L’or des fous : Vies, amours et mésaventures au pays des Four Corners de Rob SCHULTHEIS

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Un roman vivifiant et intelligent qui décrit bien ce qui oppose les partisans de "la vie sauvage" à ceux qui défendent la civilisation et ses méfaits.

   

L'auteur :

Rob Schultheis est un journaliste américain qui a longtemps été correspondant de guerre en Afghanistan. Il est également féru d'alpinisme. Il vit à Telluride, Colorado, et l'expérience qu'il raconte dans L'or des fous est la sienne. Un autre de ses romans, Sortilèges de l'ouest est aussi publié chez Gallmeister.

L’histoire :

En 1973, Rob Schultheis décide de quitter la ville et son aliénation pour se rendre au fin fond du Colorado, à Telluride. Il a comme voisins des ours et des grizzlis, ainsi que quelques hurluberlus qui aiment se raconter des histoires à dormir debout…

Il nous conte quelques épisodes cocasses de cette expérience, avec, en regard l’évolution négative que lui ont infligée divers promoteurs intéressés.

Ce que j’ai aimé :

-       Les anecdotes cocasses qui cachent au fond des réflexions bien plus profondes.

-       Le style vivant et vivifiant, comme le vent d’hiver qui hante ces contrées sauvages :

 

« Le paradis, de par sa nature même, est difficile d’accès, insaisissable, réfractaire et invivable. Si on essaie de vous fourguer un paradis qui ne ressemble pas à ça, on cherche à vous tromper. » (p. 56)

 

-       L’harmonie avec la nature :

 

 « Les montagnes ne sont pas un monde mort ; au contraire, elles bruissent de vie. Nous essayons de les anéantir avec nos mines, nos routes, nos pistes, nos remonte-pentes ; mais elles continuent de tenter de communiquer avec nous avant qu’il ne soit trop tard. » (p. 118)

 

-       La philosophie de vie de ce drôle d’aventurier :

 

« Pourquoi n’ai-je pas vécu toute ma vie avec une telle authenticité, avec force, détermination et intensité ? Tout le reste n’est que du temps gâché, et le temps est tout ce que nous avons. (…) Décaper nos vies, nous débarrasser de tout ce qui est faux et illusoire, stupide ou terne, mensonger ou méprisant, et vivre comme nous pouvons le faire, même si nous nous appliquons à l’oublier. » (p.166)

 

YEAAAHHHH !!

Ce que j’ai moins aimé :

-       Les chapitres s’enchaînent sans liens apparents, sans chronologie, j’aurais apprécié plus de construction.

Premières phrases :

« C’est en 1973 que j’ai pris mon baluchon pour aller m’installer dans les San Juan Mountains, pratiquement à l’endroit où le Colorado, l’Utah, le Nouveau-Mexique et l’Arizona se rejoignent. Telluride, Colorado, 8750 pieds et des poussières au-dessus du niveau de la mer, perchée au fond d’une vallée encaissée tout là-haut. Au plus profond du cœur déchiqueté des Rocheuses. »

Vous aimerez aussi :

Indian creek de Peter FROMM

 

  L'or des fous, Rob SCHULTHEIS, Editions Gallmeister, Nature Writing, mars 2008, 235 pages, 22.90 euros 

Commenter cet article

keisha 21/06/2010 13:11


Je suis une fan absolue de cette collection Nature writing, même si je n'ai pas encore lu ce titre!


Hélène 21/06/2010 15:02



Méfie-toi et préviens ta famille, tu risques d'être tentée de prendre le premier, vol, bateau, barque, ou que sais-je encore, pour te rendre illico à Telluride... On s'y retrouvera...