Radeau d’Antoine CHOPLIN

Publié le par Hélène

radeau

♥ ♥ ♥

« Pour les amoureux d’art et des silences qui en disent long. »

 

L’auteur :

 Antoine Choplin est depuis 1996 l’organisateur du festival de l’Arpenteur, en Isère, événement consacré au spectacle vivant et à la littérature.

Il vit près de Grenoble, où il concilie son travail d’auteur, ses activités culturelles et sa passion pour la marche en montagne. Il est également l’auteur de plusieurs livres parus aux éditions de La fosse aux ours, notamment Radeau (2003, Prix des librairies Initiales), Léger fracas du monde (2005) et L’Impasse (2006). Antoine Choplin reçoit le Prix France Télévisions 2012 pour "La nuit tombée". (Source : Babélio)

 

L’histoire :

 

 1940 En pleine débâcle, Louis, au volant d'un camion, fuit devant l'arrivée prochaine des Allemands. Sa cargaison est précieuse. Il transporte des tableaux du Louvre qu'il faut mettre à l'abri. Sur la route, il dépasse une femme. Les consignes du plan "Hirondelle" sont strictes. Il ne doit pas s'arrêter. Et pourtant... (Source : Babélio)

 

Ce que j’ai aimé :

 

1940. Un camion au chargement précieux sur une route déserte. Sur cette même route, une femme marche. Ils vont se rencontrer. SI Louis le conducteur hésite tout d’abord à s’arrêter, à cause de sa mission, le plan « Hirondelle », il va finalement passer outre les consignes et inviter la jeune femme à ses côtés.

De non-dits en paroles sibyllines, ils se découvrent, s’apprivoisent, se lient…

En peu de mots, Antoine Choplin dit l’essentiel. Il fait entendre aussi bien les sentiments que les silences, il dessine des silhouettes qui peu à peu prennent vie sous nos yeux émerveillés.

 « Il n’y a qu’à vivre, passer par ces instants. Rencontrer une femme sur la route, lui donner un bout de pain, sentir sans savoir les méandres d’un destin, partager la suite avec elle. Une nuit de guerre. Une nuit comme ça, entre un homme et une femme dans un camion, sur la banquette d’un camion, avec juste  la promesse des heures sombres à traverser ensemble.

Il est exalté par cette chose simple, aussi humaine. » (p. 13)

 

 L’histoire de Louis et Sarah est effectivement simple et lumineuse, ensemble ils vont construire un cocon d’art et d’amour en marge de la guerre.

 

 « C’est une drôle de chose les musées. En fait, une sorte de trahison. Quand on pense à toutes ces œuvres façonnées dans la solitude, souvent créées dans le dénuement, sans souci les unes des autres, et qu’on retrouve là, les unes à côté des autres, accrochées dans ces salons d’apparat à haut plafond, au parquet bien lustré, les musées, ce devrait être les ateliers d’artistes, avec leur vraie lumière, avec les chiffons salis et les odeurs de vernis. Alors là. » (p. 53)

 « Un roman charnel et incandescent. » (Télérama)

 

Ce que j’ai moins aimé :

 - Rien.

 

 Premières phrases :

 

 « Il franchirait la Loire à Saumur. Emprunterait le même pont chargé d’enfance. C’était cette route-là aussi, vers le Berry de ses grands-parents, des premières vacances, des cousins éloignés et des courses de brouette, des cerises trop mûres bouffées par les oiseaux.

Quand il y pense, Louis. »

 

Vous aimerez aussi :

 Du même auteur :  La nuit tombée de Antoine CHOPLIN ; Le héron de Guernica de Antoine CHOPLIN 

 

Radeau, Antoine Choplin, Points, septembre 2013, 128 p., 5.50 euros

 

Commenter cet article

Marilyne 30/09/2013 11:15


Grand coup de coeur pour " La nuit tombée ", poursuivre avec l'auteur mais j'hésite encore entre " le héron de Guernica " et de ce titre ( et ne vas pas me répondre " les deux " ^^ )

Hélène 01/10/2013 08:22



J'ai préféré "le héron de guernica"...



Philiisine Cave 26/09/2013 13:28


Je vais finir par croire que tout ce qu'écrit Antoine Choplin vaut de l'or : lire un roman de lui ne semble pas suffire. Bonne journée.

Hélène 27/09/2013 08:29



Oui c'est un génie !



Fransoaz 26/09/2013 12:39


J'ai lu Radeau il y a déjà longtemps et ne m'en souviens guère. Les deux lectures suivantes de l'auteur (le héron et la nuit tombée) ne subiront certainement pas le même sort!

Hélène 26/09/2013 12:54



J'ia effectivement préféré "le héron" et "la nuit tombée " à "Radeau", mais ils ont en commun 'être des textes de qualité !



clara 26/09/2013 08:29


Je n'aais pas entendu parler de ce livre avant ton billet.. Noté!

Hélène 26/09/2013 12:55



Note !



cristie 25/09/2013 17:21


J'ai adoré la nuit tombée alors je dis oui à velui-ci !

Hélène 25/09/2013 19:08



OUI !



Midola 25/09/2013 14:25


Et dire que je ne l'ai toujours pas lu alors qu'il m'attend dans ma bibliothèque et que j'aime beaucoup cet auteur... Je cours le sortir de sa prison !

Hélène 25/09/2013 19:08



Sors le !!!!



jerome 25/09/2013 13:16


J'en suis resté à La nuit tombée avec cet auteur, je sais déjà avec quel autre titre je vais enchaîner^^

Hélène 25/09/2013 19:09



Voooouuiiiii !



Alex-Mot-à-Mots 25/09/2013 09:41


Un cocon d'amour ? J'en veux....

Hélène 25/09/2013 12:41



vouuii



Aifelle 25/09/2013 09:36


Je note ce titre, depuis "la nuit tombée" c'est un auteur que j'ai envie de suivre

Hélène 25/09/2013 12:42



Oui il le mérite !



Dominique 25/09/2013 09:30


j'ai sur mon ipad le roman de lui : la nuit tombée que je n'ai pas encore lu mais je vais noté aussi celui là à cause du sujet

Hélène 25/09/2013 12:42



J'ai adoré "la nuit tombée" !