Grace Kelly de Sophie ADRIANSEN

Publié le par Hélène

                                      

♥ ♥

"Ecrire sur Grace Kelly, c'est s'attaquer à un iceberg." 

 

L’auteure :

 http://www.sophieadriansen.fr/

 

L’histoire :

Fille de millionnaire, comédienne obstinée, reine du cinéma, éternelle amoureuse, mélancolique chronique, mère accomplie et princesse au grand coeurGrace Kelly est une icône et son destin est une légende, celle d'une reine d'Hollywood devenue souveraine après avoir trouvé sonprince charmant. Elle a passé tant de temps dans la lumière qu'on croit connaître d'elle le moindre secret. Mais les images ne disent pas tout. 

Grace Kelly a tout au long de son existence incarné un idéal qui n'était qu'un trompe-l' oeil. Voici une plongée dans les profondeurs floues du protocole monégasque et des plateaux hollywoodiens, une invitation à découvrir l'envers de tous les décors d'une vie passée devant les objectifs et mise en scène sur pellicule. Grace Kelly est un iceberg dont la légende s'écrit comme un roman. Ce portrait, brossé d'une plume remarquable, ressuscite la femme et fait fondre la glace.

(Présentation de l’éditeur)

 

Ce que j'ai aimé :

 Grace Kelly est comme une icône de papier glacé, belle, talentueuse, femme au destin exceptionnel, elle a côtoyé les plus grands, de Hitchcock à JFK.

Sophie Adriansen nous offre ici une image plus fragile de cette femme : dans l’attente d’une reconnaissance paternelle, perdue dans les relations compliquées d’Hollywood et pourtant tellement heureuse devant la caméra, puis princesse enfermée dans une cage dorée qui la place plus que jamais sous les feux des caméras du monde entier.

Le destin de la belle blonde se dessine au travers 7 dates clés : 1947 qui voit les débuts de la jeune Grace devant la caméra, 1954 et la "déferlante Kelly", de ses débuts à Boadway à sa rencontre avec Hitchcock, 1956, son mariage princier, 1962, à nouveau ses tentations hitchcokiennes, 1965, 1978 et enfin1982, "le clap de fin". 

Une biographie qui se lit comme un roman, un roman triste finalement, qui montre que derrière  les fastes et la réussite, Grace Kelly était une femme à la recherche d'autre chose, de plus de quiétude et de pleinitude.

"Grace a tout au long de son existence incarné un idéal qui n'était qu'un trompe l'oeil ; la diaphane porcelaine comporte des fêlures visibles seulement qi l'on s'approche." (Préface)

 

grace-kelly.jpg

 

Ce que j'ai moins aimé :

J'ai été un peu lassée par cette structure en flash-backs : le début du chapitre se passe à une période X, et la suite revient en arrière pour expliquer comment Grace en est arrivée à cette période X. 

 

Premières phrases :

"La candidate avait indiqué sur le formulaire d'inscription qu'elle ambitionnait de devenir une comédienne suffisamment accomplie pour que son onlce George écrivît un jour une pièce pour elle. Elle portait le paronyme de Kelly et savait qu'elle marquerait des points en faisant état de son lien de parenté avec le dramaturge."

 

Vous aimerez aussi :

Du même auteur :  Je vous emmène au bout de la ligne  ;  Quand nous serons frère et sœur 

 

Autre : Le film d'Olivier Dahan prévu qui fera l'ouverture du festival de Cannes

D’autres avis :

Séverine ; L'irrégulière ; Marie-Claire ; Lionel

 

Grace Kelly, d’Hollywood à Monaco le roman d’une légende, Sophie Adriansen, Premium, janvier 2014, 250 p., 18 euros

Publié dans Biographies et cie

Commenter cet article

Manu 19/03/2014 22:13

Les biographies ne sont pas trop ma tasse de thé et encore moins de ce genre de personnage.

luocine 19/03/2014 09:49

je ne suis fan ni de Grace Kelly, ni de Monaco, ni des biographies des peoples , mais je prédis un grand succès au livre comme au film. le nombre de petites Caroline et Stéphanie qui doivent leur prénom à l'engouement pour cette romance du 20° siècle
Luocine

hélène 19/03/2014 12:01

effectivement, je pense qu'ils marcheront...

Yv 19/03/2014 09:47

Ouais, alors là, je préfère passer par ici, doucement en en disant rien de peur de choquer les fans de savoir à quel point je suis à des années lumières du sujet du livre et du film. Rien même pas une belle écriture ou des acteurs formidables me feront lire ou voir le livre ou le film.

hélène 19/03/2014 12:01

Tu n'aimes pas les princesses ??

keisha 19/03/2014 08:07

En pensant à Grace Kelly je me disais, quelle vie, ça ferait un film, et voilà qu'il y en a un!

hélène 19/03/2014 12:02

Olivier Dahan l'a fait !