Meurtre à Tombouctou de Moussa KONATE

Publié le par Hélène

                                      

 ♥ ♥

Une enquête au coeur de la cité mythique

 

Ce que j'ai aimé :

Un jeune touareg est retrouvé mort aux portes du désert, puis quelques heures plus tard, un français est pris pour cible. Les deux affaires sont-elles liées ? Le commissaire Habib va enquêter sur place, dans la cité mythique de Tombouctou, entre peur des terroristes et coutumes ancestrales.

"Dans l'antique Cité des 333 Saints, la vie allait son train-train habituel. Ici, diverses époques, populations et cultures se côtoyaient, se mêlaient : habitations et monuments séculaires de terre, mélange d'architectures soudanaise et arabe, hôtels et bâtiments administratifs modernes en ciment, rues larges ou étroites, goudronnées ou sablonneuses, désertes ou encombrées de charrettes, de dromadaires, de motos et de voitures ; Noirs, Blancs et métis, hommes enturbannés, arborant gandouras ou grands boubous, jeunes en jean et ticheurte, femmes voilées, couvertes de la tête aux pieds, jeunes filles décontractées, cheveux au vent ; voilà, au premier coup d'oeil, Tombouctou, ville ambiguë au charme étrange et irrésistible."

Deux mondes se font face : le monde de la ville avec ses tentations, ses rencontres attirantes et son cosmopolitisme, et le monde du désert, dans lequel vit la famille du jeune Ibrahim retrouvé mort, une famille qui accorde une attention primordiale aux traditions et aux voeux des ancêtres. Les plus jeunes sont souvent tiraillés entre ces deux mondes etleurs fréquentations ne sont pas toujours recommandables.Le commissaire Habib, assisté de son adjoint Sosso va plonger dans les conflits claniques malgré la pression des notables de la ville qui souhaitent qu'il abandonne l'enquête pour laisser oeuvrer un marabout-devin. La place de la police n'est pas encore affirmée dans ce monde qui préfère résoudre ses problèmes en interne, en appliquant sa propre idée de la justice.

C'est avec intelligence et tact que l'auteur aborde cet aspect moderne de l'histoire africaine par le biais d'une enquête bien menée. 

             

Ce que j'ai moins aimé :

Néanmoins, l'intrigue patine un peu au mitan du roman.

Je n'a pas été sensible aux blagues de Guillaume, agent de renseignement français venu prêter main forte au commissaire, qui frétille à tous les coins de rue devant la beauté des femmes touaregs. 

Infos sur le livre :

Chez Métailié

Premières phrases :

"Tombouctou, novembre 2010. Non loin du zénith, en route pour le coucahnt, le soleil ahanait, mais ses rayons gardaient encore de leur vigueur juvénile."

Vous aimerez aussi :

Roman policier africain

D'autres avis :

Presse

 

Meurtre à Tombouctou, Moussa Konaté, Métailié, avril 2014, 220 p. 16 euros

Commenter cet article

Manu 03/06/2014 21:37

Pourquoi pas ? Voilà qui est dépaysant.

Alex-Mot-à-Mots 23/05/2014 10:41

Des blagues un peu lourdes ?

Noukette 22/05/2014 11:29

Je ne connais que trop peu la littérature africaine, pas sûre que je me lance dans un polar du coup, j'ai peur de ne pas y retrouver mes repères habituels...

Yv 20/05/2014 08:41

J'aime bien Moussa Konaté (décédé très récemment), j'ai lu deux de ses romans policiers avec le commissaire Habib vraiment bien notamment pour la plongée dans des cultures totalement originales et différentes.

Hélène 22/05/2014 09:07

J'ai assez apprécié mais j'ai préféré le gabonais que tu m'as fait découvrir Otsiemi.