Le fond du bocal de Nicolas POUPON

Publié le par Hélène

fond du bocal 

  fond-bocal-2.jpg

  

fond-du-bocal-T3_m.jpg 

♥ ♥  

 Dans l'enfer de Bocalcatraz...

 

  L’auteur :

 

Né en 1972 d'un père et d'une mère, Nicolas Poupon fête dès 1973 son premier anniversaire. Par la suite, il déçoit un peu et ne fait plus rien d'intéressant jusqu'à ses 19 ans. À cet âge, lui vient la grande pensée de sa vie : "Tant qu'à rien faire, autant faire quelque chose". Il choisit le dessin.

Très vite il rêve d'art, mais finit par échouer lamentablement dans le monde des petits éditeurs de Bande Dessinée. Cherchant à sortir de cette galère, le gaillard se met en 1997 à l'accordéon diatonique, où il se montre, il faut le reconnaître, particulièrement mauvais. Il décide donc de ramer encore un peu. En septembre 1999, il crache le feu pour la première fois et s'estime dès lors un homme accompli.

Soucieux de montrer à quel point la vie peut être riche, il étudie de très près les espèces aquatiques, plus particulièrement les poissons rouges, et décidant de faire profiter le monde de ses découvertes, il crée Le Fond du bocal.

Plus de 800 observations sont déjà consignées dans de nombreux carnets, contribuant ainsi à repousser les limites de l'univers connu.

L'encyclopédie du Bocal est désormais publiée sous la bannière politiquement incorrecte de DRUGSTORE, succédant aux courageuses éditions Le Cycliste, qui avaient su, en leur temps, braver les foudres de scientifiques rétrogrades pour soutenir les pertinentes observations de Nicolas Poupon.

Quel dommage que le commandant Cousteau n'ait jamais eu connaissance de cette bible aquatique de proximité, cela lui aurait évité bien des soucis, et des heures de travail inutiles. Malheureusement, la vie n'est pas toujours bien faite, les poissons rouges en savent quelque chose.
Certains en riront. Tant mieux pour eux. (Présentation de l’éditeur)

 

L’histoire :

Passer sa vie dans un bocal, y’a vraiment de quoi devenir fou…

 Certains n’ont qu’une issue : s’évader. Oui mais pour aller où ? D’autres refusent de se laisser aller au conformisme ambiant et décident de tourner carré ! De toute façon, les poissons de Nicolas Poupon sont fêlés du bocal et ne tournent plus rond depuis belle lurette. Faut dire : ce n’est pas une vie que celle de poisson rouge ! Quelle idée de les enfermer dans un bocal ?

 Le concept est simple comme bonjour, le trait épuré au possible, le contexte si réduit qu’on en arrive à s’étonner de le voir ainsi décliné. Et le résultat est là. L’humour de Poupon fait mouche !

 C'est drôle, souvent grinçant, laissant transparaître une jolie ironie, voire parfois du cynisme…

 Après une première publication, la série connaît un nouveau départ, dans une nouvelle version augmentée et corrigée, aux éditions Drugstore.

 (Présentation de l’éditeur)

 

fond-du-bocal-1.jpg

 

Ce que j’ai aimé :

Le fond du bocal est une série drôle et cynique, centrée sur la vie de poissons coincés dans un bocal et qui cherchent comment s'échapper et retourner à leur élément naturel : la mer. 

« Pour notre future évasion, rassurez-vous, j’ai plein d’idées.

Mais je ne vous cache pas que… Ce sera beaucoup, beaucoup plus facile, si on réussit à convaincre l’eau de venir avec nous. » (p. 8)

 

fond-du-bocal-canadair.jpg 

Leurs techniques sont  très inventives : utiliser un candair, ou un canard en plastique comme cheval de troie, se faire acheter à nouveau... 

Entre deux évasions, la vie de tous les jours s'écoule avec son lot de surprises (nouvel arrivant, chat qui rôde) et son lot de déceptions -jusqu'à preuve du contraire, ils sont toujours dans le bocal... 

 

Ce que j’ai moins aimé :

 -          Rien, je suis fan, je veux les autres...

 

FOND-DU-BOCAL-TOME-3.jpg

 

 Vous aimerez aussi :

Simon’cat de Simon TOFIELD tome 1 Une calamité de chat

 

Le fond du bocal, tome 1, 2 et 3, Nicolas POUPON, Drugstore,  avril 2002, 10.50 euros le tome

 BD Mango bleu 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kikine 26/12/2012 17:38


ça a l'air sympa. Est-ce que ça ne finit pas par tourner en rond (ahaha) au fil des tomes ?

Hélène 26/12/2012 19:14



Un peu, mais ça reste de bonne facture !



Noukette 26/12/2012 15:44


Oh oui, ça me dit quelque chose ça ! Ca a l'air sympa comme tout, je note, merci !!

Hélène 26/12/2012 19:15



Oui, très sympa...



jerome 26/12/2012 11:42


Oui il y a parfois un humour très noir vraiment tordant, je te l'accorde.

Hélène 26/12/2012 19:15



Je suis plutôt fan !



jerome 26/12/2012 08:45


Je le lis chaque dimabche dans un quoitidien régional. Il faut quand même une sacrée inventivité pour se renouveler dans un cadre aussi restrictif !

Hélène 26/12/2012 10:46



Effectivement, mais certaines trouvailles sont tordantes non ?



Lystig 26/12/2012 08:24


j'ai souvenir avoir lu ces vignettes dans des journaux !

Hélène 26/12/2012 10:46



Oui il parait, je les ai découvertes à la bibli pour ma part !


 



Catherine 26/12/2012 08:18


J'avais feuilleté distraitement le premier tome à sa parution ; pourquoi pas...

Hélène 26/12/2012 10:47



Oui ce n'est pas mal !