L'été avant la guerre de Helen SIMONSON

Publié le par Hélène

♥ ♥

 

Eté 1914. Béatrice Nash rejoint le village de Rye pour exercer le métier de professeur de latin. Célibataire, indépendante, elle aspire à devenir écrivain, dérangeant les codes conservateurs de la société de l'époque. A Rye, elle est accueillie par Agatha Kent et ses neveux Hugh et Daniel en qui elle rencontre des alliés face à certains avis plus vindicatifs sur sa venue...

Mais la guerre gronde et le village accueille alors un afflux de réfugiés belges. Béatrice accepte de recueillir la frêle Céleste. Puis les hommes partent peu à peu, au front. Cette jeunesse insouciante apprend peu à peu la gravité. L'expérience de la guerre bouleversera à jamais les destins des uns et des autres, comme le dit l'un des personnages : "Je suis libéré, non pas de la peur de la mort, mais de la conviction que je peux contrôler la mort."

Avec beaucoup de charme, Helen Simonson peint la fin d'une époque, ces jours où tout bascule petit à petit de la routine aux choix cruciaux et vitaux. Si elle n'idéalise pas la société d'avant-guerre très conservatrice, elle réussit à lui insuffler une légèreté que rompt insidieusement l'arrivée progressive du conflit. L'horreur arrive petit à petit, crescendo,  par le biais d'une faisceau dense de personnages et d'intrigues secondaires gravitant autour de la jeune Béatrice. Malgré tout, sous ce climat tendu,  l'humanité prévaut, elle qui peut parfois percer les coeurs et sauver les âmes.

Une belle surprise découverte grâce à La Thé Box / 10-18

 

Présentation de l'éditeur : Nil editions10-18

D'autres avis : A livre ouvert ; Keisha ; Cryssilda

 

L'été avant la guerre, Helen SIMONSON, 10-18, mai 2017, Traduit de l’anglais (États-Unis) par Odile Demange , 672 p., 9.10 euros

https://www.10-18.fr/livres/litterature-etrangere/lete_avant_la_guerre-9782264070968/

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 19/08/2017 14:06

Une belle lecture. ET comment est le thé ?

Hélène 21/08/2017 09:42

Délicieux !

dasola 18/08/2017 11:45

Bonjour Hélène, tu es au moins la deuxième personne (après Aifelle) à écrire du bien sur ce roman, je l'ai noté. En plus, c'est un pavé. Bonne journée.

Hélène 21/08/2017 09:36

Je pense qu'il fait l'unanimité

Noukette 17/08/2017 18:27

Un bien beau pavé pour l'été !

Hélène 18/08/2017 09:07

Je n'ai pas senti les pages défiler !

Jerome 17/08/2017 11:57

Un vraie belle découverte on dirait. Mais assurément pas ma tasse de thé ;)

Hélène 18/08/2017 09:06

;-)

Aifelle 17/08/2017 07:01

Une lecture agréable et pas si légère que l'on pourrait le croire au premier abord.

Hélène 18/08/2017 09:06

Je l'ai beaucoup appréciée !

manou 16/08/2017 08:26

Bonjour Hélène j'espère que tu as passé de bonnes vacances. Ce roman d'un auteur inconnu pour moi a su te charmer et j'en ai pris note. Ce n'était pas donné à tout le monde d'être femme et enseignante à cette époque et le regard que porte l'héroïne sur la société de l'époque doit être fort instructif. Merci pour cette chronique et à très bientôt

Hélène 16/08/2017 09:47

J'ai beaucoup apprécié ! merci de ton commentaire !

keisha 16/08/2017 08:26

Un bon souvenir! Ce n'est pas le roman nunuche qu'on pourrait craindre, c'est très intéressant comme thèmes abordés.

Hélène 16/08/2017 09:46

Exactement, j'ai été agréablement surprise !