Un si beau diplôme de Scholastique MUKASONGA

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Scholastique Mukasonga revient en ces pages sur son parcours, et sur l'obtention de ce diplôme qui n'a pas été sans poser des problèmes, mais qui, paradoxalement, lui a sauvé la vie. Son père l'encourage en effet à travailler en vue d'obtenir le certificat pour devenir assistante sociale. Elle atteindra ainsi un niveau d'études qui devrait l'abstraire de cette catégorisation entre tutsi et hutu. Seulement trouver des postes s'avère difficile pour une tutsi, la jeune femme devra s'exiler au Burundi, à Djibouti puis en France.

"Cosmas, mon père, je peux dire que je lui dois deux fois la vie. D'abord, c'est mon père, mais c'est lui aussi qui m'a encouragée à aller à l'école, moi qui, petite fille, préférais trottiner accrochée au pagne de ma mère (...) C'est grâce à lui que le français, qu'il ne connaissait pas, est devenu pour moi cette seconde langue qui fut mon passeport et mon sauveur. Mon père s'était juré de sauver au moins un de ses enfants par l'école, et il ne s'est pas trompé. "

Avec retenue et tact, elle évoque ainsi ce massacre qui a tué trente-sept membres de sa famille mais l'a épargnée, et ce parce qu'elle a suivi les conseils de son père et a fait des études qui l'ont éloignée de son pays en 1994. Des années après, elle revient sur les lieux du massacre, et ces moments, peut-être les plus beaux du roman, sont chargés en émotion.

Un beau témoignage très sensible.

 

Présentation de l'éditeur : Gallimard

Du même auteur : L'iguifou ♥ ♥ ♥ ♥ ; Notre-Dame du Nil ♥ ♥ 

Publié dans Littérature Afrique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Philisine Cave 06/03/2021 10:11

J'ai lu d'elle La femme aux pieds nus que j'ai beaucoup aimé. L'autrice possède une plume chaleureuse et naturelle. C'est un plaisir de la lire.

Alex-Mot-à-Mots 05/03/2021 14:05

Le sujet de ce témoignage ne me tentait pas, mais ce que tu dis sur l'aspect sensible de l'écriture me fait hésiter.

manou 05/03/2021 07:19

Je le note car j'avais été très touchée par ma lecture de "notre dame du Nil"...Merci de nous en parler car j'avais raté cette sortie et je vois qu'en plus il est déjà paru en poche