La tournée d'automne de Jacques POULIN

Publié le par Hélène

Tournee-d-automne.jpg

 

♥ ♥ ♥

Un petit roman au charme tendre autour de la relation magique que tisse deux êtres guettés par la vieillesse.

 

  L’auteur :

Jacques POULIN est né au Québec mais vit en France. Il est un des auteurs majeurs du Québec et a publié une dizaine de livres à l’heure actuelle. Il aime s’arrêter sur les liens ténus qui unissent les êtres et peint avec beaucoup  de simplicité ces rapports si fébriles.

L’histoire :

Un chauffeur de bibliobus se prépare pour sa tournée d’été le long de la côte nord québécoise. Il pense que la tournée suivante, celle d’automne sera la dernière. Il ne sait pas encore qu’une belle rencontre va bouleverser son programme…

Ce que j’ai aimé :

-       La relation touchante qui s’ébauche entre Marie et le Chauffeur. Lui qui ne veut pas devenir vieux pensait que son cœur était endormi. Et pourtant, de doux sentiments vont éclore au fil des pages et des tendres caresses…

-       La simplicité des rapports entre les êtres, simplicité des dialogues, simplicité des relations qui cache pourtant une grande solitude. Cette subtilité est proprement magique.

« Les femmes ne sont pas faites pour séduire, dit-il.

-       Elles sont faites pour quoi ?

-       Pour la même chose que nous : essayer de rendre le monde un peu plus vivable… » (p. 180)

 

-       L’univers de Jacques POULIN si poétique, si chaleureux. Je m’y sens toujours bien, entourée de livres, bercée par le ronronnement des chats, rêvant devant les paysages québécois dépeints…

Ce que j’ai moins aimé :

-       Ce livre est tellement charmant qu’on ne peut se permettre de lui trouver des défauts. Ce serait comme de trahir un ami. Et puis de toute façon, il n’a pas de défauts…

Premières phrases :

« Il ouvrit la fenêtre pour mieux entendre la musique. C’était une petite musique de fanfare avec des cuivres et des tambours. Il se pencha au-dehors, mais elle venait de l’autre bout de la terrasse Dufferin. Comme le temps était beau, il décida d’aller voir. Il descendit les cinq étages. »

Vous aimerez aussi :

Le cœur découvert de Michel TREMBLAY              

           

La tournée d’automne, Jacques POULIN, Actes Sud,

POCHE : La tournée d’automne, Jacques POULIN, Babel Poche n°219, janvier 1997, 208 pages, 6.50 euros   

 

TAGS : Littérature canadienne - Québec - Couple - Vieillesse - Livres

D'autres avis répertorié chez Sylire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

luocine 13/10/2014 21:58

j ai lu et bien aimé "volkswagen blues" grâce à ton article

enna 01/09/2014 18:49

j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de délicatesse dans ce roman que ce soit dans les rapport humain que dans la nature.

hélène 01/09/2014 18:55

Jacques Poulin est parmi mes écrivains préférés !

Suzanne 14/01/2011 18:04



Excellent billet  d'un écrit d,une sacrée belle plume. merci.



Hélène 14/01/2011 18:30



Merci. C'est un auteur que j'aime beaucoup, Chez toi j'ai noté de nombreux autres auteurs qui semblent lui ressembler et qui me plairont sans doute



anjelica 07/12/2010 13:32



Je l'ai noté sur le conseil de deux autres lectrices, je pense le lire bientôt !



Hélène 07/12/2010 17:16



Oui, je te le conseille également.



Capucine 14/08/2010 19:31



Jacques Poulin et Michel tremblay que de belles heures passées à vagabonder dans leurs univers ...


J'avais lu d'une traite "Le coeur à découvert" et " Le coeur éclaté" ,le genre de livre où on a l'impression d'être ami avec les personnages ...Un très bon moment de lecture ...


Jacque Poulin ,je suis une inconditionnelle et si tu ne l'as déjà fait je te conseille la lecture de Volkswagen Blues , je crois que tu connais déjà l'excellent "Vieux chagrin " ...


Le problème avec ce blogue c'est que j'ai envie de tout lire quand je ne connais pas encore et de relire les autres !!! Si seulement j'étais insomniaque !     



Hélène 14/08/2010 21:51



C'est aussi mon rêve : être capable de dormir deux heures par nuit pour faire tout ce que je n'ai pas pu faire dans la journée... Malheureusement je suis plutôt dans la catégorie
"marmottes"....



Marie 15/07/2010 08:04


Si comme tu le dis Michel Tremblay est un auteur chez qui on peut retrouver ce genre de récit, alors je note la référence ! :-)


Hélène 15/07/2010 09:54



J'ai lu "le coeur découvert" il y a très longtemps, mais j'en garde un excellent souvenir, et j'y ai retrouvé un peu de l'atmosphère de chez Jacques POULIN



Marie 15/07/2010 08:03


Ce livre a été un coup de coeur pour moi ! J'ai aimé l'ambiance etla douceur que l'auteur nous offre, j'ai aimé sa façon de parler des livres et des chats. C'est un livre à lire en vacances ou bien
au contraire l'hiver au coin du feu... :-)


Hélène 15/07/2010 09:53



Jacques POULIN compte parmi mes auteurs de prédilection, je trouve que chez lui, on se sent bien, comme si, comme tu le dis, on était au coin du feu avec un gros chat ronronnant à nos pieds...



keisha 05/07/2010 16:58


J'attendais tellement trop de ce livre qu'il m'a un peu déçue (oui, c'est mal!)
Je vois que tu es lancée dans le roman de Bass : un auteur que je veux lire aussi (ah le nature writing)


Hélène 06/07/2010 12:48


Je comprends qu'on puisse ne pas adhérer à ce livre il peut paraître un peu naïf dans sa simplicité. Je lui trouve un charme touchant malgré tout. J'ai déjà lu Le livre du yaak et ce fut une
déception malheureusement, Rick Bass a voulu défendre sa vallée en prenant la parole, résultat c'est assez décousu, c'est une suite de textes pas toujours intéressants, je pense qu'il aurait gagné
à plutôt rédiger un bon roman sur sa vallée, comme il sait si bien le faire. Tu me diras si tu es du même avis.