Melnitz de Charles LEWINSKY

Publié le par Hélène

                                melnitz.jpg                                           

                                                  ♥ ♥ ♥

L’histoire passionnante d’une famille juive suisse sur plusieurs décennies.

  

L’auteur :

 

Charles LEWINSKY est un écrivain suisse, également metteur en scène et dramaturge.

 

L’histoire :

 

Nous suivons l'histoire de la famille Meijer, famille juive suisse, de 1871 à 1945. Le roman s'ouvre sur Salomon, boucher, sa femme Golda et leurs deux filles Mimi et Hannele, fille adoptive du couple. Les jeunes filles sont en âge de se marier et elles vont user de tous leurs charmes pour séduire ce mystérieux cousin, Janki arrivé un soir à l'improviste. C'est ainsi que s'ouvre cette grande saga passionnante qui balaie la fin du XIXe siècle et la moitié du XXe, avec au centre des décennies la guerre franco-prussienne, la guerre de 14-18, et la Seconde Guerre mondiale. Chacune des parties est basée sur une décennie et par conséquent sur une génération de la famille différente à chaque fois. Les personnages évoluent au fil de l'actualité des époques, observée par l'oncle Melnitz, fantôme qui se charge de les rappeler à l'ordre quand la nécessité se présente.

 

Ce que j’ai aimé :

 

-          Le côté « saga familiale » : à la fois comédie par ses chapitres légers quand il s'agit de mariages ou de naissances, mais aussi drame quand les guerres s'introduisent au cœur de la petite histoire pour la bouleverser.

-          Le fait qu'il s'agisse d'une famille juive qui ressent les évènements du début du siècle, famille juive suisse de surcroît donne un éclairage sur l’Histoire très original

-          Le découpage en décennies fait qu'on ne colle pas entièrement à chaque destin, on retrouve quelquefois le personnage qui était le héros d'une partie des années plus tard, et ce n'est plus lui qui est au centre de l'histoire. Cet aspect gigogne rend le roman passionnant et enrichissant.

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

-          La prolifération des personnages au fil des époques peut faire perdre le fil.

 

Premières phrases :

 

" Après sa mort, il revenait. Toujours.

Le dernier jour de la semaine de deuil, lorsque la perte s'était fondue dans le quotidien, que la douleur, il fallait déjà la chercher, telle une piqûre d'insecte hier encore urticante et aujourd'hui devenue à peine perceptible, quand on avait mal au dos à force de rester assis sur les sièges bas imposés aux survivants, pour ces sept jours, par l'antique coutume, il revint, avec le plus grand naturel, pénétra dans la pièce au milieu des autres visiteurs, dont rien en apparence ne le distinguait."

 

Vous aimerez aussi :

 

La saga des émigrants de Vilhelm MOBERG

 

 Melnitz, Charles LEWINSKY, Grasset, septembre 2008, 22.90 euros

POCHE : Melnitz, Charles LEWINSKY, Livre de poche, mai 2010, 9 euros

 

TAGS : Littérature suisse - Famille - Saga - Guerre -Antisémitisme

Publié dans Littérature Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aifelle 17/08/2010 06:36



Je tourne autour depuis un petit moment, son épaisseur m'a fait reculer, mais ton avis va sûrement me faire franchir le pas.



Hélène 17/08/2010 08:43



Franchement, il se lit rapidement tant l'intrigue est prenante. De plus les changements d'époques rompent la linéarité du récit. Tente le coup..



Anna 16/08/2010 20:58



Je l'ai acheté mais je n'ai pas encore eu le temps de le commencer. Je suis ravie de lire un avis positif. Peut-être cela m'incitera t-il à le commencer sans tarder ?



Hélène 16/08/2010 22:41



Oui, commence, c'est vraiment un roman passionnant, qui se dévore en quelques jours seulement.



keisha 16/08/2010 16:03



Je sais qu'il est à la bibli, je l'avais repéré, mais trop à lire avant. Bon, ça me plaira je crois!


Ta lecture en cours : nature writing! J'attends ton avis (et ma bibli ne l'a pas, snif!) Bon, j'en ai deux à lire avant, en nature writing, ce n'est pas la disette non plus...



Hélène 16/08/2010 22:41



Melnitz te plaira : c'est prenant, intelligent, une vraie bonne découverte...


Pour "Rivière de sang" c'est bien parti, réponse demain ou après demain...