La saga des émigrants de Vilhelm MOBERG

Publié le par Hélène

saga_emigrants1.jpg

 ♥ ♥ ♥ ♥

Une saga en 8 tomes (5 pour le format poche) sur les premiers pionniers suédois à s’installer en Amérique au XIXème siècle.

  

L’auteur :

 

Vilhelm MOBERG était un écrivain et dramaturge suédois, décédé en 1973. La saga des émigrants fut publiée entre 1949 et 1959. En 1998 il fut élu meilleur roman suédois du siècle par les suédois.

 

L’histoire :

 

Au milieu du XIXème siècle, Kristina et Karl Oskar, un jeune couple suédois décident de quitter leurs terres stériles pour émigrer en Amérique, terre de tous les possibles. Ils sont accompagnés par Robert, le frère de Karl Oskar et de son compagnon Arvid. Seront du voyage également Danjel Andreasson, un hérétique, et Ulrika de Västergöhl, la catin du village.

Tome 1  « Au Pays » : ce tome explique pourquoi et comment ils décident de quitter la Suède

Tome 2 « La traversée » : comme son nom l’indique, ce tome est consacré à la traversée de l’Atlantique

Tome 3 « La terre bénie » : leur installation dans le Mississipi

Tome 4 « Les pionniers du Minnesota » : l’édification d’une colonie suédoise et le récit de Robert parti à la quête de l’or.

Tome 5 « Au terme du voyage » : inclue la guerre de sécession, la révolte des Sioux et dresse le bilan de ces années de déracinement.

(Je me suis référée ici à l’édition en Livre de Poche, raison pour laquelle je ne mentionne que 5 tomes)

 

Ce que j’ai aimé :

 

-          L’aspect historique : l’auteur maîtrise parfaitement son sujet et s’est documenté pour nous conter les aventures de ces premiers pionniers suédois à conquérir le sol américain dans les années 1840. Il balaie dix années de cette histoire en incluant la formation de cette petite communauté suédoise, la ruée vers l’or (vécue par Robert), la guerre de sécession, les affrontements entre tribus indiennes…

-          L’aventure humaine : l’écriture rend hommage à ses personnages, sans ajouter de fioritures, de digressions sentimentales, elle décrit au plus juste ce voyage et cette installation dans un ailleurs qui deviendra mythique.

-          Les questions théologiques et philosophiques abordées enrichissent considérablement le récit : l’hérésie, les questions nombreuses de Kristina sur sa foi en la Bible, le destin…

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

-          Le deuxième tome entièrement consacré à la traversée vers l’Amérique.

 

 

Premières phrases :

 

«  Mjödahult est une des plus anciennes fermes de Ljuder. Son nom est cité dans le procés-verbal d’un jugement deux cent ans avant la découverte de l’Amérique. La famille Niba habite et cultive cette ferme aussi loin que l’on remonte la mémoire des générations et depuis qu’il existe des dcouments écrits. »

 

Vous aimerez aussi :

Le roman de Bergen de Gunnar STAALESEN (non lu)

 

La saga des émigrants, Vilhelm MOBERG, Gaïa, 8 tomes, 1999, 19 euros le tome

POCHE : La saga des émigrants, Vilhelm MOBERG, Livre de poche, 5 tomes, 9 euros le tome

 

TAGS : Littérature suédoise - Saga familiale - Famille

 

D'autres avis : Cuné, Sylde.

Publié dans Littérature Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Patrice 06/12/2016 00:04

Mon épouse m'a offert le premier tome en décembre dernier et j'ai adoré cette saga. On s'éprend de cette famille, et le récit est formidable, depuis la vie en Suède jusqu'à la transmission aux enfants. Quel souffle ! Incroyable, ce que la littérature peut nous apporter !

Hélène 06/12/2016 10:32

J'ai été emportée par cette saga !

Sylde 22/08/2010 11:00



Je découvre ton blog et je m'arrêt sur cet article car, comme toi, j'ai aimé cette série (lue l'été dernier). C'est une vraie réussite, l'auteur en fait un roman accessible à tous les publics
mais aussi profondément humain.



Hélène 22/08/2010 11:04



Je l'avais dévoré, c'est intelligent, varié, divertissant, une vraie réussite...



Dominique 06/08/2010 09:55



Il y a deux ans je me suis lancée dans cette lecture et cela est un très très bon souvenir, j'ai aimé tous les tomes chacun dans leurs genres, les personnages sont attachants et la vie dure est
très bien rendue



Hélène 06/08/2010 11:10



Je l'ai lu il y a cinq ans je pense, et j'en garde vraiment un souvenir prégnant. Je le conseille donc vivement...



keisha 06/08/2010 08:46



Une saga qui me fait de l'oeil à la bibli, mais j'hésitais, crainte de la longueur : tu me rassures!



Hélène 06/08/2010 09:40



Elle se lit d'une traite tellement elle est passionnante, essaie le tome 1 et tu verras bien...