Lonesome Dove de Larry McMURTRY

Publié le par Hélène

Lonesome-Dove1

Lonesome-Dove 2

 

♥ ♥ ♥ ♥

  « Si vous ne devez lire qu’un seul western dans votre vie, lisez celui-ci. » (James CRUMLEY)

 

L’auteur :

 

Larry McMurtry est un romancier, essayiste et scénariste américain. Il est surtout connu pour son prix Pulitzer pour le roman Lonesome Dove qui a été adapté en un feuilleton télé.

Depuis 1992, il travaille ses scénarios avec Diana Ossana avec laquelle il a écrit le scénario de Brokeback Mountain pour lequel il a remporté en 2006, l'Oscar du meilleur scénario adapté.

 

L’histoire :

 

Volume 1 :
A Lonesome Dove, Texas, les héros sont fatigués. Augustus McCrae et Woodrow Call ont remisé leurs
armes après de longues années passées à combattre les Comanches. En cette année 1880, pourtant, l'aventure va les rattraper lorsqu'ils décident de voler du bétail au Mexique et de le convoyer jusque dans le Montana pour y établir un ranch. Commence alors un périple inédit de plusieurs milliers de kilomètres à travers l'Ouest, au cours duquel le convoi affrontera de violentes tempêtes, des bandes de tueurs et d'Indiens rebelles... et laissera de nombreux hommes derrière lui.

Volume 2 :
La première partie de Lonesome Dove nous a entrai
̂nés à la suite de Augustus McCrae et Woodrow Call, ex-Texas rangers de légende, sur la route dangereuse du Montana, là où, dit-on, les terres sont encore à qui les prend. De nombreuses épreuves attendent encore le convoi lors de cet extraordinaire périple à travers l'Ouest. Les hommes devront tour à tour affronter des éléments déchaînés, des pillards et leurs propres démons. Quand, au bout d'une piste longue et périlleuse, ils arriveront enfin dans le Montana, beaucoup manqueront à l'appel.

Ce que j’ai aimé :

 

-          Alors ? alors ? Ces cow-boys vous demandez-vous avidement…  

 

Eh bien j’ai le regret de vous dire que Keisha avait raison et que dans ce roman, point vous n’apercevrez de cow-boys virils et séduisants (ni d’indiens avec les mêmes qualités d’ailleurs…) Ceci dit ils sont tellement attachants que je me suis sentie comme abandonnée à la fin de la lecture, comme s’ils continuaient leur vie sans moi, loin de moi (lâches…).

 

Là est la puissance de ce western : réussir à nous abstraire totalement de notre monde pour nous transporter au cœur du Texas et du Montana, aux côtés de Call, si taciturne, Gus, si exubérant, Lorena, femme meurtrie, Newt, jeune cow-boy à la recherche de ses origines, et de tous les autres aux contours tellement précis qu’ils deviennent vivants…

 

-          J’ai eu quelquefois tendance à trouver que 1200 pages pour un roman, c’était trop, mais finalement je me demande si ce n’est pas justement ce grand nombre de pages qui permet une immersion absolue dans leur univers. Rester autant de temps avec des cow-boys crée des liens, forcément… (non Choco, je n’en dirai pas plus…)

 

"Ne fallait-il pas être fou pour s'aventurer seul le long de la Canadian, cible facile pour une bande de hors-la-loi, et affamé par-dessus le marché ? (...) Rien de tout cela n'était sensé, et il était pourtant bien obligé d'admettre qu'il avait un certain penchant pour ce genre de folie. Vivre de façon raisonnable -expérience qu'il avait tentée à une ou deux reprises dans sa vie- s'était avéré ennuyeux, le plus souvent après quelques jours seulement. Une vie sensée ne lui avait jamais rien apporté qui vaille, à part des beuveries et des parties de cartes où il jouait jusqu'à sa dernière chemise. La folie était parfois plus stimulante.

Le soleil du matin faisait étinceler l'herbe de la prairie lorsqu'il prit la direction de l'est  le long de la route des os de bisons." (p. 34)

 

- Je ne peux que vous encourager à vous lancer dans l'aventure...

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

-          Rien, sauf peut-être que j'ai développé une addiction aux cow-boys…

 

Premières phrases :

 

" Lorsque Augustus sortit sous le porche, les cochons bleus étaient en train de manger un serpent à sonnette - un spécimen de taille modeste. le serpent devait ramper à la recherche d'un peu d'ombre quand il était tombé sur les cochons. Ils se le disputaient âprement et il était clair que le crotale ne sonnerait plus jamais. La truie le tenait par le cou et le verrat par la queue."

 

 

Vous aimerez aussi :

 

Le secret de Brockeback Mountain, nouvelle de Annie PROULX et film de Ang LEE.

 

D’autres avis :

 

Keisha, Lili 

  

Lonesome Dove, Larry McMURTRY, Tome 1 et 2, traduit de l’américain par Richard Crevier, Gallmeister, Totem, février 2011, 600 p. chaque tome, 11 euros chaque tome.

