De cape et de crocs tome 1 Le secret du janissaire de MASBOU et AYROLES

Publié le par Hélène

                                              De-cape-et-de-crocs_1-copie-1.jpg

 ♥ ♥ 

Les auteurs :

Jean-Luc Masbou est né en 1963 à Figeac, dans le Lot. Très vite, il découvre sa vocation : il sera auteur de bande dessinée. Élève peu assidu au collège, il débute en BEP d’électromécanicien avant de s’inscrire aux Beaux-Arts de Pau puis d’Angoulême. Passionné d’heroic fantasy, il souhaite raconter ses propres histoires. Il s’oriente donc vers la bande dessinée et publie ses premières pages dans Les Enfants du Nil. Il se dirige par la suite vers le dessin animé. Désirant néanmoins persévérer dans la bande dessinée, il décide de s’associer à Alain Ayroles, son ami, rencontré aux Beaux-Arts, pour réaliser De Cape et de Crocs, une série située dans l’univers de Contes et Racontars, le jeu de rôles qu’ils ont créé ensemble. Avec L’Ombre de l’échafaud, son premier scénario en trois tomes dessiné par Cerqueira, Jean-Luc nous emmenait dans le Paris de 1907, et dans sa nouvelle série à paraître en janvier 2008, Empire Céleste dessiné par Minh Tanh, il nous invite à parcourir la Chine du Xe siècle. (Source Delcourt)

 Alain Ayroles est né en 1968 dans le Lot. Passionné par le dessin et le récit, il intègre en 1986 la section bande dessinée des Beaux-Arts d'Angoulême. Mais c'est surtout autour des tables de jeux de rôles – que les étudiants fréquentent plus assidûment que les cours – qu'il va parfaire ses talents de conteur. C'est d'ailleurs d'un univers de jeu qu'il a créé à cette époque que naîtront les bandes dessinées Garulfo et De cape et de crocs. Par la suite, il travaille pour différentes séries de dessin animé, participe en tant que scénariste et dessinateur à des revues de bande dessinée, ainsi qu'au premier tome des Enfants du Nil, un collectif publié aux Éditions Delcourt en 1991. Chez le même éditeur, il scénarise Garulfo, dessiné par Bruno Maïorana, bondissant conte de fées satirique dont le cycle de six albums est aujourd'hui terminé, et De cape et de crocs, avec Jean-Luc Masbou, relecture animalière des classiques de la littérature et du théâtre du XVIIe siècle dont il écrit en ce moment le neuvième acte. Dans ces deux séries à succès, le style d'Alain Ayroles se caractérise par une grande érudition, un sens aigu du dialogue, et une volonté de retourner aux sources des grands récits qui ont façonné la culture européenne. Des mythes qu'il s'amuse à pervertir respectueusement. C'est ce talent d'écriture et son sens de l'humour qui l'ont imposé comme le traducteur de Bone, la saga culte de Jeff Smith. Toujours fidèle aux éditions Delcourt, il publie en 2008, avec le dessinateur Luigi Critone, un des titres de la série "7": Sept Missionnaires, ayant pour cadre l'Irlande au temps des Vikings. (Source Delcourt)

  

L’histoire :

 A bord d'un vaisseau turc, un coffre. Dans le coffre, un écrin, dans l'écrin, une bouteille, dans la bouteille, une carte, et sur cette carte... l'emplacement du fabuleux trésor des îles Tangerines !... In n'en faut pas plus à deux fiers gentilshommes, fins bretteurs, batailleurs et rimailleurs, pour se jeter dans une aventure qui, de geôles en galères, les mènera jusqu'aux confins du monde.

 

de-cape-et-de-crocs-2-copie-1.jpg 

Ce que j’ai aimé :

L'aventure est au rendez-vous avec son lot de péripéties, de duels endiablés, de brefs passages derrière les grilles d'une prison, d'évasions surprenantes, de retournements de situation, bref une action qui ne laisse aucun répit au lecteur soufflé par l'élan des hidalgos en quête du trésor...  Cette plongée en plein coeur du XVII ème siècle nous permet de côtoyer de nombreusesréférences littéraires : Molière et son avare, La Fontaine et son agneau, Cyrano et la belle Roxane, entre autres enrichissent cet album érudit.  

