Vingt Mille lieues sous les mers de Jules VERNE

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Le professeur Aronnax, son domestique Conseil et le harponneur Ned Land qui cherchaient à capturer un fantastique monstre marin, se retrouvent prisonniers du capitaine Némo, à bord de son sous-marin le Nautilus. Quel lourd secret cache Némo pour vouloir les retenir ainsi à jamais ? C’est alors que parallèlement au fabuleux périple maritime qu’ils entament, s’engage une lutte psychologique et culturelle entre Aronnax et Némo.

Ce que j'ai aimé :

- Les connaissances scientifiques de Jules Verne dans les domaines de l'océanographie, la biologie marine et l'ichtyologie sont ici mises en avant avec intelligence, sur fond de roman d'aventures. Cette aventure n'est pas qu'un prétexte, de la même façon que les données scientifiques ne sont pas qu'un contexte. De plus, Jules Verne invente lui-même son Nautilius, sous marin innovant, dans la réalité, il faudra attendre trente ans après la parution du roman pour voir apparaître le Narval, premier sous-marin opérationnel qui utilise une propulsion mixte, machine à vapeur et électricité.

- L'auteur s'intéresse aussi aux abîmes de la nature humaine en explorant l'âme du capitaine Nemo, être fascinant, mystérieux, capable du pire comme du meilleur. Ayant renoncé à la société des hommes, il semble vouer une haine sans pareille aux puissants mais l'auteur laisse planer le suspens, ne dissipant pas son secret dans ce roman-là. Il faudra attendre L'île mystérieuse pour en connaitre davantage sur son histoire.

- Le narrateur apparait comme un double de l'auteur : son esprit curieux le dirige vers des découvertes passionnantes, et jamais il ne condamne le capitaine, lui accordant le bénéfice du doute, même si certaines de ses actions le font frémir.

Ce que j'ai moins aimé :

Il est très long !

Bilan :

Un voyage fascinant  à la rencontre des merveilles sous marine et aux confins de la nature humaine.

 

Présentation de l'éditeur : Folio

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je l'ai lu enfant en version abrégée puis je l'ai relu plus tard et je ne m'en suis pas lassée. C'est vrai qu'il y a des passages un peu long mais j'avais pensé à l'époque que c'était parce que je connaissais déjà les péripéties !! Merci pour ton ressenti
Répondre
C
Un Jules Verne que je n'ai pas encore lu ! j'ai beaucoup aimé de lui "Le tour du monde en 80 jours" et "Cinq semaines en ballon".
Bon week-end !
Répondre
V
j'en adore certains (Le Château des Carpathes) mais j'ai été déçue par Cinq semaines en ballon, je me méfie donc un peu...
Répondre
L
Mon préféré de tous les livres de Jules Verne, outre l’histoire proprement dite, l’écriture y atteint des sommets de beauté poétique. Une pure merveille pour moi, son chef d’œuvre absolu.
Répondre
A
Vas-tu poursuivre avec L'île mystérieuse ?
Répondre
H
peut-être, j'ai été charmée !
N
Je l'ai lu il y a bien longtemps ! Il faudrait que je relise Jules Verne... Peut-être cette année, pourquoi pas ?
Répondre
L
Jeune, je n'ai jamais accroché à jules Verne, je ne crois pas que j'ai envie de m'y remettre
Répondre
S
J'aime beaucoup Verne. Je trouve qu'il se lit toujours très bien. Je le conseille souvent, que ce soit en lecture ou en audiolivre (il est gratuit)
Répondre