L'été Diabolik de Thierry SMOLDEREN et Alexandre CLERISSE

Publié le par Hélène

"Car le véritable démon loge dans le coeur des hommes, pas dans les bureaux du KGB"

L'été 67, un innocent match de tennis fait basculer la vie de Antoine, 15 ans. En effet, sa victoire entrainera des rencontres décisives pour la vie future de son père et la sienne. Et pourtant, cet été semblait se placer sous le signe des nouvelles amours et amitiés, mais une atmosphère étrange et macabre s'installe finalement peu à peu, transformant irrémédiablement l'été et la jeunesse du pauvre Antoine . Le jeune homme mettra vingt ans à comprendre ce qui s'est joué cet été-là. Les masques tomberont les uns après les autres, balayant les illusions adolescentes.

L'été Diabolik est un hommage aux revues BD qui sortaient dans les kiosques et ont nourri toute une génération d'adolescents. En effet, Diabolik était une publication de série noire dessinée créée en 1962 par Angela et Luciana Giussani, une BD italienne à l'atmosphère mystérieuse et érotique, propre à séduire les adolescents...

Ce que j'ai moins aimé : Les dessins très vifs censés rappeler les comics ne me parlent malheureusement pas...

Bilan : Mêlant subtilement une intrigue haletante, mystérieuse et une belle réflexion sur l'adolescence, cet été Diabolik marquera les esprits sensibles aux comics colorés ...

 

Présentation de l'éditeur : Dargaud 

D'autres avis : Télérama ; Babélio

 

L'été Diabolik, Thierry Smolderen et Alexandre Clerisse, Dargaud, 168p., 21 euros

Public : Ado-adulte - à partir de 12 ans
 

Bande dessinée qui fait partie de la sélection polar du Prix SNCF du POLAR et aussi du Prix Fnac BD

 

Bd de la semaine chez Moka

 

Commenter cet article

Yv 08/12/2016 18:21

J'ai beaucoup aimé, justement ces dessins très colorés et l'histoire aussi.

Hélène 09/12/2016 08:19

Je suis plus pastel... ;-)

Alex-Mot-à-Mots 08/12/2016 17:19

J'aime beaucoup ta phrase d'introduction.

Hélène 09/12/2016 08:19

;-)

Véro 08/12/2016 10:58

Bonjour,
Désolée de passer par là pour le dire : le lien vers les romans jeunesse ne marche pas, on nous demande un mot de passe. J'aurais bien consulter la liste ;-)
Merci et bonne continuation !!

Hélène 08/12/2016 12:20

Je suis surprise effectivement cette fenêtre apparaît aussi quand je vérifie, mais il suffit de la fermer et on peut consulter le blog. Je vais essayer de la supprimer;

Noukette 07/12/2016 22:43

Contrairement à toi j'ai beaucoup aimé ce traitement graphique ! Plein de pep's !

Hélène 09/12/2016 08:19

Oui c'est certain, ça réveille !

Jerome 07/12/2016 22:43

Des couleurs qui piquent les yeux et doivent devenir fatigantes à force !

Hélène 09/12/2016 08:19

Un peu..

Stephie 07/12/2016 15:02

Le dessin ne me branche pas du tout. On verra si je le croise en médiathèque

Hélène 09/12/2016 08:19

Pourquoi pas !

Sabine 07/12/2016 14:56

Le sujet me plait bien et le dessin ne me gêne pas plus que cela, je note!

Hélène 09/12/2016 08:19

Il est original !

Electra 07/12/2016 09:27

C'est étrange car les dessins vifs rappellent les comics donc plutôt joyeux or l'histoire que tu décris est plutôt sombre .. un choix contradictoire ? le dessin ne m'attire pas particulièrement.

Hélène 09/12/2016 08:18

Les revues avaient un côté mystérieux je crois...