Le singe de Hartlepool de Wilfrid LUPANO et Jérémie MOREAU

Publié le par Hélène

                                             singe_de_hartlepool_couverture.jpg

  

"La nation est une société unie par des illusions sur ses ancêtres et par la haine commune de ses voisins." (Dean William R. Inge)


 

Les auteurs :

 

Wilfrid Lupano est né le 26 septembre 1971 à Nantes mais a passé une grande partie de sa vie à Pau, et réside maintenant à Toulouse. Après un Bac littéraire et une année de philosophie à la Sorbonne, il passe finalement une licence d'Anglais. La BD a toujours fait partie de sa vie, et ce depuis son enfance où ses parents en consommaient beaucoup. Cela lui a permis de s'immerger très jeune dans les techniques narratives et la construction de scénario inhérentes à la BD. Mais c'est surtout par une pratique assidue du jeu de rôle en tant que maître de jeu qu'il s'est forgé de réelles compétences en matière d'imaginaire et de narration. Dans un des bars où il travaillait pour payer ses études, il a rencontré ses deux associés actuels : Roland Pignault et Fred Campoy. C'est ce dernier, devenu son ami, qui lui a proposé de se lancer dans l'écriture de nouvelles et de scénarios, en développant avec lui un personnage dans l'Amérique de XIX° siècle : ainsi est né Little Big Joe. Il puise son inspiration dans les bars (puisqu'il tient maintenant Le Filochard à Toulouse) et autres lieux de vie nocturne. Ce sont pour lui de formidables laboratoires de la nature humaine, où la réalité dépasse bien souvent la fiction. Ses influences sont nombreuses et vont du cinéma, avec les frères Cohen, Mc Quarrey, Audiard, Blier, à la littérature classique et la science-fiction. Même s'il a une énorme culture BD, il avoue préférer puiser dans un autre univers la matière nécessaire à son travail. Aujourd'hui, excepté la poursuite des aventures de Little Big Joe, il a de nombreux projets en tête et désire changer de registre pour travailler l'aventure, le polar ainsi que d'autres genres moins conventionnels.

 Jérémie Moreau est dessinateur et coloriste de BD.

Son blog http://mor-row.blogspot.fr/

  

L'histoire :

 

 En pleine guerre napoléonienne, un navire français fait naufrage au large de Hartlepool. Parmi les débris, un seul survivant : un chimpanzé, mascotte de l'équipage portant l'uniforme tricolore. Mais, dans ce petit village d'Angleterre, où personne n'a jamais vu de Français, l'animal correspond assez bien à l'idée qu'on se fait de l'ennemi. Aussitôt, le singe est traîné en justice, accusé d'espionnage...

 

Ce que j'ai aimé :

 

Les deux comparses nous content une histoire vraie pourtant invraisemblable traitée sur un ton vivave rapide et efficace !

Cette histoire cocasse illustre avec intelligence les méfaits de la haine ordinaire liés à une appréhension de la différence : ces hommes sont ridicules à tenter de prouver envers et contre tout que le singe est bien un français. Sous prétexte qu'il est vêtu de l'uniforme des troupes napoléoniennes, qu'il mange des  grenouilles et des escargots, ils persévèreront dans leur erreur, trop fiers et idiots pour se rétracter !  

  "Des hommes petits, imbibés de nationalisme, ont pendu un singe ! Ah, elle est encore loin la modernité, c'est moi qui te le dis. On est en pleine préhistoire !" (p. 91)

 singe_patterson-dessin-2.jpg

Les dessins s'accordent parfaitement à cet épisode de l'histoire, les personnages sont croqués avec talent, telles des caricatures de racistes ordinaires.

 Un très bel album pour commencer l'année...

 

Ce que j'ai moins aimé :

- Rien

 singe-de-hartlepool-dessin-1.jpg

D'autres avis :

 Presse : Lire

 Blogs : Mango  Noukette Yvan ; Mango 

singe3.jpg

Le singe de Hartlepool, Lupano et Moreau, Delcourt, septembre 2012, 14.95 euros

 

BD Mango bleu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

moka 02/07/2014 08:22

Un vrai coup de coeur pour moi !
http://aumilieudeslivres.wordpress.com/2014/07/02/le-singe-de-hartlepool-lupano-moreau/

Yaneck 06/01/2013 09:21


Je l'ai eu à Noel, je ne sais pas encore comment en faire la critique. J'hésite beaucoup sur mes sentiments à l'égard de cet album, il va falloir que je le relise pour éclaircir cela.

Hélène 06/01/2013 13:11



J'irai lire ton avis avec curiosité !



Cat 03/01/2013 12:54


Contente que tu aies aimé cette BD, j'en ai parlé récemment aussi.

Hélène 04/01/2013 08:47



je vais voir cela de suite !



Cristie 02/01/2013 23:49


Oui, je l'avais déjà noté ça semble être une belle lecture !

Hélène 03/01/2013 09:31



Très original et drôle !



Mo 02/01/2013 21:02


Je l'ai acheté aujourd'hui ^^

Hélène 03/01/2013 09:31



J'irai lire ton avis avec intérêt !



Midola 02/01/2013 20:33


Je me suis vraiment beaucoup amusée à la lecture de cet album. Il faut d'ailleurs que je pense maintenant à écire mon billet !

Hélène 03/01/2013 09:32



j'essaie d'écrire mes billets rapidement pour garder tout le sel de ma lecture ... Mais j'en ai aussi qquns de retard !



OliV 02/01/2013 18:01


c'est dans ma LAL ! il me tarde de me le procurer en fait ^^

Hélène 03/01/2013 09:32



je te le conseille vivement !



jerome 02/01/2013 15:56


Lecture prévue très bientôt pour moi, tu confirmes tout le bien que je pense de cet album.

Hélène 03/01/2013 09:33



Il vaut vraiment la lecture !



Noukette 02/01/2013 15:04


Très bonne pioche pour ce début d'année ! Parmi mes coups de coeurs récents !!

Hélène 03/01/2013 09:33



Oui, nos goûts bédéesques sont assez similaires il me semble !



keisha 02/01/2013 13:50


Voilà cette fameuse BD! J'attends la bibli...

Hélène 03/01/2013 09:33



Crie à la bibli pour l'obtenir !



Anis 02/01/2013 10:53


Le dessin est jubilatoire !

Hélène 02/01/2013 11:08



Une Bd à découvrir !



pikkendorff 02/01/2013 10:02


Si la haine, ce sentiment si humain, n'était contenue que dans le propos du nationalisme le Monde serait formidable.


Malheureusement le propos est reducteur et fait parti d'un courant de pensée destructeur des sociétés humaines (familles, corps intermédiaures...) réduisant chacun à n'être qu'une entité
économique au sein d'un grand marché.


Dommage que l'auteur soit réduit à des petites pensées préfabriquées. La haine et la jalousie ont utilisé le concept de Nation pour détruire le voisin. La religion, l'argent, l'amour....tout
objet de convoitise le sera.