La trilogie du Minnesota 2. Seuls les morts ne rêvent pas de Vidar SUNDSTOL

Publié le par Hélène

                                          seuls-les-morts-ne-revent-pas.jpg

♥ 

Un deuxième tome décevant.

 

L'auteur :

 

Vidar Sundstøl est un écrivain norvégien, auteur de romans policiers.
Il a grandi à Drangedal dans le Telemark. Il a étudié au Writer’s College de Bø en 1987.
Son premier livre, Kommandolinjer a été publié en 1987. Il a écrit la trilogie du Minnesota, dont le dernier tome sort en 2011. (Source : Babélio)

 

L'histoire :

 

La suite de cette trilogie du Minnesota, où nous retrouvons Lance aux prises avec son frère dans une partie de chasse interminable...

 

Quatrième de couverture :

 

« Et si c’était lui, le mort et les autres, les vivants ? Et qu’il ne pouvait pas les voir parce qu’il se trouvait déjà de l’autre côté du mur invisible de la mort ? Seuls les morts ne rêvent pas. C’était peut-être  pour ça qu’il ne voyait pas d’autre être humain qu’un Indien dans de vieux vêtements ? Parce que Lance était mort et l’Indien aussi, et que les morts ne voyaient que les morts… »

 

minnesota.JPG

 

Ce que j'ai aimé :

 

Ce deuxième tome est prenant, l'atmosphère est intrigante, parallèlement à cette partie de chasse qui n'en finit pas, se déroule le récit de l'ancêtre des garçons, aux prises lui avec un indien-gitan.

 

Ce que j'ai moins aimé :

 

- Beaucoup trop court (à peine 200 pages)

- L'unité de lieu est lassante : la forêt, la forêt, le lac, la forêt... De même pour l'unité de temps : une ou deux journées, sans parler de l'unité d'action : une partie de chasse... et c'est tout !

- Il est à déplorer un contraste entre le tome 1 avec de nombreux personnages, une enquête digne de ce nom, le FBI, rien que ça, et ce tome deux, épuré, presque vide, qui aurait gagné à être inséré dans le tome 3 sans doute, il ne semble pas constituer un tome à part entière.

- De fait, un roman avec beaucoup de répétitions, une action qui n'avance pas, et quand enfin il se passe quelque chose nous sommes à la dernière page et il faut acheter le tome 3 pour savoir ce qui s'est passé !

 

Premières phrases :

 

« Son portable vibra. Lance le sortit avec mille précautions de sa poche de pantalon et jeta un coup d'oeil sur le numéro affiché : inconnu. Il ne répondit pas, puis serra de nouveau sa carabine entre ses deux mains. »

 

Vous aimerez aussi :

 

 La trilogie du Minnesota 1. Terre des rêves de Vidar SUNDSTOL

Roman policier nordique

 

D'autres avis :

 

Territoire polarLe Figaro 

 

Seuls les morts ne rêvent pas de Vidar SUNDSTOL, Grasset, avril 2012, 16 euros

 

Commenter cet article

cristie 16/06/2013 19:07


Un de moins à noter ! ;-)

jerome 16/06/2013 10:10


PAradoxalement, je me demande si ce tome-là ne me tenterais pas plus que le 1er. Épuré, pas d'action, pas d'enquête, pas de FBI et à peine 200 pages, ça pourrait me plaire. Maintenant est-ce
qu'il faut absolument avoir lu le 1er ?

Hélène 16/06/2013 13:31



Non je pense que tu pourrais le lire sans avoir lu le premier, mais j'ai un doute, et sincèrement, je ne te le conseille pas...