Un printemps à Tchernobyl de Emmanuel LEPAGE

Publié le par Hélène

                           printemps-a-tchernobyl.jpg

♥ ♥ ♥ ♥

« Je croyais me frotter au danger de la mort... Et la vie s'impose à moi. »

 

L'auteur :

      Né en 1966 à Saint-Brieuc, Emmanuel Lepage va faire à l’âge de 13 ans une rencontre déterminante : celle du dessinateur Jean-Claude Fournier. Le dessinateur de Spirou va lui enseigner les rudiments du métier et lui donner des conseils.

En 1983, il réalise dans le quotidien Ouest France son premier dessin publié, puis avec l’aide des bibliothèques de Rennes il publie à compte d’auteur son premier album de bande dessinée La Fin du monde aura-t-elle lieu ? à partir de l’année suivante, il réalise de nombreuses illustrations pour des revues et des magazines en Bretagne.
En 1986, il commence sa première série : Les aventures de Kelvinn. Deux albums en couleur paraissent également aux éditions Ouest France. Il collabore aux journaux de bande dessinée Circus et Tintin Reporter.

En 1990 et 1991 il publie aux éditions Signe de piste deux ouvrages adaptés de l’œuvre d’Huguette Carrière. Cette série sera ensuite reprise aux éditions du Lombard.
En 1991 associé au talentueux scénariste Dieter, il commence la série Névé chez l’éditeur grenoblois Glénat. Ayant achevé les cinq albums de cette série qui fut très remarquée, il entame une nouvelle collaboration avec la romancière Anne Sibran. Tous deux réalisent dans la prestigieuse collection Aire Libre de Dupuis La Terre sans mal qui consacrera sa notoriété.
Un an plus tard il dessine Alex Clément est mort et après un tour du monde de deux ans, il publie aux éditions Casterman deux livres de carnets de voyage : Brésil et America avec des textes de l’écrivain Nicolas Michel.

En 2003, il entame ce qui sera considéré comme son chef d’œuvre, le diptyque Muchacho dans la collection Aire Libre. Il décrit le parcours d’un jeune séminariste au Nicaragua qui va se trouver confronté à des relations sociales très dures et à la découverte de sa propre sensualité. Lepage, auteur complet, signe là une œuvre éminemment sensible et engagée, elle sera reconnue par toute la presse unanime et sera couronnée par de nombreux prix. Le trait fin et puissant de Lepage, son dessin raffiné, son art consommé de l’aquarelle font de lui un des plus brillants créateurs de la nouvelle bande dessinée française ; ses ouvrages ont été traduits dans de nombreux pays européens ainsi qu’aux Etats-Unis.
Actuellement, il réalise avec sa compagne l’écrivain Sophie Michel un diptyque Oh les filles ! qui est paru début 2008 aux éditions Futuropolis.

2011: Voyage aux îles de la Désolation, Futuropolis

2012: Un printemps à Tchernobyl (Source : Babélio)

 

L'histoire : 

26 avril 1986. À Tchernobyl, le cœur du réacteur de la centrale nucléaire commence à fondre. Un nuage chargé de radionucléides parcourt des milliers de kilomètres. Sans que personne ne le sache… et ne s’en protège. C’est la plus grande catastrophe nucléaire du XXe siècle. Qui fera des dizaines de milliers de victimes. À cette époque, Emmanuel Lepage a 19 ans. Il regarde et écoute, incrédule, les informations à la télévision. 22 ans plus tard, en avril 2008, il se rend à Tchernobyl pour rendre compte, par le texte et le dessin, de la vie des survivants et de leurs enfants sur des terres hautement contaminées. Quand il décide de partir là-bas, à la demande de l’association les Dessin’acteurs, Emmanuel a le sentiment de défier la mort. Quand il se retrouve dans le train qui le mène en Ukraine, où est située l’ancienne centrale, une question taraude son esprit : que suis-je venir faire ici ? (Présentation de l'éditeur)

 

Ce que j'ai aimé :

« Selon l'OMS, cinq millions de personnes seraient aujourd'hui contaminées par les radionucléides, trois millions d'enfants devraient suivre des traitements médicaux durant toute leur vie, 270 000 personnes vivraient dans des zones « strictement contrôlées », et 4000 seraient décédées suite à la radioexposition. (…) Des organsisations non gouvernementales avancent plutôt le chiffre de 25000 à 100000 morts. Sans compter les cancers qui feraient au moins 500 000 victimes dans les années à venir. »

Tchernobyl, catastrophe aux conséquences inimaginables, qui laissent dans le désarroi des millions de personnes. Emmanuel Lepage a souhaité aller à leur rencontre, pour qu'ils ne tombent pas dans l'oubli, et pour qu'ils sachent qu'on se préoccupent de leur sort. Un voyage aux portes de l'horreur, de l'interdit, là où la mort nous frôle sous forme d'ondes invisibles et meurtrières.

tchernobyl.jpg

ET pourtant, Emmanuel Lepage va rencontrer la vie.

printemps.jpg

« Lumineuses frondaisons qui vont des verts sombres aux jeunes feuilles, tendres pousses d'un beau jaune de cadmium, carmin des troncs de conifères, indigo de bouleaux, blanc des pétales sui volent.

