Presque mort de Ake EDWARDSON

Publié le par Hélène

                                                    presque-mort-1.jpg

♥ ♥ ♥ ♥

 

L’auteur :

Åke Edwardson est né en 1953. Les aventures d’Erik Winter ont été traduites dans plus de vingt langues ; elles ont reçu des distinctions dans le monde entier, dont une nomination pour le Los Angeles Times Book Prize, et ont été adaptées pour la télévision.

 

L’histoire :

Un gangster, un écrivain, un politicien et un citoyen ordinaire – sans compter ce commissaire rongé par le doute et par un mal de tête persistant. L’automne est exceptionnellement beau mais tous sont rattrapés par un sombre événement. Leurs destins se rejoignent autour de la disparition d’une jeune fille, trente ans auparavant. Tous seront confrontés à cette mort et réunis autour de cette mort.

 Presque mort est le neuvième et avant-dernier roman de la série des enquêtes du commissaire Erik Winter et de ses collègues de la brigade criminelle de Göteborg.

 

Ce que j’ai aimé :

 Ake Edwardson est un homme qui prend son temps : il parsème le chemin du lecteur de divers éléments sans rapports apparents, les laissent dériver, un à un, indépendamment, comme des particules isolées, puis, peu à peu, comme dans un puzzle, un élément s’insère dans un autre, un deuxième dans les deux autres… Un à un les éléments disparaissent, s’évaporent dans la nature ou dans la mort, et le mystère s’épaissit en même temps qu’une trame se dessine. Tout le talent de l’auteur est de réussir à rester sur le mince fil qui court entre mystère et lucidité. L’ensemble finit par créer un puzzle cohérent, très sombre, à l’image de cette Suède errant entre chien et loup.

 Erik Winter subit l’assaut de migraines infernales qui gangrènent son esprit et ses actes, comme si elles étaient le signe d’un délitement généralisé : délitement des couples aux sentiments fluctuants et incertains, délitement des mœurs, du physique en proie au temps qui passe, de la vie, qui, de fil en aiguille roule vers la mort et fait de nous, êtres humains encore vivants, des « presque morts »…

 Du grand art…

 

Ce que j’ai moins aimé :

 Il vaut mieux lire les épisodes dans l’ordre de façon à mieux appréhender l’histoire personnelle des protagonistes que l’on retrouve tout au long de la série…

 

Premières phrases :

 « La voiture était stationnée là, portières grandes ouverte, moteur en marche, les phares trouant la nuit jusqu’à la forteresse sur la rive du fleuve. La scène avait quelque chose d’irréel. Les chaussées de bronze étaient vides. Le ciel s’élargissait à l’ouest, rougeoyant encore de la veille, comme si le crépuscule n’avait pas voulu lâcher prise. »

 

Vous aimerez aussi :

 

Du même auteur :

Série Erik Winter

  1. Dans med en ängel, 1997 (*) / Danse avec l'ange, 2002/ Death Angels, 2009
  2. Rop från långt avstånd, 1998 / Un cri si lointain, 2003 / The Shadow Woman, 2010
  3. Sol och skugga, 1999 / Ombre et soleil, 2004 / Sun and Shadow, 2005
  4. Låt det aldrig ta slut, 2000 /   Je voudrais que cela ne finisse jamais , 2005 / Never End, 2006
  5. Himlen är en plats på jorden, 2001 (*) / Le ciel se trouve sur Terre, 2011 / Frozen Tracks, 2007
  6. Segel av sten, 2002 / Voile de pierre, 2006 / Sail of Stone, 2011
  7. Rum nummer 10, 2005 / Chambre numéro 10, 2007
  8. Vänaste land, 2006 / Ce doux pays, 2007
  9. Nästan död man, 2007 / Presque mort, 2009
  10. Den sista vintern, 2008 / Le dernier hiver, 2010

 

Autre :

Roman policier nordique

 

D’autres avis :

Télérama ; Le magazine littéraire   

  

Presque mort, Ake Edwardson, traduit du suédois par Marie-Hélène Archambeaud, JC Lattès, 2009, 476 p., 22.50 euros

 POCHE : Presque mort, Ake Edwardson, traduit du suédois par Marie-Hélène Archambeaud, 10/18, 2009, 430 p.,  8.60 euros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lystig 19/08/2012 19:33


et les titres sont bien traduits !

Hélène 20/08/2012 08:53



Je te fais confiance sur ce coup là...



Caroline 22/07/2012 19:35


Je suis une "groupie" du commissaire Winter... Je les ai tous lus, le premier il y a déjà quelques années. J'aime beaucoup le rythme lent de ses livres, toutes ces choses qui se devinent plus
qu'elles ne se lisent. J'étais triste de terminer cette série, tout comme celle de Wallander. J'ai aussi beaucoup aimé la série des Harry Hole de Jo Nesbo (Norvège).  Tu connais ? Signé
Caroline, celle du jury Elle qui n'avait pas encore de blog, mais qui en a un maintenant ;-))

Hélène 23/07/2012 08:52



J'ai dû lire un Nesbo, sans grand enthousiasme, il faudrait que je réessaie... Je suis ravie de te savoir sur la blogo..



Ys 21/07/2012 10:23


Ah, il a l'air bien aussi ce Scandinave-là. Décidément, il me reste bien des lacunes à combler !

Hélène 21/07/2012 10:58



A mes yeux il est l'un des meilleurs -même si je ne les connais pas encore tous....- 



jerome 21/07/2012 08:15


J'ai préparé ma pile d'ouvrages à emmener dans mes valises début aout et malheureusement il n'y pas de polars (mais j'y reviendrais un jour, c'est promis !).

Hélène 21/07/2012 10:59



Je suis persuadée que je finirai par te convaincre...



Aifelle 20/07/2012 20:16


J'en suis au même point qu'Attila, sauf qu'il m'en reste encore trois pour finir Wallander. Après je note ceux-ci.

Hélène 21/07/2012 10:59



Tu ne seras pas déçue...



Estellecalim 20/07/2012 11:30


Il y en a un depuis très lontemps dans ma PAL (le 2e je crois), tu me donnes envie de le sortir mais il faudrait sans doute que je trouve le premier d'abord 

Hélène 20/07/2012 11:43



Tu ne prends pas trop de risque à mon avis en commençant directement par le 2ème, et cela te permettra de voir si tu apprécies son univers...



attila 20/07/2012 11:17


je ne connaissais pas du tout mais je vais me pencher sérieusement sur cette série littéraire. Ca me fait beaucoup penser à la série de Wallander de MANKELL qu'il vaut mieux aussi lire dans
l'odre pour goûter l'évolution du Commissaire Wallander et sa lente déliquescence .... comme celle de la société suédoise (selon Mankell).


et comme j'arrive aux deux derniers Mankell ( 10 enquêtes également) ... et que je sens qu'il va bcp me manquer .... je vais regarder du côté d'Erik WINTER.


merci !

Hélène 20/07/2012 11:30



Tu vas te régaler également avec ce cher Erik..