La fortune de Sila de Fabrice HUMBERT

Publié le par Hélène

fortune-de-sila.jpg

 ♥ ♥ ♥ ♥

Un roman captivant avec en toile de fond les redoutables milieux financiers.

 

L’auteur :

 

Fabrice Humbert est un écrivain français. Il est professeur agrégé de français et a publié son premier roman en 2001. Son précédent roman L’origine de la violence a été salué par la critique et les lecteurs.

 

L’histoire :

 

Plusieurs destins s’entrecroisent dans ce roman captivant : Sila est un jeune africain émigré en Europe, Mark Ruffle un américain qui s’investit dans l’immobilier, Simon Judal est chercheur dans un laboratoire de mathématiques, son ami Matthieu Brunel est employé dans un établissement de nuit, et enfin Lev Kratchenko est un ancien conseiller de Boris Eltsine, et marié à la belle Elena, professeure.

Tous ces personnages ont en commun d’évoluer dans des mondes dominés par le culte de l’argent et la violence inhérente à ce domaine. Trouveront-ils leur place dans ce monde ?

 

Ce que j’ai aimé :

 

-          Fabrice Humbert réussit à nous captiver si facilement, que cela en est déconcertant…

-          Les personnages sont attachants, et comme ils sont nombreux, le lecteur peut facilement s’identifier à l’un d’eux.

-          La peinture des milieux financiers et de la mafia russe sonne juste.

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

-          L’aspect didactique un peu trop marqué : les thèmes de prédilection de Fabrice Humbert sont clairement affichés : la césure ténue entre le bien et le mal, le choix de basculer ou pas, l'argent ne fait pas le bonheur… J’aurais aimé plus de suggestions, de sous-entendus.

 

Premières phrases :

 

« Sila se tenait en équilibre fragile sur l’angle d’un mur de pierre, le pied gauche surélevé par rapport au droit. Là, debout dans le soleil, un grand sourire aux lèvres, il pissait. Et à cette époque, personne n’aurait pu songer qu’il se retrouverait un jour serveur à l’autre bout du monde, attendant dans les cuisines, le nez cassé, qu’on l’emmène aux urgences. »

 

 

Un grand merci à Vincent EUDELINE des Editions Le Passage.

 

La fortune de Sila, Editions Le Passage, août 2010, 320 p., 18 euros.

 

1pourcentPremier billet pour le challenge du 1% de la rentrée littéraire...

 

 

 Sophie est beaucoup plus enthousiaste... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

luocine 22/11/2012 12:51


j ai bien aimé ce roman et j'ai mis un lien vers ton article


Luocine

Hélène 23/11/2012 08:52



J'ai moins aimé que toi ... merci pour le lien !



Yv 26/08/2010 14:04



L'aspect didactique et un peu manichéen me génait dans son premier livre.



Hélène 26/08/2010 17:18



il aurait dû t'écouter, tu n'as pas dû assez lui dire parce que là...



Aifelle 20/08/2010 08:10



J'avais aimé "l'origine de la violence", et j'ai bien envie de lire le second, le thème est intéressant.



Hélène 20/08/2010 08:25



Oui, c'est un roman intéressant qui mérite qu'on le lise, mais à mes yeux il est moins puissant que "L'origine de la violence"...



Dominique 19/08/2010 11:31



Je fais partie de celles que son premier livre a enchanté mais c'est difficile d'en écrire un second ausi bon, ce qui est réjouissant c'est que c'est un jeune auteur on aura donc l'occasion de le
rencontrer à nouveau



Hélène 19/08/2010 12:15



J'aimerais bien lire un autre avis sur celui-là, je vais chercher



keisha 19/08/2010 09:05



Mouais, non. L'origine de la violence ne m'avait pas enthousiasmée, j'en reste là...


A part ça j'ai emprunté un deuxième volume des racontars...



Hélène 19/08/2010 09:44



Et alors ces racontars ? Tu deviens accroc...


La fortune de Sila se lit très facilement mais il a quelques défauts que j'ai pointé du doigt, défauts que l'on trouvait moins dans L'origine de la violence à mon avis.