Blacksad tome 5 Amarillo

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

"Qui es-tu pour me juger ? Qu'as-tu de plus qui te rende meilleur que moi ?

- La poésie et les couilles."

 

 

 

Les auteurs :

 

Juanjo Guarnido est un dessinateur espagnol qui travaille beaucoup dans le domaine de l’animation

Juan Diaz Canales est un scénariste de bandes dessinées espagnol. Il travaille également pour la télévision

 

 

L'histoire :


Ce cinquième épisode de Blacksad, Amarillo, s'ouvre à La Nouvelle-Orléans : Weekly doit quitter la ville ; il y laisse John qui préfère rester sur place pour chercher du travail. Par chance, celui-ci croise justement un riche Texan qui lui propose de ramener sa voiture chez lui : un boulot simple et bien payé ! Le détective accepte, mais, dans une station-service, il se fait voler la voiture par Chad Lowell et Abe Greenberg – deux écrivains beatniks qui cherchent à rejoindre Amarillo, au Texas. Bientôt, une querelle entre les deux hommes, rivaux, vire au drame : Chad, poussé à bout, tire sur Abe qui meurt sur le coup. Obligé de fuir, Chad trouve refuge dans un cirque. John se lance à sa poursuite sur les routes américaines du Nouveau-Mexique, du Colorado, du Texas et de l'Illinois.

Amarillo est le 5e album de Blacksad, une série qui met en scène un chat détective, dans une ambiance qui évoque furieusement le roman noir de la littérature américaine.

 

Mon avis :

 

 

Dés les premières pages, des références à Artaud donnent le ton : la littérature doit être grande ou ne pas être selon Abe, poète exigeant avec lui-même. Chad, son acolyte, est bien moins exigeant, puisque s'il a publié un premier roman à succés, il s'apprête à livrer son deuxième opus, même s'il n'est pas à la hauteur. 

 

Au même moment, Blacksad, le chat le plus classe de le BD se voit confier une cadillac jaune avec comme mission de la convoyer jusqu'à Tulsa. Sauf que tout ne se passe pas comme prévu.

 

Ce tome 5 nous offre une belle réflexion sur ce que signifie être soi-même, sur la valeur que l'on s'accorde, mais aussi sur la morale que l'on suit ou que l'on fuit quand la fureur prend le pas sur la raison. Mais les personnages ne seront pas forcément ce quils montrent d'eux-mêmes, nous rappelant cette vérité atemporelle : l'apparence peut être trompeuse.

 

BlacksadTome5_3.jpg

 

Un opus riche, à l'image de son héros, Blacksad, toujours aussi classieux, comme les héros de romans noirs à la Chandler ou Irish. 

 

 

Ce que j'ai moins aimé :

 

Il est dommage que les pistes partent dans diverses directions, entre le poète incompris, les deux qui veulent la peau de Blacksad, les coulisses du cirque, la belle jeune assistante du lanceur de couteaux très mystérieuse, la disparition de la cadillac après laquelle court Blacksad.

 

Les planches de Guarnido sont moins travaillées que dans les précédents, qui jouaient davantage avec les couleurs.

 

Vous aimerez aussi :

 

Blacksad de DIAZ CANALES et GUARNIDO

 

Blacksad, Amarillo, tome 5, Dias Canales et Juanjo Guarnido, Dargaud, novembre 2013, 54 p., 13.99 euros

 

Commenter cet article

Manu 12/02/2014 10:42


Je viens de publier mon avis. C'est marrant, moi je trouve le dessin de plus en plus travaillé. Par contre, comme toi, je trouve que le scénario s'éparpille.

Hélène 13/02/2014 08:14



J'ai trouvé que le travail sur les couleurs était moins bien que dans les autres tomes.



Loo 09/02/2014 16:43


J'en entend pas mal parlé et tu me fais découvrir que les personnages sont des animaux. Il va falloir que je m'y intéresse un peu plus mais pas tout de suite.

Hélène 10/02/2014 07:53



Oui je te le conseille !



Kikine 08/02/2014 14:04


Je l'ai lu aussi récemment et ai été un poil déçue.

Hélène 09/02/2014 10:15



Peut-être que nous l'attendions trop...



Guillome 07/02/2014 10:53


j'ai beaucoup aimé ce 5ème tome. Peut-être moins rthymé que les précédents (quoique) mais toujours aussi travaillé je trouve côté couleurs !

Hélène 09/02/2014 10:18



J'ai été un peu déçue...



Mango 06/02/2014 09:50


J'ai beaucoup aimé le tome 1 et puis je l'ai un peu oublié. Tu me donnes bien envie de poursuivre les histoires de ce beau chat détective même si ce tome-ci est un ton en dessous des
autres! 

Hélène 06/02/2014 12:23



C'est de la BD noire de qualité



Syl. 05/02/2014 20:02


Je te rejoins sur les points négatifs. Une tès bonne BD qui n'a pas la même intensité que les précédentes.

Hélène 06/02/2014 08:04



Malheureusement...



Noukette 05/02/2014 18:10


Je l'ai acheté dès sa sortie et je ne l'ai toujours pas lue ! Je crois que j'ai peur d'être déçue...

Hélène 06/02/2014 08:04



Tu seras enchantée de retrouver le chat le plus sexy du monde...



Moka 05/02/2014 14:28


Je dois m'y mettre ! J'ai le tome 1 et 2.

Hélène 06/02/2014 08:04



Tu vas adorer !



jerome 05/02/2014 12:56


J'ai trouvé ce tome un ton en dessous du reste de la série. Mais bon, le dessin de Guarnido me fascine toujours autant.

Hélène 06/02/2014 08:04



Idem pour moi /



Yv 05/02/2014 10:16


J'ai beaucoup aimé les tomes précédents, je vais aller voir à la bibliothèque s'ils ont celui-ci aussi, je risque d'attendre un petit peu mais je ne suis pas pressé

Hélène 05/02/2014 12:19



Je suis tombée dessus par hasard à la bibli...



cristie 05/02/2014 09:33


Il semble être effectivement un grand en dessous des autres ce tome mais je compte le lire quand même dès que je pourrai ! ;-)

Hélène 05/02/2014 12:19



Oui il le mérite malgré tout !