Homesman de Glendon SWARTHOUT

Publié le par Hélène

                                  

♥ ♥ ♥ ♥

Un western époustouflant

 

Ce que j'ai aimé :

Au coeur des grandes plaines de l'ouest de l'Amérique au milieu du XIXème siècle, des couples ont rejoint ce qu'ils pensaient être "la terre promise". Seulement les jeunes couples se heurtent à des conditions difficiles, la solitude de ces grands espaces, la maladie, les loups qui rôdent et la mort qui les attend inéluctablement derrière les collines. Dans ces régions infinies du Nébraska, chaque année, au bord de la rivière Kettle, des femmes deviennent folles dans un tel environnement hostile. Quatre d'entre elles doivent être ramenées à leur famille vers l'est puisque aucun asile n'existe dans ces nouvelles terres. Mary Bee Cuddy, une ancienne institutrice célibataire, se dévoue pour convoyer le charriot qui les ramènera vers les leurs. Elle fait appel à Briggs, un bandit de grand chemin voleur pour l'accompagner dans cette tâche délicate.  Ensemble ils vont affronter un voyage hors du commun, aux portes de la folie. 

    

Il s'agit d'un sujet peu abordé dans la littérature qui préfère mettre en avant la formidable aventure des pionniers au courage sans faille plutôt que les déconvenues de ces femmes obligées de tout quitter pour se retrouver dans des no man's land arides aux côtés d'hommes qui ne sont pas toujours à la hauteur. Homesman est le dernier roman de Swarthout qui nous offre avant de prendre sa retraite un superbe western passionnant, porté par deux personnages emblématiques.

"Il avait  envie de lui dire, bon sang, gamine, ne grimpe pas dans un chariot pour aller vivre dans une maison en terre, faire une portée de marmots et vieillir avant ton heure, perdre la boule et obliger quelqu'un à t'attacher dans  un autre chariot pour te ramener à ton papa et ta maman qui seront morts et enterrés d'ici là. Mais il ne dit rien, ne put rien dire."

 

Ce que j'ai moins aimé :

- Rien 

Premières phrases :

"A la fin de l'été, Line lui apprit qu'elle était enceinte de deux mois. Encore une bouche à nourrir. Et puis, dit-elle, elle était trop vieille à quarante-trois ans. Il aurait une tête comme un melon, dit-elle, ou un bec-de-lièvre, ou il serait infirme car Dieu devait être en colère après eux, après tout, voyez ce qui leur était déjà arrivé cette année."

 

Vous aimerez aussi :

Du même auteur : Le tireur

Autres : La saga des émigrants

 

Homesman, Glendon Swarthout, nouvelle traduction de l'américain par Laura Derajinski, Gallmeister, Nature writing, mai 2014, 336 p., 23.10 euros

Commenter cet article

A_girl_from_earth 24/05/2014 01:13

Voilà qui est diablement tentant ! Je suis moyen western en livre, mais là, le sujet semble plus intéressant qu'on ne le penserait.

Hélène 27/05/2014 08:03

Mais oui c'est vrai quelle date te conviendrait ?

Loo 26/05/2014 15:00

A noter pour une LC alors peut-être bien qu'on en ai une qui commence à prendre sérieusement la poussière.

dasola 20/05/2014 16:44

Bonjour Hélène, j'attends de le trouver d'occasion ou en biblio pour mon ami qui a autant aimé le film que moi (je te le conseille). Bonne après-midi.

Hélène 22/05/2014 09:11

Je vais essayer d'aller le voir aussi. Bonne journée à toi.

Yv 20/05/2014 08:50

Comme Kathel et Aifelle, pour le livre, je ne sais pas, mais le film, why not ? En plus, j'aime beaucoup T. Lee Jones et son film précédent, trois enterrements est excellent

Hélène 22/05/2014 09:10

Pas vu, je note !

jerome 19/05/2014 20:29

Pas à dire, tu sais te montrer convaincante quand tu as aimé ;)

Hélène 22/05/2014 09:10

Laisse toi convaincre !

Noukette 19/05/2014 13:04

A priori je ne suis pas fan de western mais pourquoi pas...? Tu as l'air emballée...!

Hélène 22/05/2014 09:10

Oui emballée je suis !

Alex-Mot-à-Mots 19/05/2014 09:23

Même si tu es enthousiaste, je ne suis pas fan de western, à l'écran comme à l'écrit.

Hélène 22/05/2014 09:10

Bon, tu rates quelque chose ;)

keisha 19/05/2014 08:56

J'ai dû tourner autour lundi dernier (virée en librairie) mais résisté. Pourtant... soupirs...

Hélène 22/05/2014 09:09

Ne résiste pas !!!

Kathel 19/05/2014 07:53

Et bien, une fois n'est pas coutume, j'irai peut-être voir le film au lieu de lire le livre...

Hélène 22/05/2014 09:09

Tu peux faire les deux ...

Aifelle 19/05/2014 06:52

Je ne sais pas si je lirai le roman, mais je compte aller voir le film sans tarder, aujourd'hui ou demain.

Hélène 22/05/2014 09:09

Je lirai ton avis avec intérêt !

Manu 18/05/2014 19:15

Je ne suis pas fan des westerns, donc je ne note pas.

Hélène 22/05/2014 09:09

Il n'y a pas de cow-boys et d'indiens mais des êtres forts, je pense que cela te plairait !

petitsachem 18/05/2014 19:06

je viens juste de la finir cet après-midi: très beau, violent comme ces contrées lointaines et inhospitalières, et des passages qui m'ont surpris. Ces conditions de vie (ou de survie) étaient telles qu'on comprend pourquoi elles ont autant marqué l'esprit des américains.

Hélène 22/05/2014 09:08

J'ai trouvé original cet aspect du roman. je te conseille "La saga des émigrants" sur le même sujet