Le poids de la neige de Christian Guay-Poliquin

Publié le par Hélène

♥ ♥

Alors qu'il est revenu dans son village natal pour voir son père, un jeune homme subit un grave accident de voiture. Il est recueilli par Matthias, un vieillard qui accepte de la soigner. En échange, on lui promet une place dans le prochain convoi qui lui permettra de quitter le village encerclé par la neige. Les deux hommes cohabitent dans ce village coupé du monde, cernés par une nature hostile, ils ne peuvent s'échapper et restent face à eux-mêmes. La maison de Matthias est un peu à l'écart du village, ils reçoivent d'abord quelques visites des habitants, jusqu'à ce que le village se déserte.

Au sein de ces paysages immaculés, la tension grandit entre les deux hommes. L'atmosphère est particulière, tour à tour oppressante, lumineuse, l'oscillation entre peur et beauté ne s'évanouissant jamais tout à fait. Comme dans la vie, chacun ignore de quoi demain sera fait, chacun espère un départ vers un ailleurs meilleur. L'action se niche dans l'infime, dans le détail, dans un geste synonyme de don de soi ou de haine. Parce que finalement :

"La panne, ton accident, ce village, tout ça, ce ne sont que des détours, des histoires incomplètes, des rencontres fortuites. Des nuits d'hiver et des voyageurs."

 

Présentation de l'éditeur : Editions de l'Observatoire

D'autres avis : Télérama ; Moka ; Chinouk ; Eva

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

isallysun 28/11/2018 03:18

je ne sais pas, j'ai l'impression qu'il manque quelquechose.

athalie 18/11/2018 10:46

Titre noté et oublié ! Cette fois ci, je prends le crayon et le carnet !

Aifelle 14/11/2018 13:24

Je viens de le commencer ; je reviendrai à ton billet plus tard ..

Titine 14/11/2018 13:06

J'avais beaucoup aimé également cette lecture et son atmosphere de fin du monde. Il faut que je lise son premier roman où l'on retrouve le narrateur qui part rejoindre son père dans son village natal.

Alex-Mot-à-Mots 14/11/2018 09:59

Je ne suis toujours pas convaincue malgré ton billet.

gambadou 13/11/2018 21:26

inquiétant !

clara 13/11/2018 18:03

Je veux le lire !

manou 13/11/2018 09:29

Un roman que je note car il me plaira j'en suis sûre et ta chronique m'en donne envie...

Kathel 13/11/2018 07:43

J'ai beaucoup aimé ce roman aussi, qui ne cherche pas la surenchère, et ça, j'aime !