Les filles de l'ouragan de Joyce MAYNARD

Publié le par Hélène

                        

Mon avis :

Deux enfants sont nées le même jour dans le même hôpital, à la même heure. Les deux familles ont gardé contact, même si tout tend à les séparer : Les Plank sont des fermiers et les Dickerson des artistes bohèmes. Et il se trouve par le plus grand des hasards que Ruth Plank est une artiste, douée pour le dessin, tandis que Dana Dickerson est proche de la terre. Mais quel peut bien être ce secret qui plane sur l'histoire des deux familles ? On se le demande cinq minutes et ensuite on est rapidement exaspéré par les indices gros comme des montagnes que nous donne l'auteur. Point de mystère par conséquent dans ce roman.

En suivant parallèlement les destins des deux jeunes filles, c'est toute leur vie qui défile :  leur enfance, les premiers émois de l'adolescence, la découverte du sexe, de la maternité, du couple, de la maladie (et des maladies, il y en aura !) Panorama de deux vies différentes, le roman plonge ses racines dans les années 50, la libération sexuelle, Woodstock, et c'est sans doute là qu'il est le plus intéressant. Evoquant le maladie et la mort avec beaucoup de tendresse et d'intelligence, l'auteure aurait pu se passer de ce secret de famille terriblement attendu pour s'intéresser simplement à la trajectoire des deux jeunes filles. Décrire des vies, tout simplement, sans alourdir...

Premières phrases :

"Cela commence par un vent humide, qui souffle du nord-est à travers les champs, un vent étrangement chaud pour cette période de l'année. Avant même qu'il atteigne la maison, Edwin Plank le voit venir, ondulant sur l'herbe sèche et les dernières rangées de maïs dans le champ en contrebas de la grande, là où le tracteur n'est pas encore passé."

Présentation de l'éditeur :

Philippe Rey 

Vous aimerez aussi :

Du même auteur : L'homme de la montagne

D'autres avis :

Lu dans le cadre du Blogoclub

Télérama  ; Le magazine littéraireLe figaro

SylireClara - Kathel - Théoma - Val 

 

Les filles de l'ouragan, Joyce Maynard, traduit de l'anglais (EU) par Simone Arous, Editions Philippe Rey, 2012, 20 euros

Commenter cet article

Laeti 24/09/2015 15:08

Malgré ton avis plus que mitigé, je reste tente par ce roman. J'ai tellement aimé les autres lectures de cette auteure!

Hélène 25/09/2015 17:03

Il a beaucoup plu, je suis une exception ;)

Anne 06/09/2014 14:22

J'ai assez vite compris le secret mais cela ne m'a pas dérangée, j'ai adoré ce roman...

Noukette 05/09/2014 18:59

Tu n'es guère enthousiaste...

Kathel 02/09/2014 11:55

Comme Sylire, le secret en question ne m'a pas empêchée d'aimer ce livre... mais je comprends que cela puisse agacer si on se focalise dessus.

Hélène 03/09/2014 08:42

Il ne m'a rien apporté...

Yuko 02/09/2014 09:35

J'ai lu beaucoup de critiques sur ce livre qui me tentait beaucoup ... Les critiques sont généralement mitigées comme cela semble être le cas pour toi, je me concentre donc sur d'autres lectures pour le moment :)

Hélène 03/09/2014 08:42

Oui tellement d'autres livres plus attirants sortent tous les jours ;)

sylire 01/09/2014 21:51

On devine le secret certes mais je ne trouve pas que ce soit gênant. Le reste de l'histoire n'aurait pas eu le même intérêt sans ce secret, je trouve.

Hélène 03/09/2014 08:41

Je pense que cela aurait pu tenir la route... Ou alors il aurait fallu moins d'évidences

Cynthia 01/09/2014 20:19

J'en garde un bon souvenir (même si il est vrai que la fin est assez cousue de fils blancs) mais "Et devant moi, le monde" reste indéniablement mon préféré à ce jour :)

Hélène 03/09/2014 08:41

Je ne sais pas si je continuerai avec cette auteure...

Valérie 01/09/2014 18:36

Alors moi qui ne suis pas très "secret de famille", j'ai bien aimé qu'il y en ait un ici.

Hélène 03/09/2014 08:41

Je veux bien qu'il y ait un secret, mais celui-ci est trop évident...

gambadou 01/09/2014 18:06

Tu as raison, il y a beaucoup de finesse et d'intelligence dans ce roman, pourtant, je n'ai pas accroché. Trop convenu peut-être.

Hélène 03/09/2014 08:40

Mal construit sans doute...

Estellecalim 01/09/2014 16:14

Hahaha ! J'ai demandé à mon mari de rester avec mon bébé quand les pédiatres l'ont emmené à sa naissance :D Je crois que ce roman est dans ma PAL. Il faudra que je l'en sorte, mais c'est vrai que ce genre d'évenement n'est plus un secret difficile à cacher. Dès qu'il y a deux personnages nés le même jour dans un roman, on sait ce qui va suivre.

Hélène 03/09/2014 08:40

Exactement, c'est digne des romans que je lisais quand j'avais 10 ans... Sérieusement est ce que c'est crédible ? ;)

claudialucia 01/09/2014 11:14

Tu as raison! je ne vois pas ce que "le secret" ajoute au roman; la vie des jeunes filles est assez intéressante en elle-même pour retenir notre attention. Mais pas de coup de coeur!

Hélène 03/09/2014 08:38

J'ai aussi trouvé dommage le lot de catastrophes qui leur arrive !

claire jeanne 01/09/2014 09:23

Je l'avais lu l'année dernière, j'en ai un bon souvenir

Hélène 03/09/2014 08:38

Les avis sont partagés, mais globalement plutôt positifs je crois

Athalie 01/09/2014 08:37

Tout à fait d'accord avec toi ! le soit disant secret alourdit considérablement cette lecture et est parfaitement inutile. Du coup, je n'ai retenu que cela de ce roman dont j'ai parcouru la fin avec un ennui certain. Dommage !

Hélène 03/09/2014 08:37

Comme toi j'ai survolé la fin !