L'honnête tricheuse de Tove JANSSON

Publié le par Hélène

♥ ♥ 

"Que vais-je faire ? Combien de vérités existe-t-il et qu'est-ce  qui les justifie ? Ce qu'on croit ? Ce que l'on invente ? A coups d'arrangements fourbes avec nous-même ? Est-ce le résultat seul qui compte ? Je ne sais plus."

Ce que j'ai aimé :

Katri est une jeune femme solitaire qui se dévoue entièrement à son frère Mats. Elle se veut honnête et entière ce qui ne lui vaut pas que des amis. Anna Aemelin est illustratrice de livres pour enfants, et tout comme ses albums, son monde est peuplé de lapins fleuris. Quand Katri la désabusée s'installe jour après jour dans sa vie, subrepticement, le choc entre ces deux conceptions du rapport aux autres aura des secousses irrémédiables. 

"Anna, elle, avait perdu l'envie de lire. Les héros des mers, de la jungle et des déserts n'étaient soudain plus que des images dépourvus de vie, ils n'ouvraient plus la porte du monde intègre où l'on reçoit sa juste récompense, où l'amitité est éternelle et la gratification légitime." (p. 156)

Les deux mondes vont s'éroder simultanément au contact de l'autre. 

Katri tient les autres sous sa coupe et ne supporte pas qu'ils s'éloignent ou puissent vivre autrement. Son chien va s'émanciper le premier, loin du monde aseptisé, sécurisé qu'elle a voulu créer autour d'elle. Mais la confiance n'est pas aussi évidente à conquérir...

"Je préfère de loin être roulée que de me sentir continuellement méfiante." (p. 154)

Derrière cette relation étrange, se cache des questionnements philosophiques sur notre rapport aux autres, sur la confiance que l'on peut allouer à quelqu'un, sur ce qui nous fonde et nous détruit. Une psychologie très fine, en profondeur des personnages dans un décor neigeux ouaté, au bout du monde créent un roman à part, acéré.

Ce que j'ai moins aimé :

L'étrangeté du roman et du personnage de Katri est assez déstabilisant.

Premières phrases : 

"C'était une matinée sombre et ordinaire d'hiver et il neigeait encore. Pas une seule fenêtre du village n'était allumée. Katri mit un écran devant la lampe pour ne pas réveiller son frère. Il faisait très froid dans la chambre."

Présentation de l'éditeur :

Livre de poche ; Actes sud en 1987 

Vous aimerez aussi :

Du même auteur : Le livre d'un été

D'autres avis :

Lecture commune avec Aifelle

 

L'honnête tricheuse, Tove Jansson, roman traduit du suédois par Marc de Gouvenain, Le livre de poche, novembre 2014, 216 p., 6.10 euros

Publié dans Littérature Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philisine Cave 27/11/2014 09:17

hum, hum, pourquoi pas mais il faut que mon esprit ne soit pas encombré. Bises

Hélène 28/11/2014 08:37

Il vaut mieux...

A_girl_from_earth 26/11/2014 22:47

Mmmmh... j'avais bien été tenté par ce livre quand tu en as parlé sur FB (il me semble que c'était toi mais je me trompe peut-être), et je le suis toujours en lisant la première partie de ton billet, mais ton 2 étoiles et ton bémol me freinent un peu. A voir, peut-être que ça me plairait quand même...

Hélène 28/11/2014 08:37

Aifelle est plus enthousiaste que moi ;)

Violette 26/11/2014 19:59

hum, j'aime l'étrange parfois et l'avis d'Aifelle me conforte dans cette idée :-)

Hélène 28/11/2014 08:37

J'irais donc lire ton avis...

cathulu 26/11/2014 18:22

Je l'avais déniché en médiathèque dans l'édition précédente et alors que j'avais adoré le précédent, j'ai très vite abandonné celui-ci...

Hélène 28/11/2014 08:37

Je te comprends ;)

Moka 26/11/2014 12:55

Un auteur totalement inconnu pour moi !

Hélène 28/11/2014 08:37

A découvrir !

luocine 26/11/2014 09:57

Je redis ce que j'ai dit sur un autre blog, j ai aimé son précédent roman alors j'ai bien envie de lire celui-la

Hélène 28/11/2014 08:36

il est assez différent...

clara 26/11/2014 09:46

A voir en biblio alors !

Hélène 28/11/2014 08:36

Plutôt oui !

Emma 26/11/2014 09:17

J'ai lu l'article d'Aifelle et comme elle l'écrit au-dessus, c'est toujours intéressant de lire deux avis en même temps d'un même livre.

Hélène 28/11/2014 08:36

Exactement !

Aifelle 26/11/2014 09:05

C'est drôle les lectures différentes, c'est justement cette étrangeté qui m'a le plus séduite, j'aime ces univers légèrement décalés ou tu ne sais jamais de quel côté la bizarrerie va pencher. Et elle décrit toujours aussi bien un environnement soumis à la nature tu ne trouves pas ? (maintenant que CB refonctionne, je me dépêche de compléter ton lien).

Hélène 28/11/2014 08:36

J'ai largement préféré "le livre d'un été" pour l'aspect nature. Dans celui ci ce qui m'a aussi dérangée est cette personnalité de Katri, trouble... Je suis heureuse d'avoir pu partager cette lecture avec toi comme tu le dis les avis divergents s'enrichissent mutuellement.