Bondrée de Andrée A. MICHAUD

Publié le par Hélène

♥ ♥

"Je ne suis jamais retournée à Bondrée, mais j’en garde un souvenir vivace me permettant de toucher à la fragilité du bonheur chaque fois qu’un froissement d’ailes soulève un parfum de genièvre et qu’un renard détale, vivant, à l’orée d’un sentier. "

À l’été 67, trois jeunes filles inséparables hantent les épaisses forêts entourant Boundary Pond. Dans ces bois, erre l'âme de Pierre Landry ayant choisi la mort après le rejet de sa belle. Au creux des fourrés, une des jeunes filles est retrouvée morte, sa jambe prise dans un vieux piège rouillé. S'agit-il d'un accident ? Quand sa meilleure amie trouve la mort dans les mêmes circonstances, il devient clair que le tueur n'est pas seulement un vieux piège à ours...

"Rien ne semblait pouvoir assombrir l’indolence bronzée de Boundary, car c’était l’été 67, l’été de Lucy in the Sky with Diamonds et de l’exposition universelle de Montréal, car c’était le Summer of Love, clamait Zaza Mulligan pendant que Sissy Morgan entonnait Lucy in the Sky et que Francky-Frenchie Lamar, munie d’un cerceau orangé, dansait le hula hoop sur le quai des Morgan. Juillet nous offrait sa splendeur et personne ne soupçonnait alors que les diamants de Lucy seraient sous peu broyés par les pièges de Pete Landry. "

Le désarroi des uns et des autres est prégnant dans cette petite communauté écrasée par l'été : désarroi des mères tentées de tenir leurs enfants enfermés, désarroi des policiers hantés par ces jeunes disparues et par ce tueur qui ronge pue à peu leur vie personnelle, désarroi des jeunes filles qui aimeraient courir leur liberté dans les bois. Au milieu d'eux tous, la petite Andrée apporte un peu de fraicheur à cette lourde atmosphère, observant du haut de sa pré-adolescence les errances de chacun, et hésitant à devenir comme les jeunes filles "That's kind of girl".

L'écriture de Andrée Michaud rend parfaitement la moiteur de cet été, et le mélange des communautés de cette région entre Québec et Maine américain. Son style à la fois lyrique et réaliste mélange savamment le français et l'anglais, pour coller au plus près au langage de chacun.

 

Ce que j'ai moins aimé : Quelques longueurs.

Bilan :  Pour ceux qui aiment les romans d'atmosphère.

 

Présentation de l'éditeur : Rivages Noir

D'autres avis : Karine, Yueyin, Les deux bouquineuses ; Clara ;

 

En lice pour le prix Polar SNCF

Et ma première participation pour Québec en novembre

avec Karine et Yueyin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Titine 14/11/2018 13:13

J'aime beaucoup les romans d'atmosphère...ca sera donc ma prochaine lecture pour le prix polar sncf !!!

BlueGrey 07/11/2018 09:34

J'ai aimé aussi ! Surtout pour cette ambiance poisseuse qui s'installe peu à peu, ce moment de bascule ou chacun en vient à se méfier de ses voisins, ses amis... C'est très bien amené je trouve.

Enna 04/11/2018 10:15

C'est tentant! Je garde ce titre à l'esprit pour un prochain Québec en Novembre! (Et en plus, je viens de vérifier, il est à la médiathèque ;-)

isallysun 03/11/2018 00:27

J'ignore pourquoi, mais les passages cités ne me parlent pas plus qu'il faut. Pourtant la thématique m'intéresserait. Peut-être une autre fois puisqu'on ne reçoit pas les livres de la même façon

Ingannmic 02/11/2018 13:54

J'avais beaucoup aimé, même les longueurs, qui participent de l'ambiance pesante qui entoure le récit, et je compte bien lire Rivière tremblante !

Hélène 05/11/2018 08:21

Oui moi aussi, il me tente !

Alex-Mot-à-Mots 02/11/2018 13:45

Un roman d'atmosphère québécois ? Me voilà tentée.

Aifelle 02/11/2018 13:21

J'avais aimé. La seule chose qui m'avait énervée, c'était les phrases en anglais, non traduites.

Hélène 05/11/2018 08:21

Oui je sais, j'ai lu beaucoup d'avis en ce sens.

clara 02/11/2018 11:45

Par contre je me suis ennuyée avec Rivière tremblante

Hélène 05/11/2018 08:22

Comme quoi, Nadège a beaucoup aimé... A voir !

Hélène 05/11/2018 08:21

Chic, j'ai bien envie de le lire !

Nadège 02/11/2018 15:00

Tiens, moi, j'ai apprécié "Bondrée", mais encore plus aimé "Rivière tremblante" :-)

dominique 02/11/2018 10:55

je ne peux pas dire que j'ai énormément aimé mais j'ai passé un bon moment de lecture

Hélène 05/11/2018 08:22

L'atmosphère est prégnante, j'ai bien aimé.

yueyin 02/11/2018 08:34

un coup de coeur pour moi... tout ce que j'aime en littérature, une écriture travaillée, une réalité sociale épinglée, des personnages vivants :-)

Nathalie 02/11/2018 07:26

J'ai beaucoup aimé Rivière tremblante. Je lirai celui-ci aussi !