Juste la fin du monde de Jean-Luc LAGARCE

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

« C’est comme la nuit en pleine journée, on ne voit rien, j’entends juste les bruits, j’écoute, je suis perdu et je ne retrouve personne. »

Louis rend visite à sa famille pour la première fois depuis des années. Il retrouve sa mère, sa sœur Suzanne, son frère Antoine et sa belle-sœur Catherine. Il a l'intention de leur annoncer sa maladie et sa mort prochaine irrémédiable, mais son arrivée fait ressurgir souvenirs et tensions familiales. Chacun exprime divers reproches et tout se joue alors dans les interstices, dans les silences, les répétitions. Ce qu'on dit, ce qu'on ne dit pas, ce qu'on pense que l'autre pense, ce qu'il ignore. Tout est subtil, lié aux blessures de l'enfance, au fait de se sentir aimé ou pas, rejeté, mis à l'écart, mis en valeur. Quoiqu'il arrive, rien n'est évident tant les relations familiales restent complexes et tant le langage est limité pour exprimer les vagues du conscient et de l'inconscient entremêlées étroitement.

Les êtres se frôlent certains haussent le ton comme Antoine, d'autres se taisent comme Louis, plus discret. Catherine pourrait incarner l'équilibre celle qui rassemble et comprend. Mais c'est la mère qui finalement sera clairvoyante quand elle dira : « […] la journée se terminera ainsi comme elle a commencé, / sans nécessité, sans importance. »

Mes réticences :

A la première lecture, je me suis perdue, et ce n'est qu'une fois que j'ai vu la magnifique adaptation de Xavier Dolan avec ces acteurs exceptionnels que j'ai mieux compris les enjeux de la pièce.

Bilan :

Un texte fort qui vibre longtemps ...

« Je me remets en route avec seul le bruit de mes pas sur le gravier. / Ce sont des oublis comme celui-là que je regretterai. »

Publié dans Théâtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

athalie 03/04/2021 09:30

le théâtre, ce n'est jamais très facile à lire, à seulement lire, je veux dire. En plus, le style de Lagarce est très singulier. j'ai eu la chance de le voir en représentation, et c'était très fort ! Par contre, je n'ai pas apprécié le film, je trouve que les personnages et leurs relations conflictuelles ne respectent pas les même enjeux que dans la pice.

Luocine 31/03/2021 08:42

Bizarre , si je comprends bien, tu dis qu'il faut voir le film tiré du roman pour comprendre la beauté du livre ?

Hélène 31/03/2021 09:36

En fait il s'agit d'une pièce de théâtre donc c'est assez logique qu'il vaut mieux la voir sur scène. C'est comme ça que je l'ai ressenti.

manou 31/03/2021 08:01

Le titre me disais quelque chose en effet c'est celui d'un film que je n'ai pas vu mais dont j'ai entendu parler en bien. Donc si je comprends bien pour une fois il faut voir le film avant de lire le livre, ce que je ne fais jamais :)

Hélène 31/03/2021 09:36

Je le fais rarement aussi, mais cette fois-ci cela a été bénéfique !