Où on va papa de Jean-Louis FOURNIER

Publié le par Hélène

ou-on-va-papa_jean-louis-fournier_081103051739.jpg

 

 

♥ ♥ 

Prix Fémina 2008

 

 

 

L’auteur :

 

Jean-Louis Fournier est un écrivain, humoriste et réalisateur de télévision. Il a obtenu le prix Fémina en 2008 pour ce roman.

 

L’histoire :

 

Jean-Louis Fournier raconte des tranches de vie aux côtés de ses deux enfants handicapés. Au fil des pages il livre des réflexions autour de leur vie quotidienne, toujours sur un ton drôle et décalé, même si la souffrance est sous-jacente.

 

Ce que j’ai aimé :

 

-          Ce livre permet une approche très originale du handicap, sans pathos ni revendications. Le ton est toujours drôle et distancié, tendre et attentionné.
C'est un livre qui se lit très rapidement et duquel on ressort grandi, admiratif, nourris d'une nouvelle vision du handicap. Jean-Louis Fournier réussit à nous passionner en juxtaposant seulement des moments de vie. L'ensemble est traité avec humour tout en nous faisant sentir la souffrance et les difficultés liées à une telle situation.

 

« Mathieu fait souvent 'vroum-vroum' avec sa bouche. Il se prend pour une automobile. Le pire, c'est quand il fait les Vingt-Quatre Heures du Mans. Qu'il roule toute la nuit sans pot d'échappement. »

 

« Thomas essaie de s'habiller tout seul. Il a déjà mis sa chemise, mais il ne sait pas la boutonner. Il est en train maintenant d'enfiler son pull-over. Il y a un trou à son pull-over. Il a choisi la difficulté, il s'est mis dans l'idée de l'enfiler en passant sa tête non pas par le col, comme l'aurait fait un enfant normalement constitué, mais par le trou. Ce n'est pas simple, le trou doit mesurer cinq centimètres. Ca dure longtemps. Il voit qu'on le regarde faire, et qu'on commence à rire. A chaque essai, il agrandit le trou, il ne se décourage pas, il en rajoute d'autant qu'il nous voit rire de plus en plus. Après dix bonnes minutes, il a réussi. Son visage radieux sort du pull, par le trou.
Le sketch était terminé. On a eu envie d'applaudir. » (p.42)

 

Ce que j’ai moins aimé :

 

- La construction est un peu éclatée.

 

 

Premières phrases :

 

 

« Cher Mathieu,
Cher Thomas,
Quand vous étiez petits,j'ai eu quelquefois la tentation, à Noël, de vous offrir un livre, un Tintin par exemple. »

 

Où on va papa, Jean-Louis FOURNIER, Stock, août 2008, 15 euros

POCHE : Où on va papa, Jean-Louis FOURNIER, Le livre de poche, mars 2010, 149 p., 5.50 euros

 

A noter que ce livre a créé une polémique autour de la façon dont Jean-Louis Fournier parle de ses enfants. Leur mère a réagi en créant ce site : http://mamanmathieuetthomas.monsite-orange.fr/index.html  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Midola 05/11/2010 19:45



Je n'ai pa réussi à le lire jusqu'au bout, je me suis tout de suite sentie mal à l'aise à cette lecture.



Hélène 07/11/2010 11:34



Effectivement, je comprends qu'elle puisse déranger.



Yv 04/11/2010 14:48



Ah Fournier et son humour décapant. Ca fait du bien, même si ce n'est pas toujours du goût de tous.



Hélène 05/11/2010 09:36



Je pense que son dernier est moins bon non ?



Malika 04/11/2010 09:04



Le côté "éclaté" du roman comme tu le dis, m'a beaucoup dérangé. J'ai vécu ce roman comme une succession de reflexions qui se suivent et se ressemblent. Il ne m'a procuré aucune émotion alors que
le sujet s'y prêtait, et ceci est vraiment lié à son mode de narration qui m'a profondément ennuyé. 



Hélène 04/11/2010 13:05



Il manque effectivement de construction à mes yeux.



keisha 03/11/2010 15:27



Lu aussi bien sur, mais je ne me souviens plus si c'était avant ou après avoir connu le blog de la maman...



Hélène 03/11/2010 19:55



J'ai découvert le blog de la maman en écrivant ce billet alors que j'ai lu le livre il y a longtemps. Je la comprends, mais je ne trouve pas qu'il tourne vraiment au ridicule ses enfants, il en
parle avec tendresse.



Alex-Mot-à-Mots 03/11/2010 14:06



Un roman plein de distance et d'humour sur cette situation pas facile à vivre tous les jours.



Hélène 03/11/2010 19:53



Oui, je l'avais trouvé bien distancié.



clara 03/11/2010 09:42



Je l'ai lu bien avant la polémique. Ce livre m'a apporté beaucoup sur le plan personnel...



Hélène 03/11/2010 10:26



Je l'ai trouvé un peu inabouti, mais très original et tendre.