La côte barbare de Ross MACDONALD

Publié le par Hélène

♥♥

Ce que j'ai aimé :

Lors de sa 6ème enquête, le détective privé Lew Archer est sollicité en premier lieu par le gérant du Channel Club, un club sélect de la côte californienne. Puis il prend sous son aile un mari perdu recherchant sa jeune épouse disparue dans les limbes californiennes. La jeune Hester Campbell, telle un papillon de nuit, semble avoir été attirée par les lumières factices de la gloire et de l'argent des studios d'Hollywood. En enquêtant dans ces milieux, Lew rencontrera une foule de truands peu enclins à l'aider dans sa recherche... Et parce que "Lew Archer est le nom que l'on donne à tous les ennuis en quête d'un lieu où se matérialiser." les coups pleuvront au fil de ses découvertes.

L'atmosphère des romans noirs avec son privé au grand coeur qui prend beaucoup de coups est parfaitement rendue dans ce roman à l'action décoiffante. 

"Je m'appuyai contre le montant du portillon et m'allumai une cigarette. Je dus mettre ma main en coupelle pour protéger mon allumette de la brise froide qui remontait du large. Cette brise et le ciel lourd qui filait au-dessus de ma tête me donnèrent l'illusion de me tenir à la proue d'un lent cargo traçant son cap dans le noir et la brume." (p. 180)

Ce que j'ai moins aimé :

Trop d'actions à mon goût, au détriment du reste. On s'attache peu aux personnages, peut-être aussi parce qu'ils sont nombreux -que de truands ! Et Lew semble prendre un malin plaisir à se retrouver dans les pattes de truands pour se prendre des coups. 

Présentation de l'éditeur :

L'auteur 

Le roman

Vous aimerez aussi :

Noyade en eau douce Cible mouvante 

D'autres avis :

Chez Babélio

 

La côte barbare, Une enquête de Lew Archer, Ross Macdonald, traduit de l'américain par Jacques Mailhos,Gallmeister totem, octobre 2014, 300 p., 10.50 euros

Commenter cet article

Noukette 23/02/2015 23:09

Pas sûre que je fasse connaissance avec ce privé là...

Hélène 24/02/2015 08:13

Il faut dire qu'il est très amoché, il prend un peu trop de coups

jerome 23/02/2015 13:26

Mouais... tout ça ne vaut pas Chandler. On n'a jamais fait mieux question détective privé.

Hélène 23/02/2015 17:32

C'est clair, il faudrait que j'en relise.. Si tu es partant pour une lecture commune ;)

luocine 23/02/2015 12:48

Sans moi, pour les polars j'attends que les spécialistes (tout le monde sauf moi!) soient très enthousiastes , je fais alors parfois -pas tout le temps- de belles rencontres!

Hélène 23/02/2015 13:02

Tu as raison !

Kathel 23/02/2015 10:19

Je n'avais déjà pas accroché à "Noyade en eau douce", alors les autres seront sans moi !

Hélène 23/02/2015 10:36

Je ne suis pas non plus très enthousiaste...