Watertown de Jean-Claude GOTTING

Publié le par Hélène

♥ ♥

Le narrateur  Philip Writing est un être pétri d'habitude : tous les matins, il achète un muffin sur le chemin du bureau en s'arrêtant à la pâtisserie de Monsieur Clarke. Il est servi par la belle Maggie Laeger qui ce lundi-là prend congé de lui en lui disant « Non... Demain je ne serai plus là. ». Effectivement, le lendemain, non seulement la jeune femme a disparu, mais, de plus, Monsieur Clarke est mort, écrasé par une étagère. Philip est intrigué par cette mort soudaine concomitante à la disparition de la jeune femme.

Deux ans plus tard il croit apercevoir Maggie dans un magasin d'antiquités à Stocbridge, et découvre qu'elle a pris un nouveau nom. La jeune femme feint de ne pas le reconnaitre. Cet homme de bureau impassible trouve alors un sens à sa vie : il s'improvise détective et sa quête de la vérité devient rapidement obsessionnelle.

Les teintes en trichromie gris, blanc, noir et jaune sont en parfaite adéquation avec la vie grisâtre de Philip, qui voit soudain l'occasion de courir après quelque chose de ténu. Sa quête résonne davantage comme une lutte contre l'ennui que comme une lutte pour la vérité... Il s'embourbe dans son enquête, interrogeant des personnes qui ne comprennent pas son intérêt soudain pour de vieilles intrigues, il se brouille avec son frère et sa belle-soeur également et fait le vide autour de lui.

Ce que j'ai moins aimé : Le ton lancinant a fini par imbiber mon esprit de cette noirceur mélancolique. L'ennui a pointé son nez et la fin n'a en rien réveillé mon intérêt.

 

Présentation de l'éditeur : Casterman

D'autres avis : Babélio  ; France Inter  ; Violette ; Laure

 

BD sélectionnée pour Le prix SNCF du POLAR 2017

 

La BD de la semaine chez Moka cette semaine !

Commenter cet article

Brize 05/01/2017 11:33

Sur le coup, la fin m'avait fait un peu l'effet "Tout ça pour ça !", mais finalement j'ai trouvé que c'était pas mal vu ! (pas chroniqué)

Hélène 06/01/2017 10:26

Exactement, dans mon premier billet, j'ai déploré la fin, puis j'ai compris que c'était voulu...

Sabine 04/01/2017 22:23

Je suis assez séduite par le dessin, pourquoi pas !

Laure 04/01/2017 19:21

Oh zut, j'ai vraiment aimé cette BD, le côté lancinant ne m'a pas dérangée du tout ;-)

Hélène 06/01/2017 10:24

J'ai vu qu'elle t'avait plu

soukee 04/01/2017 17:48

C'est dommage, l'histoire est prometteuse ! En revanche, les dessins ne me séduisent pas du tout...

Hélène 06/01/2017 10:24

C'est assez rédhibitoire en bd pour moi quand les dessins me déplaisent !

Yv 04/01/2017 17:36

le trait du dessin paraît assez étonnant, original

Hélène 06/01/2017 10:24

Il pourrait te plaire !

Caro 04/01/2017 15:47

Sans savoir trop pourquoi, cet album me tente... A voir...

Hélène 06/01/2017 10:23

Il plait assez !

Electra 04/01/2017 14:06

je connais l'auteur (pour une BD tout en noir) et j'avais aimé le graphisme - apparemment seules les histoires tristes lui plaisent !

Hélène 06/01/2017 10:23

Il semblerait oui...

enna 04/01/2017 14:00

les dessins semblent intéressant mais ton avis final me refroidit!

Hélène 06/01/2017 10:22

C'est un avis personnel, je n'ai pas été emballée;..

jerome 04/01/2017 13:54

La noirceur mélancolique ne suscite jamais d'ennui chez moi donc je dis banco ;)

Hélène 06/01/2017 10:22

Je savais que tu dirais ça !

Noukette 04/01/2017 10:54

Moi c'est le graphisme qui ne m'attire pas du tout... Sceptique je suis...

Hélène 06/01/2017 10:22

Sceptique tu resteras...

manou 04/01/2017 10:16

Dommage car j'aimais bien le graphisme. Je me laisserai tenter tout de même si je le croise en médiathèque.

Hélène 06/01/2017 10:22

Oui son atmosphère vaut le coup, mais je n'ai pas été transportée !

Leiloona 04/01/2017 09:51

Pas super super emballée ! :)

Hélène 06/01/2017 10:21

;-)

luocine 04/01/2017 09:24

Comme je suis très difficile en BD je ne me lance que lorsque je sens l'enthousiasme de ceux et celles qui sont plus spécialistes que moi.

Hélène 06/01/2017 10:21

Je ne le conseillerais effectivement, du moins pas prioritairement !

Mo 04/01/2017 07:57

L'intrigue repose sur un personnage un peu pathétique... Pourtant, ces dessins charbonneux m'intriguent et me donnent envie d'aller y voir de plus près. A voir. Merci pour la chronique ;)

Hélène 04/01/2017 08:06

Son univers est triste et bien rendu au final !