Le dernier jour d'un condamné de Victor HUGO

Publié le par Hélène

"N'y aura-t-il dans ce procès-verbal de la pensée agonisante, dans cette progression toujours croissante de douleurs, dans cette espèce d'autopsie intellectuelle d'un condamné, plus d'une leçon pour ceux qui condamnent ?"

Dans ce plaidoyer pour l'abolition de la peine de mort, Victor Hugo met en scène un homme condamné à mort, attendant jour après jour la fin, présentant ainsi l' "autopsie intellectuelle d'un condamné". Son état mental se dégrade au fur et à mesure, tant ses conditions de détention et la prison elle-même sont inhumaines. Il espère ne pas mourir mais il souhaite aussi cacher sa mort potentielle à sa famille : sa femme et sa mère, gravement malades, risqueraient en effet d'en mourir et sa fille serait alors orpheline.

Cette histoire personnelle touche à l'universel  puisqu'il s'agit d'un homme ordinaire horrifié par son sort funeste. Le destin pathétique de cet homme, renforcé par le point de vue interne, sert la visée moralisatrice et civilisatrice de l'auteur. Pour Victor Hugo, porte parole des classes opprimées, la peine de mort constitue un scandale, résurgence de la barbarie de temps révolus et digne de l'indifférence cruelle des contemporains et des institutions judiciaires. Elle est le symbole terrible d'une société malade, d'une société misérable qui rend les hommes criminels. Pour lui, le rôle de la société est de "corriger pour améliorer", il souhaite un remaniement de la pénalité sous toutes ses formes. "On traitera par la charité  ce mal qu'on traitait par la colère. Ce sera simple et sublime. La croix substituée au gibet. Voilà tout." dit-il dans la préface. La guillotine reste contraire à l'esprit du progrès social cher à Hugo.

Ce texte court et puissant signe le début d'un combat virulent qu'il mènera toute sa vie...

 

Présentation de l'éditeur : Folio

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yv 07/06/2018 14:38

Lu et relu et sans doute même rerelu... J'aime beaucoup Victor Hugo, je crois même avoir lu deux fois Les Misérables, c'est dire... C'est toujours ce titre que je conseille à ceux qui me demandent conseil pour le découvrir, d'abord parce qu'il est court, ce qui est rare dans la production hugolienne et ensuite pour le contenu fort et prenant

Hélène 11/06/2018 12:13

Hugo essentiel !

Géraldine 28/05/2018 21:51

C'est la seule oeuvre que j'ai lue de Victor Hugo... parce qu'elle n'est pas épaisse ! Lu il y a une dizaine d'années, je me souviens juste l'avoir dévorée.

Hélène 30/05/2018 09:11

Un texte essentiel !

Alex-Mot-à-Mots 28/05/2018 10:52

Une peine de mort qui n'a été aboli que récemment. Mais un combat encore d'actualité dans certaines parties du monde.

Hélène 30/05/2018 09:10

Oui un livre brûlant !

Valérie 27/05/2018 21:11

Comme j'ai décidé de relire ou de découvrir deux auteurs classiques par an, à raison d'un livre par moi, je relirai Hugo. Mais il faudra que j'ai du temps quand-même, à part celui-ci, j'ai l'impression que ce sont souvent des pavés.

Hélène 28/05/2018 08:52

J'aime beaucoup ses pièces de théâtre aussi "Hernani" et "Ruy Blas". J'ai commencé la lecture des "Misérables" mais je n'en suis qu'ua tome 3 je prends mon temps !

manou 27/05/2018 06:53

Un excellent classique à lire ou relire, c'est sûr ! Bon dimanche

Hélène 30/05/2018 09:10

Je l'apprécie moins que d'autres oeuvres de l'auteur toutefois

Violette 26/05/2018 19:27

je l'aime beaucoup et je l'ai lu plusieurs fois. Le plus, c'est qu'il plaît même - beaucoup - aux jeunes... c'est dire que Hugo a du talent :) !

Hélène 30/05/2018 09:10

Oh oui, un grand écrivain