Ecoute la ville tomber de Kate TEMPEST

Publié le par Hélène

Becky, Harry et Leon sont jeunes et errent désoeuvrés, perdus dans un monde qui des dépasse, tentant tant bien que mal de s'adapter, mais restant aussi en marge d'une société qu'ils ne reconnaissent pas. La ville de Londres semblent vouloir désespérément les rejeter, les laisser en périphérie, et ils sont comme condamnés à suivre des chemin de traverse, par le biais de la drogue notamment...

"Becky danse avec Charlotte et Gloria. Au sous-sol Pete examine la poudre jaune que Neville vient de confisquer à un gosse. Leon s'envoie en l'air avec une fille appelée Delilah. Harry boit sa bière sur son muret. Chacun cherche une étincelle qui donnera du sens à sa vie. cette miette de perfection fuyante qui fera peut-être battre leur coeur plus fort."

Ils avancent malgré tout en préservant en eux le souffle vital, l'envie, la passion qui les porte et les emporte loin, comme dans cette scène inaugurale durant laquelle ils fuient ensemble dans une voiture.

Un roman assez sombre entremêlant le sexe, la drogue - et très peu le rock'n'roll - qui inaugure l'entrée en littérature de Kate Tempest, rappeuse, poétesse et dramaturge anglaise qui signe ici son premier roman.

Ce que j'ai moins aimé : J'avoue m'être ennuyée, je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages, et l'intrigue est tellement ténue, proche du réel, proposant le portrait de plusieurs personnages qui défilent devant nos yeux et finissent par lasser.

Je reconnais l'éclat du style, la clairvoyance dans la psychologie de cette génération perdue, mais il m'a manqué un souffle romanesque.

 

D'autres avis : Télérama ; Eva ;

Présentation de l'éditeur : Payot et Rivages

 

Participation pour le mois anglais sur les blogs !

 

Publié dans Littérature Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 19/06/2018 15:39

L'intrigue est ténue : ça a l'air bien mince, en effet.

catherine laniel 18/06/2018 17:40

Alors je passe, vu ton billet c'est tout à fait le genre de bouquin dont je ne raffole pas , en gros ou on fait un documentaire témoignage ou on fait un roman ...romanesque :)

Autist Reading 18/06/2018 15:51

Aïe ! J'avais plus ou moins l'intention de le lire, mais je craignais tout de même de me retrouver face à un roman et un style tels que tu les décris ici... Je ne vais donc pas me précipiter et laisser faire le hasard, peut-être ce roman me tombera-t-il un jour entre les mains

rachel 18/06/2018 15:35

oh dommage...mettre de la langueur dans un livre rock'n'roll..c fou...;)

ingannmic 18/06/2018 11:27

J'ai été plus enthousiaste, quoique je te rejoins sur le fait que le principal intérêt de ce roman réside dans son écriture, et dans l'énergie qu'elle impulse à ses héros. Je m'attendais à un récit bien plus original, suite aux divers avis lus, notamment d'un point de vue narratif..

manou 18/06/2018 07:45

Le sujet est intéressant et l'auteur a sans doute beaucoup de choses à nous dire...mais quel dommage de ne pas s'attacher aux personnages. Merci pour ton ressenti