L'amour dans un climat froid de Nancy MITFORD

Publié le par Hélène

♥ ♥

L'amour dans un climat froid est la suite de La poursuite de l'amour mais les deux romans peuvent se lire séparément. Ils nous plongent dans le destin de deux familles aristrocratiques de l'entre-deux-guerres, les Montdore et les Hampton. La narratrice Fanny raconte dans le premier tome les difficultés de sa cousine Linda pour trouver l'amour, puis, une fois Linda mariée, elle s'intéresse dans ce deuxième opus aux mêmes difficultés de Polly, fille de Lord et Lady Montdore. L'auteure s'est inspirée de sa propre expérience pour brosser le portrait de ces jeunes filles désoeuvrées dans une aristocratie décadente. 

Le monde des jeunes filles tournent autour du sujet central du mariage, puisque on leur apprend très tôt que "Le mariage est la plus belle de toutes les carrières qui s'offrent à une femme." La tante de Fanny encourage d'ailleurs cette dernière à faire un mariage d'argent plutôt que d'amour puisque l'amour ne dure jamais alors qu'elle pourra jouir de la fortune toute sa vie. Elles passent leur jeunesse à courir après un mari pour ensuite se plaindre dudit mari et des aléas de la vie de couple : 

"Mais, bien entendu, j'avais franchi déjà ce seuil charmant et, plongeant dans la mer bleue des illusions, je nageais vers ce qui m'apparaissait comme les îles enchanteresses du bonheur et n'était, en réalité, que les soucis du ménage, les peines de la maternité, bref, la destinée habituelle des femmes." p. 113

Au-delà de cette vision relativement pessimiste du mariage qui oblige les unes et les autres à courir ensuite après des amants, ce roman tire surtout son intérêt de sa galerie de personnages rocambolesques. Si Fanny est quelque peu ennuyeuse, l'oncle Davey est excentrique à souhait, Jassy et Victoria, capricieuses et fantasques, Boy, vieux satyre qui se retrouve malheureusement piégé, ou encore Cédric, l'esthète héritier qui embellit son entourage apporte humour et légèreté au paysage. 

Peinture d'une époque et d'un milieu, L'amour dans un climat froid fait sourire par sa discrète excentricité.

Ce que j'ai moins aimé Des longueurs -surtout dans le début- et un ensemble assez décousu. De mémoire, j'avais préféré La poursuite de l'amour que j'avais trouvé plus piquant.

 

Présentation de l'éditeur : 10-18 

 

L'amour dans un climat froid, Nancy Mitford, 10/18, juillet 2007, 352 p., 8.10 euros

 

Mois anglais.

Thème du jour : vieilles dames indignes ou indignées

 

Publié dans Littérature Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

maggie 13/06/2016 20:06

Un auteur qu'il faut que je découvre... J'ai quelques romans de cette romancière dans ma PAL.

Hélène 15/06/2016 07:58

Elle non plus, pas indispensable !

Alex-Mot-à-Mots 06/06/2016 13:10

Je note La poursuite de l'amour dans ce cas, plutôt que celui-ci.

Hélène 07/06/2016 08:39

Oui, plutôt !

Lou 05/06/2016 00:40

J'avais vraiment apprécié ce livre et le précédent mais je me rends compte que je les ai complètement oubliés, je peux aussi bien les relire !! Je parlerai de "Wigs on the Green" pour le thème campagne à l'anglaise (enfin si j'arrive à rédiger enfin mon billet !).
La couverture est jolie, c'est une ancienne ou 10-18 vient de les changer ?

Hélène 07/06/2016 08:35

Je crois que c'est une nouvelle de 10/18 parce que l'exemplaire que j'avais n'avais pas la même !

Lili 03/06/2016 18:24

Bon, le sujet aurait tendance à ne pas trop me tenter de prime abord... Alors si en plus il y a des longueurs...

Hélène 03/06/2016 20:48

Passe. ..

lcath 03/06/2016 18:17

Ah !!! se marier !!! Quelle obsession pour ces pauvres femmes ... ça donne parfois de bons romans et parfois non :)

Hélène 03/06/2016 20:48

Exactement!

Mrs Figg 03/06/2016 14:27

J'aime bien cette auteure et j'avais beaucoup aimé "La poursuite du bonheur" ... Je comptais aussi lire celui-là pour le mois anglais. Je note tes bémols (je pense qu'ils ne me gêneront pas trop car je suis très indulgente avec N.Mitford dont j'adore la plume et les excentricités :-) )

Hélène 03/06/2016 20:48

J'irai lire ton avis avec intérêt!

Electra 03/06/2016 11:30

je découvre ! la couverture du livre est très jolie mais ton avis est mitigé - j'ai tellement d'auteurs anglais à découvrir avant ;-)

Hélène 03/06/2016 20:48

Oui hein ne nous encombrons pas..

Aifelle 03/06/2016 10:50

Je l'ai lu il y a longtemps (avant le blog) et il ne m'avait pas passionnée du tout ; je n'ai pas retenté l'auteur.

Hélène 03/06/2016 20:47

Je pense m'arrêter la...

clara 03/06/2016 09:59

Bon donc à note le premier tome si j'ai tout bien suivi?

Hélène 03/06/2016 20:46

Éventuellement. C'est mieux disons

keisha 03/06/2016 08:35

Lu il y a fort longtemps, bons souvenirs, mais une relecture s'imposerait...

Hélène 03/06/2016 20:46

Ou pas ;-)