Délivrances de Toni MORRISON

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Lula Ann connaît dés son enfance un rejet dû à sa couleur de peau puisque sa mère elle-même ne comprend pas sa couleur de la peau de sa fille et répugne à la toucher. Plus tard la petite Lula Ann se fera appeler Bride et transformera ce qu'elle a ressenti dans les premières heures comme une faiblesse en force. Devenue une femme brillante travaillant dans les cosmétiques, elle se construit une image mettant en valeur sa peau noire ébène. Mais le jour où son petit ami la laisse sur le bord de la route sans réelles explications, lui disant juste "T'es pas la femme que je veux", elle est perdue, comme si, à nouveau, elle revivait les rejets de son enfance. Elle part alors sur les traces de cet homme pour mieux comprendre qui elle devrait être, pour savoir, enfin, pourquoi on ne peut pas l'aimer pour ce qu'elle est. 

Se délivrer, ce sera sans doute alors faire le deuil de l'enfance et de ses stigmates : 

"Chacun va s'accrocher à une petite histoire triste de blessure et de chagrin : un problème et une douleur anciens que l'existence a lâchés sur leurs êtres purs et innocents. Et chacun va réécrire cette histoire à l'infini, tout en connaissant son intrigue, en devinant son thème, en inventant sa signification et en rejetant son origine. Quel gâchis. Elle savait d'expérience ô combien difficile, ô combien égoïste et destructible était le fait d'aimer." p. 176

La délivrance vient de la nécessité de se délivrer des rets de l'enfance et du passé pour avancer. Souvent dans ce roman, les enfants se retrouvent victimes des adultes, du racisme, des prédateurs sexuels, et ce n'est qu'au prix d'une lutte acharnée contre les autres et contre eux-mêmes qu'ils peuvent espérer conquérir un peu de quiétude dans ce monde tourmenté. 

Ce roman choral, porté de surcroît par une écriture fluide, touche à la pureté de l'identité. Essentiel. Au sens premier du terme. 

 

Présentation de l'éditeur : Christian Bourgois 

Du même auteur : Home

D'autres avis : Télérama  ; Jérôme  ; Noukette 

 

Délivrances, Toni Morrison, traduit de l'anglais (EU) par Christine Laferrière, Bourgois éditions, 2015, 196 p., 18 euros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Bonsoir Hélène, personnellement, je suis moins enthousiaste que toi ou d'autre mais je le conseille quand même rien que le premier mini chapitre "Sweetness" que j'ai trouvé sensationnel. Bonne soirée.
Répondre
H
Ce n'est pas celui qui m'a le plus plu mais j'ai apprécié le roman...
B
Pour ma part, je l'ai trouvé en-deçà de "Home" ou "Beloved" que j'avais adoré... Certes, un roman habile, mais moins "flamboyant" que ses précédents.
Répondre
V
Bon, moi la grande fan des premiers romans de Toni Morrison, je suis déçue par ses deux derniers.
Répondre
H
Il faudrait que je lise ses premiers alors je devrais adorer !
G
Beaucoup aimé aussi? ça fait du bien de relire un avis dessus
Répondre
H
une belle découverte !
P
je vais le lire bientôt grâce aux matchs de Price Minister et j'en suis ravie ! Bises
Répondre
H
Pour les matchs je vais recevoir le Choplin je suis tout aussi ravie !
D
Bonjour Hélène, j'ai terminé ce roman ce week-end, j'ai été nettement moins emballée que par "home", l'écriture m'a paru plus banale sauf les 5 première pages du chapitre "Sweetness" que j'ai trouvé éblouissantes. La fin de l'histoire aussi m'a paru manqué de relief. Je m'attendais à autre chose. Mais à lire tout de même. Bonne après-midi.
Répondre
H
C'est bien aussi de lire des avis plus nuancés. Electra me demandait pourquoi pas 4 coeurs, et je crois que cela tient à ce que tu dis, il m'a manqué un petit truc en plus...
N
Essentiel, comment ne pas être d'accord avec toi...?
Répondre
H
:)
C
Je n'ai jamais lu Toni Morrison, ce titre me tente pour commencer.
Répondre
H
c'est un bon titre pour commencer ce me semble.
Y
J'ai très très envie de le lire celui-ci !
Répondre
H
Je te le conseille
J
C'est un très beau roman, il ne pouvait que te plaire.
Répondre
H
Merci de m'avoir encouragé à le lire !
E
Essentiel mais 3 cœurs ? je ne sais plus - ton maximum de cœur c'est pas 4 ??? et tu ne lis pas vite ... non non ... hihihihi
Répondre
H
Inexpliquable...
E
ah ce petit quelque chose !
H
Si mon maxi c'est 4, celui ci serait entre les deux, il manque un petit qqch pour arriver à 4 ..
D
les romans de Toni Morrison c'est un peu comme les films de Woody Allen, ils sortent automatiquement du lot des publications de rentrée
je l'ai noté dans ma liste mais pas encore lu
Répondre
H
Oui c'est vrai, ils se démarquent !
V
Je souhaite le lire ! Nous l'avons acheté à la bibliothèque mais impossible de mettre la main dessus, il est toujours en prêt. J'aimerais beaucoup lire "Beloved" de cet auteur également.
Répondre
H
j'ai eu la chance de tomber dessus à la bibliothèque. Il est certain que je vais continuer à la lire aussi !
L
Je ne suis pas étonnée que tu aies aimé ;-)
Répondre
H
J'ai bien fait de suivre vos conseils à tous ! merci !