Pourquoi Tokyo. Journal d'une aspirante Nipponne de Agathe PARMENTIER

Publié le par Hélène

♥ 

En 2014, Agathe Parmentier décide de fuir la morosité parisienne pour débarquer au Japon, prête à s'immerger dans la société japonaise. Elle tient alors son journal de voyage, par le biais d'un blog http://pourquoitokyo.blogspot.fr/ très fréquenté. Elle y raconte ses expériences tokyoïtes, et offre une vision fraîche et drôle de la ville et de ses habitants. Elle teste ainsi des incontournables japonais : le karaoké, les typhons, les hôtels capsules, les love hotels, et elle passe surtout des heures à errer dans les différents quartiers de la cité japonaise. Au détour de ses rencontres, elle reçoit quelques demandes en mariage, mange sans doute quelques aliments irradiés par la catastrophe d'Hiroshima, et se fait happer par la société de consommation :

"Créer des besoins à défaut de parvenir à en combler d'autres plus élémentaires ... Vous ai-je montré mon porte-clefs chat-sushi ?" p. 244

Peu à peu, elle sent cette "ultra moderne solitude" s'immiscer en elle : "L'une des spécificités du pays est que, qu'il s'agisse de solitude ou de n'importe quoi d'autre , les solutions - parfois effrayantes à les observer d'un oeil occidental - abondent. L'isolement y est donc un peu plus mis en scène qu'ailleurs, notamment par le développement d'une offre de services visant à le tromper : déclinaison sans fin de cafés-concepts, services de location  d'amis, relations virtuelles de toutes sortes, etc..." p. 151

 http://pourquoitokyo.tumblr.com/

Ce que j'ai moins aimé : L'analyse semble assez réductrice, comme si l'auteure se contentait de tester les clichés pour voir s'ils fonctionnent ou pas. Il est à noter qu'elle ne s'est pas du tout intégrée dans la société tokyoïte, préférant traîner dans les McDos en observant de l'extérieur cette société si éloignée de la nôtre plutôt que de chercher à s'y insérer. Elle reste désespérément une "gaijin", une étrangère connaissant à peine la langue malgré une année passée sur place. 

En résumé, j'ai toutefois préféré lire le blog qui a l'avantage d'être illustré de photographies rendant ces chroniques plus vivantes et plus explicites. Il permet de plus de replacer ces expériences à leur juste place : des chroniques légères offrant une vision très personnelle d'une expérience japonaise limitée dans le temps.    

 

Présentation : Anne et Arnaud ; Au Diable Vauvert

D'autres avisChoco Keisha  ; A propos de livres 

 

Pourquoi Tokyo, Agathe Parmentier, Au diable Vauvert, février 2016, 320 p., 17 euros

 

Merci à l'éditeur. 

Publié dans Récits de voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Estellecalim 10/04/2016 15:52

Je trouve son blog très auto centré mais c'est vrai qu'en version blog, ça passe, alors que dans un livre, c'est plus pénible.

Hélène 10/04/2016 20:30

Cela m'a choqué qu'elle reste souvent seule effectivement, je trouve cela étrange quand il s'agit de découvrir un pays<..

A_girl_from_earth 10/04/2016 00:40

Je suis tellement fan du Japon que ce genre de témoignages m'intéresse forcément. Dommage pour l'analyse réductrice mais c'est assez classique quand j'y pense bien. On a tendance à faire des généralités d'une expérience qui nous est propre.

Hélène 10/04/2016 20:29

je te le conseille alors !

Violette 09/04/2016 17:50

m'en vais voir son blog alors :)

Hélène 10/04/2016 20:28

c'est mieux -et moins cher ;-)

Bernieshoot 09/04/2016 16:51

le blog est vraiment au dessus du livre

Hélène 10/04/2016 20:28

Ah tu trouves toi aussi ! les photos apportent une touche indéniablement plus vivante !

cathulu 09/04/2016 10:43

Je passe donc, ma Pal te remercie :)

Hélène 10/04/2016 20:28

Je t'en prie :-)

luocine 09/04/2016 09:40

bonne idée que de tenir un blog quand on est loin de ses bases , ce sont souvent des blogs très sympas

Hélène 10/04/2016 20:27

Oui et intéressant de surcroit !

keisha 09/04/2016 08:34

J'ai aussi apprécié les photos du blog, plus parlantes que des descriptions. Mais je n'ai pas boudé mon plaisir à lire ces chroniques en livre.

Hélène 10/04/2016 20:27

Non c'est vrai que c'est distrayant...

Sandrine 09/04/2016 07:53

Ma fille vit en Corée depuis presque deux ans. Je l'ai poussée à ouvrir un blog pour partager cette expérience, sa découverte, ses émerveillements, ses surprises. Et pour qu'on la suive au quotidien. Malheureusement, elle ne l'a pas fait...

Hélène 10/04/2016 20:27

Continue à la harceler, je serai la première à la suivre...