L'armée des ombres de Joseph KESSEL

Publié le par Hélène

Dans ce roman écrit à Londres en 1943, Joseph Kessel se penche sur le "Grand mystère merveilleux qu'est la résistance française". Voici comment le présente l'auteur :

"La France n'a plus de pain, de vin, de feu. Mais surtout elle n'a plus de lois. La désobéissance civique, la rébellion individuelle ou organisée sont devenues devoirs envers la patrie [...]
Jamais la France n'a fait guerre plus haute et plus belle que celles des caves où s'impriment ses journaux libres, des terrains nocturnes et des criques secrètes où elle reçoit ses amis libres et d'où partent ses enfants libres, des cellules de torture où malgré les tenailles, les épingles rougies au feu et les os broyés, des Français meurent en hommes libres.
Tout ce qu'on va lire ici a été vécu par des gens de France."

Ainsi Kessel met en scène plusieurs personnages, Gerbier, Jean-Francois, Mathilde, le Bison qui décident de préparer "des lendemains qui chantent" en refusant le régime oppressif et en luttant pour leur liberté. Ils rejoignent la résistance à leurs risques et périls, acceptent l'instabilité, les changements d'identité soudains, les trahisons de ceux en qui on croyait, ils acceptent de laisser quelquefois les leurs derrière eux pour repartir de zéro sans trahir, ils acceptent de vivre avec la mort en embuscade à leurs côtés, ils acceptent de tuer les traitres même si cela va à l'encontre de leur coeur, ils acceptent beaucoup pour pouvoir ensuite se regarder en face dans la glace et se dire : 

"Nous sommes seulement quatorze, mais nous sommes portés par des milliers et sans doute par des millions d'hommes. Pour nous protéger, des groupes de combat veillent sur tous les accès qui mènent à cette retraite. et se feront tuer avant que de laisser arriver jusqu'à nous. Cependant, personne ici n'a l'orgueil ni même le sentiment de puissance. Nous savons que nos soldats changent cent fois de nom et qu'ils ne possèdent ni abri ni visage. Ils vont en secret dans des chaussures informes sur des chemins sans soleil et sans gloire. Nous savons que notre armée est famélique et pure. Qu'elle est une armée d'ombres. L'armée miraculeuse de l'amour et du malheur. Et j'ai pris conscience ici que nous étions seulement les ombres de ces ombres et le reflet de cet amour et de ce malheur. Cela surtout, Gerbier, valait la peine."

Ces hommes et ces femmes ordinaires montrent la voie vers la liberté et encouragent tout un chacun à ne pas baisser l'échine devant l'oppression arbitraire. Ensemble, ils forment un réseau dense et soudé qui ébranle les pouvoirs en place. Ces hommes et ces femmes ont réellement existé, Kessel s'est en effet inspiré de témoignages recueillis lors de rencontres avec des résistants en mission à Londres pour créer ces personnages fidèles aux originaux. Ils méritent d'être découverts ou redécouverts par tout un chacun !

 

Présentation de l'éditeur : Pocket

Adapté par Melville en 1969 :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Liline 17/11/2019 18:34

Qui est le narrateur svp?

Lilly 03/06/2018 10:49

C'est le deuxième billet sur ce texte que je lis en quelques semaines, et ça me donne terriblement envie de découvrir enfin Kessel.

Hélène 04/06/2018 09:56

Un incontournable !

maggie 23/05/2018 13:10

Je ne connais que le film, mais j'ai le livre dans ma PAL et je compte le lire

Hélène 30/05/2018 09:04

Il est fort !

luocine 14/05/2018 16:15

j'avais aimé le film à l'époque.

Hélène 30/05/2018 09:02

J'ai bien envie de le voir !

Alex-Mot-à-Mots 14/05/2018 12:01

Tiens, je n'aurai pas qualifié la Résistance de Grand mystère merveilleux. Mais il est vrai que je ne suis pas écrivain....

Hélène 30/05/2018 09:02

;-)

Violette 12/05/2018 15:40

oui, tu as raison, le thème vaut bien cette lecture!

Hélène 30/05/2018 09:02

Je le trouve essentiel !

Dominique 12/05/2018 11:32

un de mes kessel préféré et un de mes films culte

Hélène 30/05/2018 09:02

Je voudrais continuer dans les kessel, par lequel à ton avis ?

manou 11/05/2018 15:11

Pour moi ce sera une redécouverte...Mon père était un grand fan de cette période de l'histoire et de Kessel...c'est lui qui m'avait fait découvrir ce roman. Il faudrait prendre le temps comme tu le fais de le relire. Merci d'en parler

Hélène 30/05/2018 09:01

J'ai bien envie de continuer ma lecture de kessel !

Cristie 11/05/2018 14:16

Il a l'air intéressant !

Hélène 30/05/2018 09:01

Incontournable !