Rebecca de Daphné DU MAURIER

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥ ♥

"Le bonheur n'est pas un objet à posséder, c'est une qualité de pensée, un état d'âme."

La jeune narratrice rencontre Max de Winter alors qu'elle séjourne à Monte Carlo comme dame de compagnie de Mme Van Hopper. Max a 42 ans et vient de perdre sa jeune femme accidentellement. Malgré leur différence d'âge (elle a 20 ans et lui 42), ils se rapprochent, et à l'issue de son séjour, Max lui propose de l'épouser et de l'emmener vivre à Manderley, son magnifique manoir situé en Cornouailles. La jeune fille, conquise, accepte même si elle sait qu'elle devra prendre sur elle pour s'adapter à un milieu qui n'est pas le sien. Arrivée à Manderley, elle se heurte surtout au souvenir de Rebecca, la première femme de Max, qui semble avoir laissé un souvenir idéal dans l'esprit de tout un chacun. La narratrice, jeune et timide, jalouse cette femme sui semble tellement parfaite.

Après avoir fait la connaissance de la narratrice et de Max, sachez-le, vous ne pourrez plus les quitter avant de connaitre leurs sorts respectifs. Vous vous attacherez à la jeune narratrice, innocente, peinte de façon tellement subtile et intelligente, vous vibrerez de timidité à ses côtés, vous douterez, vous jalouserez Rebecca, comme elle, vous vous ferez surprendre... Sachez-le, vous tomberez indéniablement sous le charme de cette grande demeure, Manderley, et les descriptions somptueuses, sensibles, vous enchanteront. Le style vous emportera, et vous n'aurez qu'un regret : avoir terminé votre lecture trop vite. 

Un seul conseil : précipitez-vous sur ce roman et savourez-le !

 

"J'aurais voulu rester ainsi, sans parler, sans écouter les autres, retenant ce précieux moment pour toujours, parce que nous étions tous paisibles, satisfaits, et même un peu somnolents comme l'abeille qui bourdonnait autour de nous. Dans quelques instants, ce serait différent ; demain viendrait, puis après-demain, puis l'année prochaine. Et nous serions changés peut-être, nous ne nous retrouverions jamais plus assis exactement ainsi. Les uns s'en iraient, ou seraient malades, ou mourraient ; l'avenir s'étendait devant nous, inconnu, invisible, autre peut-être que ce que nous désirions, que ce que nous prévoyions. Mais cet instant était assuré, on ne pouvait pas y toucher. Nous étions assis ensemble, Maxim et moi, la main dans la main, et le passé et le futur n'avaient aucune importance. "

 

 

Présentation de l'éditeur : Le livre de poche

Du même auteur :  Mary Anne ♥ ♥  ; Ma cousine Rachel ♥ ♥ ♥ 

Retrouvez ce roman dans votre librairie la plus proche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gambadou 18/06/2020 22:26

Un roman que je relis régulièrement, mais de cette auteure, mon best est "l'auberge de la Jamaïque". Un gros gros coup de coeur

Alexielle 18/06/2020 12:19

Voilà qui me tente d'autant plus !

manou 16/06/2020 11:20

Un roman que j'ai relu plusieurs fois déjà et qu'on oublie pas !

Dominique 16/06/2020 10:57

je l'ai relu à l'occasion de cette nouvelle traduction et ce fut de nouveau le même plaisir, c'est vraiment à la fois un superbe roman psychologique et aussi un polar simple mais efficace

keisha 16/06/2020 07:15

Lu, relu, ça fonctionne toujours!

dasola 15/06/2020 22:22

Bonsoir Hélène, jamais lu et tu donnes envie. Il faut dire que je connais l'histoire grâce au cinéma, Bonne soirée.

Adely-Lecture enfant parent 15/06/2020 18:30

J'ai beaucoup aimé ce roman de Daphné Du Maurier et l’atmosphère étrange qui plane sur le manoir de Manderley !

Alex-Mot-à-Mots 15/06/2020 16:47

Une lecture forte que l'on n'oublie pas.

rachel 15/06/2020 16:39

et bin je dois le lire alors....;)

Ingannmic 15/06/2020 16:24

Oh oui, quel souvenir de lecture ! Cela fait longtemps que je me promets de le relire...Le film (d'Hitchcock) m'a aussi marquée..

Céline 15/06/2020 14:10

Celui-ci il va falloir que je le lise ! on peut dire que je n'ai encore jamais lu d'avis négatif à son sujet.
Bonne journée