14 de Jean ECHENOZ

Publié le par Hélène

                                             14-de-jean-echenoz.jpg

 

  

 L’auteur :

 Jean Echenoz est né à Orange (Vaucluse) en 1947. Prix Médicis 1983 pour Cherokee. Prix Goncourt 1999 pour Je m'en vais.

 L’histoire :

 Cinq hommes sont partis à la guerre, une femme attend le retour de deux d’entre eux. Reste à savoir s’ils vont revenir. Quand. Et dans quel état.

 Mon avis :

D’accord, il y a le style Echenoz, ces phrases courtes, percutantes, ce vocabulaire riche, cette justesse du ton et du style.

 Et je l’ai aimé dans Courir ou Des Eclairs car il s’agissait là de sujets originaux, différents. Mais dans 14, il est question de la guerre, thème lu et relu, des femmes qui attendent le retour des hommes, thème connu et reconnu, de la violence, du sang, de la mort, thème courant…

 "Tout cela ayant été décrit mille fois, peut-être n'est-il pas la peine de s'attarder encore sur cet opéra sordide et puant. Peut-être n'est-il d'ailleurs pas bien utile non plus, ni très pertinent, de comparer la guerre à un opéra, d'autant moins quand on n'aime pas tellement l'opéra, même si comme lui c'est grandiose, emphatique, excessif, plein de longueurs pénibles, comme lui cela fait beaucoup de bruit et souvent, à la longue, c'est assez ennuyeux."

 Je n’ai pas vu l’intérêt de réécrire encore sur le sujet. La petite musique de Echenoz n’a pas fonctionné !

 Premières phrases : 

 « Comme le temps s'y prêtait à merveille et qu'on était samedi, journée que sa fonction lui permettait de chômer, Anthime est parti faire un tour à vélo après avoir déjeuné. Ses projets : profiter du plein soleil d'août, prendre un peu d'exercice et l'air de la campagne, sans doute lire allongé dans l'herbe puisqu'il a fixé sur son engin, sous un sandow, un volume trop massif pour son porte-bagages en fil de fer."

 Vous aimerez aussi :

Du même auteur : Courir de Jean ECHENOZ ; Des éclairs de Jean ECHENOZ

 D’autres avis :

Blogs : Yves

Presse : Le monde Télérama 

 

14, Jean Echenoz, Les Editions de Minuit, octobre 2012, 128 p., 12.50 euros

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jerome 18/12/2012 14:04


Ouh là, tu me refroidis, moi qui avait prévu de le lire la semaine prochaine. En même je n'ai lu aucun autre Echenoz du coup je serais peut-etre davantage séduit. Wait and see...

Hélène 19/12/2012 09:03



Wait and see...



Alex-Mot-à-Mots 18/12/2012 13:18


J'hésite à le lire à cause du sujet, justement.

Hélène 19/12/2012 09:05



Il y a tant d'autres livres à lire, passe ton chemin ....



Midola 17/12/2012 21:23


Ce n'est pas le meilleur de Echenoz mais j'ai quans même beaucoup aimé car malgré tout, j'en encore appris des choses sur cette prériode. 

Hélène 18/12/2012 08:43



Non, vraiment pas le meilleur...



Athalie 17/12/2012 19:15


Je rejoins tout à fait ton avis, j'ai posté un avis plus (mais à peine ...) plus positif, uniquement parce que c'est un Echenoz, ce qui n'est pas une raison bien valable, j'avoue. Sans son
écriture, et quelques pages quand même sur la ville vidée, deux ou trois phrases par çi par là ... En attendant le prochain !

Hélène 18/12/2012 08:55



J'ai vu ça... Je te rejoins tout à fait !



clara 17/12/2012 17:31


Je découvre l'auteur actuellement avec " je m'en vais"

Hélène 18/12/2012 08:44



Je ne m'en souviens plus du tout de celui-ci... c'est grave ?



kathel 17/12/2012 16:54


C'est un auteur que j'hésite à lire "depuis toujours" aussi les avis comme le tien ne me dérangent pas, au contraire ! J'ai bien assez à lire qui me tente vraiment ! 

Hélène 18/12/2012 08:44



Effectivement nos pal sont bien assez conséquentes pour faire l'impasse...



Yv 17/12/2012 13:47


D'accord avec toi sur le manque d'originalité du thème, mais le fait qu'Echenoz traite d'un thème rabâché ne doit pas faire passer à côté de son écriture comme toujours excellente et ciselée. Ce
qui peut décevoir, c'est qu'effectivement il avait écrit des livres plus originaux. 

Hélène 18/12/2012 08:46



Oui pour l'écriture, mais quand même il aurait pu choisir un autre thème...



Dominique 17/12/2012 11:32


je n'aime pas Echenoz mais les critiques et certains blogs ont fini par me convaincre de le lire, je retrouve ici toutes mes préventions et du coup je ne vais pas me presser, de toutes façons la
liste de réservation à la bibli est longue donc ...

Hélène 17/12/2012 12:16



Je n'ai pas trouvé suffisamment d'originalité dans cet opus pour m'y attacher. S'il n'y avait pas son style, selon moi, il ne resterait pas grand chose...



luocine 17/12/2012 10:44


en plus je n'ai pas trop aimé ces livres alors?


Alors,je ne vais pas me dépécher pourtant , je sais qu'il a une bonne côte


Luocine

Hélène 17/12/2012 11:08



Si effectivement tu n'as pas accroché aux précédents, nul besoin de te précipiter...



Valérie 17/12/2012 10:32


C'est le premier avis négatif que je lis. Et c'est bien, j'aime avoir plusieurs points de vue.

Hélène 17/12/2012 10:43



Je ne suis pas rentrée dedans...



Philisine Cave 17/12/2012 10:25


Bon, je le lirai peut-être malgré tes réserves (que je partagerai peut-être). Bises

Hélène 17/12/2012 10:28



Yves l'a beaucoup aimé...



Aifelle 17/12/2012 10:15


Aïe ! j'ai l'intention de le lire, je le prendrai à la bibliothèque. Comme je n'ai pas lu beaucoup Echenoz, je n'aurai peut-être pas la même impression que toi.

Hélène 17/12/2012 10:29



Si cela te permet de découvrir le style unique de cet auteur, je pense que tu seras conquise.