Broderies de Marjane SATRAPI

Publié le par Hélène

                                                        broderies

 ♥ ♥ ♥ ♥

« Laisse-la se ventiler le cœur. Il n’y a rien de mieux que de parler. »

« Et ainsi nous débutions une longue séance de ventilation du cœur. »

 

L’auteur :

 

Marjane SATRAPI est une auteur de bande dessinée française d’origine iranienne. Elle publie Broderies en 2003, après la publication de Persépolis.

 

L’histoire :

 

Il s’agit d’une bande dessinée mettant en scène des femmes iraniennes qui, à la fin d'un repas, préparent le thé et desservent la table à l'écart des hommes, qui eux font la sieste. Elles peuvent donc parler librement de ce qui leur tient à cœur (le sexe, l'amour, mais pas seulement), loin des clichés sur les femmes soumises du Moyen-Orient.

 

Ce que j’ai aimé :

 

-          C’est un album doté d’une liberté de ton très humoristique. Les sujets abordés sont plutôt graves (notamment la condition des femmes en Iran, les mariages forcés, la virginité) mais Marjane Satrapi leur instille son humour caustique si bien que l’ensemble paraît léger.

-          Ces femmes apparaissent comme des femmes fortes, capables de résister au plus retors des hommes. Comme le dit justement le grand-père de Marji à la fin du volume : « Quand le serpent vieillit, la grenouille l’encule. »

 

 broderies1

  Elles ont une vision très juste du mariage, même si au fond de leur âme elles continuent de croire en l’amour…

 

« Je n’ai jamais vraiment compris comment c’était possible de se marier trois fois. Moi, un seul mariage m’a suffit pour me rendre compte que vivre avec un homme était impraticable ! 

 

- Marjane Satrapi nous offre un petit bijou d’intelligence et d’humour

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

-          Rien.

 

Vous aimerez aussi :

 

Du même auteur : Persepolis

  

Broderies, Marjane SATRAPI, L’association, 2003, 15 euros

 

D’autres avis : Papillon, Damien (Onirik.net)

Commenter cet article

Lounima 04/01/2011 07:23



Je suis en train de lire Persepolis et j'aime beaucoup le ton et l'humour de l'auteur (un peu moins les dessins, je dois l'avouer, mais ils cadrent parfaitement bien au récit).


Je note Broderies, pour plus tard.



Hélène 04/01/2011 08:37



Ce sont deux bd plutôt différentes, Persépolis est plus complet, peut-être aussi moins drôle. Je pense que le noir et blanc permet d'atténuer la violence de certaines scènes assez sanglantes, et
même si c'est déconcertant, au final, cela ne m'a pas dérangé (moins que dans les Taniguchi qui là méritait de la couleur à mes yeux...)



Anis 03/01/2011 22:28



Je ne l'ai pas encore lue même si elle est dans ma liste. Mais j'aime beaucoup ce que tu soulignes ici, à savoir que ces femmes sont loin des clichés qu'on peut avoir d'elles en occident.



Hélène 04/01/2011 08:35



C'est une bd très moderne que j'ai beaucoup apprécié. Fais la remonter dans ta liste.



Caroline 03/01/2011 20:57



J'aime beaucoup Marjane Satrapi, et Brodeuses est mon préféré d'entre tous ! Cette poésie grinçante et pleine d'humour est décoiffante !



Hélène 04/01/2011 08:34



Pour le moment, je l'ai préféré à Persépolis, mais il me reste encore "poulet aux prunes" à découvrir.



Kathel 03/01/2011 15:26



Quelle étourdie je fais, bien sûr tu avais déjà publié ton bilan ! Il faut dire que j'ai lu quelque cent billets en retard avant-hier et hier !



Hélène 04/01/2011 08:34



J'imagine, mais je te remercie d'avoir pensé à moi.



Choupynette 03/01/2011 14:00



cela fait un sacré bout de temps que je veux découvrir cette auteure... une raison de plus!!



Hélène 04/01/2011 08:33



Il me semble que cette petite bd est une bonne approche de l'auteur.



Kathel 03/01/2011 11:52



J'aime beaucoup ce que fait Marjane Satrapi !


Au fait, je t'ai tagguée, si cela t'intéresse, rien d'obligatoire !



Hélène 03/01/2011 12:23



J'ai vu pour le tag, j'ai répondu en avant première avant-hier... Merci.



cathe 03/01/2011 11:27



Coup de coeur pour moi aussi pour cette magnifique BD :-)



Hélène 03/01/2011 12:23



Je pense lire ce mois-ci "Poulet aux prunes" également.



Theoma 03/01/2011 11:18



J'ai adoré Persepolis et je viens de terminer Poulet aux prunes, une jolie, onirique et triste histoire. Bien évidemment, je veux lire celui-ci !



Hélène 03/01/2011 12:23



Je te le conseille, une belle découverte



keisha 03/01/2011 10:18



Alors tu vois, ça décoiffe bien! ^_^



Hélène 03/01/2011 12:24



C'est cash !