Rivière tremblante de Andrée A MICHAUD

Publié le par Hélène

En août 1979, le jeune Michael 12 ans, disparait mystérieusement dans les bois de Rivière-aux-Trembles, comme volatilisé, sous les yeux de sa camarade Marnie. Trente ans plus tard, Billie Richard vit le même drame : sa fille de neuf ans ne reviendra pas de son cours de danse. Les enquêtes n'aboutissent pas et ceux qui restent souffrent.

Ce que j'ai aimé :

Les descriptions de la nature sont magnifiques, rendant à merveille cette atmosphère si particulière, fascinante et angoissante à la fois.

"Derrière nous, près du lac aux Barbotes, croissait la rumeur qui s’était élevée un peu plus tôt. Nous l’avons entendue gonfler sous les feuillages, s’enrouler aux arbres puis monter à leur cime. Après, le vent l’a emportée vers les maisons de Rivière-aux-Trembles pour la faire glisser par la fenêtre ouverte jusqu’aux oreilles des hommes et des femmes qui tenaient férocement leurs enfants contre leur ventre. "

Ce que j'ai moins aimé :

- De longues descriptions pointues sur les affres psychologiques des protagonistes

- Une intrigue policière qui prend l'eau

Bilan :

Un roman plus psychologique sur la perte et le deuil d'un enfant disparu qu'un réel roman policier.

 

Présentation de l'éditeur : Payot et Rivages

Du même auteur : Bondrée

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

Catégorie Polar

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
J'ai au contraire aimé que ce ne soit pas un "vrai" polar mais après avoir lu Bondrée je m'attendais à un roman psychologique et j'ai bien aimé.
Répondre
A
J'avais bien aimé Bondrée, mais pas au point de me précipiter sur cet autre titre. Et en ce moment, je suis très polars, polars basiques ! A voir pour plus tard ...
Répondre
A
J'étais complètement passée à côté de Bondrée. Alors ce que tu dis de ce roman ne me tente pas.
Répondre
G
Pas envie de prendre l'eau... je passe !
Répondre
I
Je n'ai pas lu Bondrée, mais j'ai croisé ce titre et le résumé que tu fais de celui-ci semble se rapprocher aussi de ce qu'il me reste à l'esprit de ce que j'ai vu de Bondrée. Est-ce que cette similitude ferait aussi que tu as moins adhéré également?
Répondre
Z
A lire le résume, l'on peut s'attendre à un polar, mais, donc, ce n'est pas cela. Si on le sait...
Répondre
M
Si je comprends bien pour apprécier cette lecture il ne faut pas s'attendre à une intrigue policière. C'est bon à savoir si par hasard je le croise sur mon chemin. Merci pour ton ressenti toujours sincère
Répondre
Y
intéressant quand même :-)
Répondre
N
J'avais bien aimé, mais effectivement ce n'est pas un polar ! Le principal n'est pas l'enquête ni même les disparitions, mais bien le ressenti des personnages et comment leurs vies sont affectées...
Répondre
I
Je viens de finir de rédiger mon billet. Je te rejoins sur tous les points, sauf que finalement, ce que tu pointes comme "ayant moins aimé", est ce qui à mon avis fait la force de ce roman, qui en effet décevra ceux qui s'attendent à y trouver une enquête policière. C'est vrai, la lecture est parfois un peu poussive, mais c'est en même temps l'exhaustivité avec laquelle l'auteur dépeint le parcours psychologique de ses héros qui rend leur douleur si palpable. Enfin, à mon avis !
Répondre
C
Dommage, j'avais beaucoup aimé "Bondrée".
Répondre
C
Le résumé me tente bien mais les longues descriptions dans un roman policier pourraient peut-être me gâcher la lecture...
Bon dimanche !
Répondre