Une prière à la mer de Khaled HOSSEINI

Publié le par Hélène

♥ ♥

En septembre 2015, le petit Aylan Kurdi, réfugié Syrien de trois ans échouait sur la plage après avoir tenté de rejoindre la Grèce. Trois ans plus tard, Khaled Hosseini décide de lui rendre hommage, avec un texte écrit sous forme d'une lettre imaginaire d'un père adressé à son fils. Il demande à la mer de protéger son enfant au cours de la dangereuse traversée qui les attend. Son texte est illustré par Dan Williams.

"Parce que toi, Marwan, tu es une cargaison précieuse, la plus précieuse qu’il ait jamais été.

Je prie pour que la mer le sache.

Inch’Allah.

Combien je prie, pour que la mer le sache. "

Porteuse d'espoir, cette lettre est également le témoignage de leur vie d’avant à Homs en Syrie, et de la transformation rapide de la ville en zone de guerre. Ce pays de cocagne s'est peu à peu transformé, les obligeant à fuir loin des bombardements et de la mort certaine.

Khaled Hosseini versera ses droits d’auteur au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, programme dépendant de l’ONU, ainsi qu’à sa fondation qui vient en aide aux femmes et enfants réfugiés. Albin Michel reversera un euro par exemplaire vendu à la Cimade, qui vient en aide aux réfugiés.

Un très bel hommage rendu aux exilés, déracinés de ces pays en guerre.

 

Présentation de l'éditeur : Albin Michel

D'autres avis : Autist Reading

Du même auteur : Les cerfs volants de Kaboul 

 

Une prière à la mer, Khaled HOSSEINI, Illustré par Dan Williams, Traduit de l’anglais par Valérie Bourgeois, Albin Michel, septembre 2018, 12 euros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Céline 17/11/2018 22:30

Ce livre l'air magnifique !

Ariane 13/11/2018 17:55

J'ai aimé toutes mes lectures de l'auteur, du coup je vais succomber.

Alex-Mot-à-Mots 12/11/2018 11:49

De très belles illustrations.

krol 10/11/2018 08:21

Ah mais oui, tu me rappelles qu'il faut que je trouve ce texte !