Des hommes de peu de foi de Nickolas BUTLER

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Nelson 13 ans passe ses vacances dans le camp de scout Chippewa dans le nord du Wisconsin aux côtés de son père, un homme peu affable. Nous sommes à l'été 62, les camps scouts sont synonymes de camaraderie, veillées au coin du feu, courses d'orientation dans la forêt. En théorie. Mais Nelson a peu de camarades, il reste exclu et cette année-là des soirées clandestines peu orthodoxes ont lieu... Nelson aura des choix définitifs à faire. 

Nous retrouverons Nelson à trois étapes de sa vie : en 1962, 1996 et 2019, toujours avec en toile de fond ce camp Chippewa, fondateur des valeurs américaines. Ces différentes étapes mettront en valeur les difficultés d'être père, mari, ami,bon patriote dans une Amérique en pleine mutation.  

Si la décence et la générosité sont promues et récompensées : "La récompense est de ne pas avoir à mentir, de n'avoir rien à cacher, de n'avoir honte de rien. Vous n'aurez jamais besoin de présenter des excuses." , suivre une ligne de conduite rectiligne reste difficile. 

"Les héros sont toujours gouvernés par le coeur ; les lâches par le cerveau? Ne l'oublie jamais. Les héros ne calculent pas, ne calibrent pas. Ils font le choix du bien." p. 284

Les années 2000 sont l'occasion d'une description assez pessimiste de l'Amérique actuelle :

"Les mariages ne durent pas, personne n'est innocent et les valeurs scoutes, à l'instar des autres valeurs morales, ne représentent au final que des Tables de la Loi archaïques, dont les mots se fondent dans l'obscurité, effacés par les pluies acides,la pierre retournant au sable qui la réduit en particules minuscules, sable à jamais mouvant sous nos pieds." p. 302

Dans un monde chaotique, comment garder la foi dans les valeurs fondamentales transmises par l'armée, le scoutisme ou l'éducation  ? Tel est sans doute le sens du titre tiré de l'Evangile selon Matthieu : "Jésus lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ?" Il est souvent difficile de garder la foi...

Ce que j'ai moins aimé : La dernière partie consacrée à Rachel et notamment ce qu'il lui arrive à elle et Nelson semble un peu abrupt. L'auteur utilise cette expérience pour s'interroger sans doute sur le rapport hommes femmes en adoptant ici le point de vue féminin mais cela tombe malheureusement dans la caricature. C'est dommage ...

Bilan : Un magnifique roman profondément humain qui est prétexte à une myriade de questions essentielles : Qu'est ce qui fait de nous des gens bien ? Une belle personne ? Quel est le prix à payer pour être quelqu'un de bien ? A méditer...

 

Présentation de l'éditeur : Autrement 

Du même auteur Retour à Little Wing ; Rendez-vous à Crawfish creek 

D'autres avis :  SandrineEva Jostein ; Clara

Télérama

 

Des hommes de peu de foi, Nickolas Butler, traduit de l'anglais (EU) par Mireille Vignol, Autrement, août 2016, 535 p., 23 euros

 

Merci à l'éditeur.

 

Commenter cet article

edwige.mingh 11/11/2016 15:54

Ton bulletin donne envie...Je note.

Hélène 13/11/2016 16:57

Il m'a plu !

Electra 10/11/2016 23:16

abandonné Retour à LIttle Wing et le sujet de celui-ci me rebute totalement ! bref, je tenterais bien son recueil par contre - mais bon si c'est toujours aussi sucré, moi qui préfère l'acidulé ...

Hélène 13/11/2016 16:57

Je l'aime beaucoup personnellement !

Noukette 10/11/2016 18:33

Il m'attend, j'avais beaucoup aimé "Retour à Little Wing" !

Hélène 13/11/2016 16:56

Donc tu aimeras!

Jerome 10/11/2016 13:13

Je l'avais trouvé très caricatural dans son premier roman, je n'ai pas envie de retomber dans cet écueil, je préfère passer mon tour.

Hélène 13/11/2016 16:55

Ah mince. Bon, j'avoue qu'ici aussi il frôle la caricature surtout à la fin, mais je suis malgré tout charmée.

zazy 10/11/2016 12:03

Je ne pense pas être sensible à ce genre de roman, je passe mon tour

Hélène 13/11/2016 16:55

Il est très beau pourtant..

clara 10/11/2016 08:43

j'en parle aujourd'hui, j'ajoute ton lien !

Hélène 10/11/2016 09:08

J'ai aussi ajouté le tien...

manou 10/11/2016 08:25

Merci de nous donner envie de lire le dernier roman de cet auteur dont j'avais beaucoup aimé "Retour à Little Wing" lorsque j'ai lu l'an dernier. Je le rajoute à ma longue liste

Hélène 10/11/2016 09:08

Si tu as aimé "retour à Little wing" celui ci devrait te plaire aussi !