Un jour avant Pâques de Zoyâ PIRZAD

Publié le par Hélène

Un-jour-avant-paques.jpg 

♥ ♥ ♥

Un court roman subtil et intelligent sur une famille iranienne hésitant entre tradition et modernité.

   

  L'auteur :

Zoyâ PIRZAD est une romancière iranienne, également nouvelliste et traductrice. Elle a été traduite pour la première fois par les Editions Zulma en 2007, et a obtenu en 2009 le Prix Courrier International du meilleur livre étranger pour son recueil de nouvelles le Goût âpre des kakis. 
 

L’histoire :

En Iran, au bord de la mer caspienne, un jeune garçon s’amuse avec son amie Tahereh, fille du concierge musulman de l’école. Lui est arménien et ne devrait pas fréquenter Tahereh. Ainsi, il apprend à vivre dans cette communauté arménienne aux codes particuliers, en attendant Pâques.

Dans le deuxième chapitre, le jeune garçon est devenu père de famille, il s’est installé à Téhéran et sa fille lui annonce qu’elle va se marier.

Enfin, dans le dernier chapitre il est devenu un vieil homme qui a perdu sa femme et sa raison de vivre, et petit à  petit il doit apprendre à évoluer vers la paix.

Ce que j’ai aimé :

-       La construction : le récit est divisé en trois chapitres qui se déroulent à des époques différentes de la vie du garçon qui conte son histoire, et cela nous permet de balayer une vie entière avec ses changements internes à la famille, et externes.

-       Le talent de conteuse de l’auteur qui réussit en mentionnant deux trois détails à créer une atmosphère et à y plonger le lecteur.

-       La façon subtile avec laquelle sont évoqués des problématiques graves tournant autour de la religion, du couple, de l’interdit, et finalement de la modernité.

-       Une vision intelligente du conflit entre la religion et la modernité.

Ce que j’ai moins aimé :

-        J’aurais peut-être apprécié que le récit soit plus long, mais sa force est aussi dans cet aspect court, bien ciselé qui est un choix judicieux.

Les premières phrases :

« La maison de mon enfance était mitoyenne avec l’église et l’école.

La cour, comme dans toutes les maisons des petites villes côtières, était remplie d’orangers sauvages. »

Vous aimerez aussi :

Persépolis de Marjane SATRAPI (BD)

 

Un jour avant Pâques, Zoya PIRZAD, Zulma, août 2008, 144 p., 16,50 euros

POCHE Un jour avant Pâques, Zoya PIRZAD, LDP, mai 2010, 147 p., 6 euros           

 

TAGS : Littérature iranienne - Femmes - Couples - Famille

Kathel en parle aussi.

 

Publié dans Littérature Asie

Commenter cet article