 

Merci aux éditions Gallmeister.

Lu dans le cadre de l'opération Masse Critique de Babélio :

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Loo 26/05/2014 14:54

Je viens de voir que ce livre fait partie de tes coups de coeur. Youpi ! je l'ai trouvé récemment et sans avoir tout lu de ton billet je me réjouie de cette future lecture.

bruno 15/01/2013 20:05


Bonjour


Comme vous je suis resté épaté par ce roman, qui vous prend et ne vous lâche pas tant que vous n'aurez pas terminé les 2 gros volumes


Je ne crois pas que cela me soit déjà arrivé


En plus c'est bien écrit tout en restant très visuel et évocateur, au cours de la lecture j'ai passé mon temps à me "faire un film" pour me représenter les personnages et les
paysages......très étonnant


et il paraît que ses autres ouvrages sont tout aussi bien (Texasville.....)


 

Hélène 16/01/2013 09:29



J'ai préféré celui-ci aux autres de l'auteur, beaucoup plus mélancoliques, désabusés, assez différents au final. "Lonesome dove" reste très présent en moi, ce fut un réel coup de coeur, marquant
durablement !



charmant-petit-monstre 24/10/2011 15:14



Ouf ! Ton billet me rassure ! Je viens d'avoir un coup de coeur en librairie tout à l'heure pour la couverture et l'histoire et je viens de l'acheter mais avec cette peur de m'être trompée. Moi
qui n'achète jamais sans avoir murement réfléchi, lu des avis sur différents sites et blogs, c'est une première ! 



Hélène 25/10/2011 08:34



Je pense que tu ne seras pas déçue, il faut faire confiance à ton insctinct..;



attila 02/08/2011 14:36



tant d'enthousiasme m'avait frappé et ce qui devait arriver arriva : je viens d'acheter le tome 1 ...... comme si ma PAL n'était pas déjà suffisamment garnie ....


mais bon, je suis en vacances vendredi alors ..... il faut bien que je fasse provisions !!!! que diable !!!


 



Hélène 02/08/2011 15:41



Tu as de la chance de pouvoir chevaucher aux cotés de ces chers cow-boys... Dis leur bonjour de ma part...



Capucine 20/06/2011 14:36



Je savais bien qu'à force lire ,relire ce billet j'allais craquer .


C'est fait ,tome 1 acheté , je craque pour les cow-boys ...L'été s'annonce ...à l'ouest !



Hélène 20/06/2011 19:15



Caliente...



Capucine 20/06/2011 11:54



Je craque pour les cow-boys ...et ajoute ce titre sur mon post-it ...Maintenant je pars chez mon libraire ...



Hélène 20/06/2011 19:14



A l'assaut....



Manu 02/06/2011 12:46



Anjelica m'a offert le premier tome. Une lecture qui ira de pair avec ma découverte du sud américain :-)



Hélène 02/06/2011 13:07



Quelle chance tu as de n'avoir pas encore rencontré ces charmants cow boys...



Kathel 20/05/2011 19:59



Eh bien, cela semble prenant... Je n'étais pas tentée jusqu'alors, mais je commence à changer d'avis... Aïe, aïe, je vais arrêter de fréquenter les blogs !



Hélène 21/05/2011 09:04



Je t'assure que c'est passionnant... Fais juste attention à ne pas trop t'attacher à eux car la séparation est douloureuse...



keisha 20/05/2011 11:56



Dans mes bras! Oui, on les quitte avec regret, ces gens si imparfaits mais attachants... Snif!



Hélène 21/05/2011 09:04



Re-snif !!!



zarline 20/05/2011 11:17



Déjà noté et renoté. J'ai failli l'acheter la semaine passée et je me suis demandée si c'était vraiment raisonnable. Alala, est-ce que je deviens sage avec l'âge. Hum... je décide que non et ces
deux pavés devraient vite rejoindre ma PAL, une lecture parfaite pour les vacances, non?



Hélène 21/05/2011 09:05



Eh bien rererenote !!! ETre raisonnable .... Tout un programme que je me fais une joie de ne pas appliquer !!! L'âge dis-tu... Bof !



Lili Galipette 20/05/2011 10:00



J'ai également reçu ce livre grâce à Masse Critique et je me suis régalée ! Que d'ampleur et d'aventure ! Cal et Gus sont deux bonhommes terriblement attachants en dépit de leurs nombreux
défauts. Ah, l'Ouest sauvage n'a pas fini de me faire rêver !! :)



Hélène 21/05/2011 09:05



A qui le dis-tu !!!!



Dominique 20/05/2011 09:26



Etant déjà victime d'addictions multiples je vais en rajouter une car cette série déjà aperçue et notée chez Keisha va désormais être en tête de liste de mes achats futurs


En plus j'étais déjà accro aux cow boys genre Rio Bravo si tu vois ce que je veux dire



Hélène 20/05/2011 09:37



Tu sais qu'ua final il doit y avoir des addictions aux addictions...