Art de Yasmina REZA

Publié le par Hélène

  ♥ ♥

Serge, amateur d’art vient d’acheter pour 30.000€ une toile, d’un mètre soixante sur un mètre vingt, entièrement blanche traversée de liserés blancs. Il la fait découvrir à Marc, son ami qui trouve absurde l'acquisition de cette « cette merde blanche ». L'achat de cette toile sera à l'origine d'une discorde entre les amis. Entre eux, Yvan, plus tolérant qui tente de concilier les deux avis, au risque de voir la querelle se retourner contre lui...

Carré blanc sur fond blanc de Malevitch (1918)

Créé en 1994 à Paris dans une distribution irréprochable (Vaneck, Luchini, Arditi), « Art » a fait connaître Yasmina Reza sur les scènes du monde entier. Les thèmes universels qu'elle aborde explique ce succès unanime.

L'amour de l'Art est-il inné ou acquis ? Pourquoi Serge accorde-t-il de la valeur à cette toile qui n'en a aucune pour Marc ? Cet achat a-t-il été motivé par le nom du peintre, sa cote, ou bien le tableau en lui même et ce qu'il représente ? A quoi tient sa valeur ? Quel rôle jouent les conditions sociales dans l'accès à l'art, l'art moderne en particulier ?

Mais le théâtre est aussi le lieu le plus apte à représenter les luttes de pouvoir, ce rapport à l'autre qui peut tourner court à cause d'un mot, d'un geste, d'une attitude mal perçue. L’homme quel qu'il soit est confronté aux problèmes de pouvoir et à la solitude existentielle.

Cette pièce immensément riche est à lire et relire, voir et revoir pour saisir l'infiniment petit qui gouverne le goût des autres...

 

Présentation de l'éditeur : Magnard

Du même auteur : Heureux les heureux

Vous aimerez aussi : Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute

 

Au théâtre Antoine actuellement mis en scène par Patrice Kerbrat Avec Charles Berling, Jean-Pierre Darroussin et Alain Fromager
 

 

Publié dans Théâtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dasola 28/02/2018 15:36

Bonjour Hélène, je n'ai pas lu la pièce mais j'avais vu la pièce avec Arditi, Michel Blanc (excellent) et le regretté Pierre Vaneck: c'est un texte souvent très drôle. Je pense que c'est ce que Yasmina Reza a écrit de mieux. Bonne après-midi.

Hélène 06/03/2018 10:00

j'ai lu récemment un autre livre d'elle et effectivement j'ai été très déçue !

ellettres 27/02/2018 11:10

Mes cousins avaient joué cette pièce un été devant toute la famille, au début des années 2000. J'en garde un souvenir ébouriffant de drôlerie, et le début d'une réflexion sur la valeur de l'art et l'irréductibilité des ressentis subjectifs.

Hélène 06/03/2018 09:57

J'imagine combien cela doit te toucher

eimelle 27/02/2018 09:23

j'avais vu une retransmission de la version Vaneck, Luchini, Arditi, un grand moment!

Hélène 06/03/2018 09:57

Oh oui !

Moka 27/02/2018 08:19

En ce qui me concerne, je suis passée totalement à côté...

Hélène 06/03/2018 09:57

Mince...

zazy 26/02/2018 20:03

Ah le goût des autres ! 'art moderne, comme ce tableau est-il de l'art ou simplement l'utilisation de la connerie et l'orgueil humain ?

Hélène 06/03/2018 09:57

Là est la question !

Dominique 26/02/2018 15:15

un grand moment au théâtre, je l'ai vu il y a ....je ne sais plus combien d'année avec Arditi et Dussolier un moment magique, le théâtre était complet j'étais assise sur des marches mais je n'ai pas vu le temps passé

Hélène 06/03/2018 09:56

Idem... mais à la tv :-(

manou 26/02/2018 13:40

Je ferai bien de la relie en effet car elle est toujours dans ma bibliothèque perso depuis les années 80 si je me souviens bien ! Je l'avais adoré mais je ne l'ai jamais vu jouer au théâtre

Hélène 06/03/2018 09:56

J'ai vu la pièce à la tv, j'avais aimé