Loin de la foule déchaînée de Thomas HARDY

Publié le par Hélène

♥ ♥

"Les femmes ne cessent de déplorer l'inconstance du sexe fort ; mais elles semblent se rire de sa fidélité." 

Gabriel Oak est un jeune paysan du Wessex, propriétaire d'une bergerie. Au détour d'un chemin, il rencontre la vaniteuse Bathseba Everdene, venue s'installer dans la région avec sa tante. S'il tombe rapidement sous le charme de la belle, celle-ci n'est guère réceptive aux avances du jeune berger. Elle est courtisée par William Boldwood, prospère exploitant et par le sergent Francis Troy. Par la suite, Gabriel et Bathseba sont amenés à travailler ensemble, dans la ferme de la jeune femme. Décidera-t-elle de se marier avec l'un d'eux ?

Le destin se joue des personnages qui le prennent alors à bras le corps pour rectifier la trajectoire de leur vie. Ainsi Bathseba tente de trouver sa place dans un monde masculin. Personnage duel, femme indépendante qui ne souhaite pas se marier, elle fait preuve d'une force rare à l'époque mais est également vaniteuse, soumise aux emportements de ses nerfs et de ses sentiments. Elle se veut indépendante mais aime savoir qu'elle est aimée et admirée, ce qui retournera certains coeurs sensibles...

 

Les habitants de cette contrée, incarnation de la campagne anglaise, vivent au rythme des saisons, de l'élevage, du labourage, et leur acharnement au travail est bien souvent exemplaire. Pour Gabriel l'amour n'est pas un but en soi, il accepte de rester dans l'ombre de sa condition pour veiller sur la femme de son coeur. Sa simplicité et son dévouement le rapproche des héros emblématiques de Thomas Hardy, dont la discrétion est signe de dignité et de fidélité.   

Si le barrage des classes sociales joue un rôle prépondérant dans l'intrigue, il se perd au détriment des intrigues amoureuses, et la réflexion était, me semble-t-il, plus aboutie à ce sujet dans Les forestiers

Loin de la foule déchaînée est un beau roman d'amour, sans doute incontournable, mais qui ne sera pas un coup de coeur pour moi.

 

Un conseil : ne lisez pas la quatrième de couverture qui en dit beaucoup trop ! Et je ne vous parle pas du communiqué de presse qui m'a gâché ma lecture !

Présentation ici  mais attention il présente l'argumentaire de presse en question.

 

D'autres avisDominiquePapillonMior ;  Dasola pour  le film 

 

Loin de la foule déchaînée, Thomas Hardy, traduit de l'anglais par Mathilde Zeys, postface de Thomas Vinterberg, Archi poche, mars 2015, 480 p., 7.65 euros

 

Merci à l'éditeur.

 

 

Publié dans Littérature Europe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

A_girl_from_earth 04/07/2015 15:32

Pas un coup de coeur non plus mais l'imagination de l'auteur par rapport à ces personnages, surtout Bathsheba, m'a tout de même franchement épatée, dans le contexte de l'époque. Un roman qui vaut le détour pour ça à mon sens.

Electra 30/06/2015 20:21

Pas lu le livre (mais envie) mais adoré le film ! Car le réalisateur est Vinterberg donc sérieux et les acteurs sont tous très bons. La campagne anglaise est magnifique ! Quand au "coup d'éclat", je n'étais pas au courant mais comme je le raconte dans mon billet je l'ai deviné et je me suis dit "oh non pas possible" mais si ! En tout cas, un très bon film qui m'a donné envie de lire le livre ;-)

Hélène 30/06/2015 21:13

effectivement les paysages m'auraient incitée à voir le film, ils ont l'air magnifiques !

Sandrine 29/06/2015 16:44

Rien de telle qu'une adaptation pour tourner les regards vers des auteurs qu'on ne lit plus trop... Moi, j'ai un faible pour Tess, le livre et le film...

Hélène 30/06/2015 07:54

Je pense le lire prochainement

keisha 29/06/2015 14:16

J'ai à la maison Les forestiers et Loin de..;, achetés et lui lors de périodes Hardy. On peut relire.

Hélène 30/06/2015 07:53

Je pense en lire d'autres malgré tout, peut-être Tess

Alex-Mot-à-Mots 29/06/2015 13:59

Le film ne me tentait pas.

Hélène 30/06/2015 07:53

Il parait qu'il est moins bien que le roman en plus !

dominique 29/06/2015 09:47

un roman que j'ai aimé mais je suis mauvais juge car j'aime à peu près tout de T Hardy
peut être comme toi est ce que préfère Les forestiers mais...j'hésite

Hélène 29/06/2015 09:51

Je pense aussi que ma lecture a été faussée par le fait que la 4ème de couverture en racontait beaucoup trop. Je ne sais pas, difficile de savoir après coup.