Daytripper, au jour le jour de Gabriel BA et Fabio MOON

Publié le par Hélène

                                                 daytripper.jpg

 ♥ ♥

 

Les auteurs :

 

Gabriel Bà est un illustrateur de BD.

Il s'est fait un nom dans l'univers des comics grâce, entre autres, à ses séries à succès 'Casanova' et 'Umbrella Academy'.

A ces occasions, il collabore avec Matt Fraction et le chanteur et auteur de BD Gérard Way.

Gabriel Bà et Fàbio Moon sont de vrais jumeaux. Ensemble, ils travaillèrent sur plusieurs publications, et pour le compte de plusieurs éditeurs, comme "Autobiographix", "Five" et "Pixu".

Leur plus célèbre travail personnel reste "De:TALES" pour le compte de Dark Horse Comics, une collection d'histoires courtes écrites et dessinées par les deux frères.

On pourra retrouver les deux frères avec le futur arc "B.P.R.D. 1497" et sur une nouvelle série pour le compte de Vertigo, "Daytripper".

Fábio Moon est un dessinateur de BD.

Après avoir travaillé sur le Casanova de Matt Fraction ou sur B.P.R.D. : 1947, il va lancer chez Vertigo avec son frère jumeau, Gabriel Ba, la maxi-série qui va les faire connaître, Daytripper.

 

L’histoire :

 

Les mille et une vies d’un aspirant écrivain et ses mille et une morts. Brás de Oliva Domingos, fils du célèbre écrivain brésilien, passe ses journées à chroniquer les morts de ses contemporains pour le grand quotidien de Sao Paulo  et ses nuits à rêver que sa vie commence enfin. Mais remarque-t-on seulement le jour où notre vie commence vraiment ? Cela commence-t-il à 21 ans, lorsque l’on rencontre la fille de ses rêves ? À 11 ans, au moment du premier baiser ? À la naissance de son premier enfant peut-être ? Ou au crépuscule de sa vie ? (Source : Babélio)

 

Mon avis :

 

Daytripper est un album mélancolique aux questions existencielles innombrables. Les auteurs explorent les différents destins tragiques que pourrait connaître leur héros Bras, en lui offrant différentes vies et diverses morts, ils s'interrogent sur les destins humains si fébriles face à la mort, sur ce qui est important dans la vie d'un homme, sur les petits bonheurs invisibles qu'on oublie de regarder...

C'est un très bel album, mais c'est aussi un texte qui touche profondément à l'intime et mon ressenti a été à l'inverse de l'effet recherché : quand Bras nous enjoint à inclure la mort dans nos vies pour appréhender mieux la vie, j'ai trouvé que c'était une façon de plomber la vie dans l'os, de gâcher tous les bonheurs possibles, le ton de l'album me menant davantage vers les trente-sixième dessous qu'au septième ciel.  Peut-être que cela est dû au fait que je n’ai jamais été confrontée à la mort, et peut-être que si je le relis après, plus tard, quand cela me sera arrivé, je comprendrai, tout s’éclairera.  

Mais présentement, j’ai juste trouvé que pour un album qui veut célébrer la vie, il était très noir !

  daytripper-by-Fabio_Moon_Gabriel_Ba.jpg

 

Vous aimerez aussi :

 

Portugal de Cyril PEDROSA  qui a provoqué en moi la même réaction, plus atténuée néanmoins...

 

D’autres avis :

  Multiples avis unanimes sur la blogosphère : Mango ; NouketteChoco Mo'YaneckYvanJérôme Alfie's mec, Oli'vCachou,Brize...  daytripper2.jpg

  

 Daytripper, au jour le jour, Gabriel BA et Fabio MOON, Urban comics, avril 2012, 22.50 euros

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Noukette 04/02/2013 00:03


Je comprends ton point de vue même si j'ai au contraire trouvé cet album lumineux et plein d'espoir... Un de mes coups de coeur de l'année dernière comme tu le sais !

Hélène 04/02/2013 09:19



Oui je sais, et tu n'es pas la seule à avoir adoré cet album ! je vous comprends aussi, mais personnellement il m'a perturbé...



Midola 02/02/2013 20:17


J'ai très envie de découvrir cet album !! je n'ai plus qu'à le réserver à la bibli !

Hélène 04/02/2013 09:20



Il te plaira sans doute !



Anis 02/02/2013 13:17


Oui, cela change tout, cette confrontation avec la perte et l'inéluctable.

Hélène 02/02/2013 19:30



J'imagine !



Jeanmi 02/02/2013 09:03


Si les BD tellement à la mode pouvaient faire revenir à la lecture ceux qui s'en sont éloigné... 

Hélène 02/02/2013 12:35



Effectivement !



Eric the Tiger 02/02/2013 06:34


Un album qui ne laisse pas indifférent. Au plaisir de te relire...

Hélène 02/02/2013 12:35



Il est très fort !



Valérie 01/02/2013 21:08


Je l'ai offert à une collègue copine pour son anniversaire. Je ne savais pas que c'était noir mais elle a l'air d'aimer. 

Hélène 02/02/2013 12:36



Je pense que c'est un avis très personnel !



jerome 01/02/2013 16:54


Ton ressenti est vraiment intéressant. Et puis tu expliques très bien pourquoi cet album n'a pas emporté ton adhésion. De mon coté je n'ai rien lu de mieux l'année dernière mais je comprends très
bien ton point de vue.

Hélène 02/02/2013 12:36



Portugal m'a fait le même effet, c'est très personnel !



keisha 01/02/2013 13:44


Lu mais pas chroniqué, je n'ai pas ressenti l'enthousiasme des autres;

Hélène 02/02/2013 12:37



Tu me rassures !



Mango 01/02/2013 10:50


Je comprends très bien ce que tu veux dire mais cette impression de tristesse mise à part,  qui se manifeste même chez ceux qui , comme moi, ont dû côtoyer la disparition de plusieurs des
leurs, il faut reconnaître à cet album une grand force et des dessins somptueux, comme  ceux que tu présentes ici! 

Hélène 01/02/2013 11:26



Oui c'est vrai que les dessins sont magnifiques, et que c'ets un album qui remue...