Le style est serti tel un bijou, comme le veut l'époque : les alexandrins fusent facilement pour séduire les belles au balcon :  "Ce duel, ô divine, à vous je le dédie / Votre grâce, pourtant me laissant interdit, / Offre mon coeur ravi au fatal coup d'estoc." "Au diable tuteurs et convenances ! laissez-vous emporter par l'impétueux torrent de la passion !" (p. 25)

Cet album enjoué fera le bonheur des lecteurs amateurs de belles lettres...

 

Ce que j’ai moins aimé :

Ceci était ma deuxième lecture de cette bande dessinée et je ne saurais pas dire pourquoi  je ne suis pas transportée et je l'oublie rapidement. Peut-être cela tient-il aux dessins un peu trop chargés à mon goût... Ou à l'intrigue quelquefois un brin confuse... Je ne suis jamais allée au-delà du tome 1...

 

de-cape-et-de-crocs-3.jpg

  

Vous aimerez aussi :

 Des mêmes auteurs : Les 9 autres tomes…

 Garulfo de AYROLES et MAIORAMA

 

D’autres avis :

Ys 

  

De cape et de crocs, tome 1 « Le secret du janissaire »,  Ayroles et MASBOU, Delcourt, janvier 1999, 48 p., 13.95 euros

  12 d'Ys 

BD Mango bleu 

 Top-BD-des-blogueurs-v3

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

esperluette 14/09/2012 15:43


Que de bon temps j'ai pris avec cette série !!!

Hélène 17/09/2012 09:30



Décidemment, il va falloir que je creuse !



Midola 13/09/2012 12:47


Comme toi j'avais lu le premier tome sans être particulièrement convaincue. Puis, cet été je me suis plongée dans la série et je me suis rendue compte que l'histoire prennait de l'ampleur au fur
et à mesure. 

Hélène 14/09/2012 08:36



Bon, je vais tenter l'aventure si je les trouve à la bibli...



Noukette 12/09/2012 22:42


Dommage... C'est une de mes séries préférées, un vrai régal !

Hélène 13/09/2012 08:45



Je suis passée à côté...



Mango 12/09/2012 22:17


Pas sûre non plus d'avoir le courage de lire une si longue série,  pourtant les planches que tu montres me plaisent! 

Hélène 13/09/2012 08:46



A moins de les trouver en bibliothèque...



Theoma 12/09/2012 16:00


je n'ai pas du tout accroché à la série.

Hélène 13/09/2012 08:52



Ouf... je me sens moins seule...



keisha 12/09/2012 13:48


Je viens de relire (ou, relire!) les 9 premiers, car une collègue m'a promis le dixième!

Hélène 13/09/2012 08:53



Quel courage !



Ys 12/09/2012 13:29


Lis la suite franchement, c'est réjouissant. Pour le challenge, c'est l'intégrale qui compte...

Hélène 12/09/2012 13:47



Je ne pense pas que j'aurai le courage de tenter l'intégrale, je vais changer mon fusil d'épaule...



Yv 12/09/2012 10:57


Je n'ai jamais vraiment accoché non plus, mais je ne saurais dire pourquoi

Hélène 12/09/2012 11:57



Tu me rassures...



jerome 12/09/2012 10:50


Je suis d'accord avec toi pour le dessin. Il faudrait que cette série soit publiée dans un format beaucoup plus grand pour que l'on puisse davantage apprécier tous les détails. Sinon les
dialogues sont parfaitement ciselés, c'est un vrai régal !

Hélène 12/09/2012 11:57



Oui, de très bons dialogues ...



Carole 12/09/2012 10:40


J'ai relu ce tome il n'y a pas très longtemps justement, dans le but de me faire une intégrale (n"ayant pas encore lu le tout dernier de la série). Il est vrai que c'est un premier tome des plus
chargés à différents niveaux (dessins, histoire). Cela ne me dérange pas, surtout que j'ai presque l'impression de redécouvrir plein de choses à chaque lecture. Il manque peut-être une certaine
fluidité à ce premier tome qui sera plus présente par la suite, le sens de l'aventure se faisant plus ressentir après.

Hélène 12/09/2012 11:58



Peut-être aurais-je le courage de persévérer un jour...



Jeanmi 12/09/2012 09:55


Pour les plus anciens ce dessin rappelle Dubout qui dessinait beaucoup de personnages caricatureaux souvent avec une foule de détails

Hélène 12/09/2012 10:17



Je dois avouer m'être perdue dans les détails justement...