Les couleurs étaient incandescentes.

Tout, autour de moi, respire le calme. Ces lieux invitent à la volupté.

Pourtant je suis à Tchernobyl. »

Emmanuel se demande alors comment retranscrire cette abérattion, lui qui avait choisi jusque là des tons sombres, noirs, ankylosés, voit la couleurs emplir ses dessins. Dérouté, il ne sait plus comment gérer le décalage entre ce qu'il voit, la beauté des lieux, la bonté des gens et leur joie de vivre, et entre ce qu'il sait, leur avenir sclérosé, les lieux contaminés...

La vie, plus forte que la mort comme en témoigne ce dernier dessin, coloré...

 

Ce que j'ai moins aimé :

Rien, il rejoint le panthéon de mes BD préférées aux côtés de

"Tout seul"...

 

Vous aimerez aussi :

Du même auteur :  Voyage aux îles de la Désolation d’Emmanuel LEPAGE

Autre :  La nuit tombée de Antoine CHOPLIN

 

D'autres avis :

Babélio

 

Un printemps à Tchernobyl, Emmanuel Lepage, Futuropolis, octobre 2012, 24.50 euros

BD Mango bleu

Commenter cet article

sylire 21/11/2013 13:16


Je voulais dire être AUSSI enthousiaste, plus ça va peut-être être difficile !

Hélène 21/11/2013 19:27



Je pense qu'il te plaira...



Midola 21/11/2013 12:16


Je l'avais empruntée à la médiathèque sans avoir eu le temps de la lire et je ne cesse de le regretter !

Hélène 21/11/2013 19:27



Retourne à la bibli TOUT DE SUITE !!!



Mango 21/11/2013 09:07


Un souvenir très fort aussi et enfin un peu d'optimisme et d'espoir malgré tout: ça fait tellement de bien! 

Hélène 21/11/2013 19:27



Exactement, de la vie derrière l'horreur...



sylire 21/11/2013 07:12


Lecture prévue ce week-end. J'espère être plus enthousiaste que toi !

Hélène 21/11/2013 08:21



J'ai adoré ! 



Kikine 21/11/2013 02:51


Indéniablement un magnifique album !


J'ai aimé pour diverses raisons mais surtout pour la luminosité qui ressortait d'un endroit qu'on imagine toujours si noir.

Hélène 21/11/2013 08:22



C'est beau, intelligent, fort.... J'AIME



Loo 20/11/2013 23:04


On est tous surpris quand on lit cette bd. Les deux parties l'une en noire et blanc et l'autre en couleur accentue aussi l'effet. Et puis il y a beaucoup d'émotions qui passent dans cette
histoire. Moi aussi j'ai beaucoup aimé.

Hélène 21/11/2013 08:22



Une merveille !



Fransoaz 20/11/2013 21:33


Je viens de l'emprunter à la biblio et espère aussi être éblouie. Si tu le mets près de "Tout seul" c'est que c'est du très grand. Un auteur que j'aime beaucoup!

Hélène 21/11/2013 08:22



Oui,, du très grand !



Noukette 20/11/2013 18:40


Au Panthéon, oh que oui...! Cette BD est une véritable merveille !

Hélène 20/11/2013 19:21



J'ai été éblouie !



yaneck 20/11/2013 13:45


Ravi qu'il t'ait plu. Je ne sais pas si tu as vu, mais j'ai interviewé Lepage dernièrement. Une interview en quatre parties, qui devrait t'intéresser, sur le blog (catégorie "interview", of
course)

Hélène 20/11/2013 19:22



Je vais voir ça de suite !



Mr. Zombi 20/11/2013 09:35


Cet album avait été une vraie claque lors de ma lecture, vraiment un incontournable et un gros coup de coeur. Un superbe témoignage !!

Hélène 20/11/2013 19:22



Je l'ai ADORE !



Aifelle 20/11/2013 09:15


J'ai énormément aimé cette BD aussi, c'est une grande réussite sur un sujet pas évident.

Hélène 20/11/2013 19:23



Il m'a fait pensé au superbe roman de Choplin " la nuit est tombée"...



jerome 20/11/2013 09:07


Je n'ai rien lu de mieux en BD cette année. Autant dire que je partage plus que largement ton coup de coeur ;)

Hélène 20/11/2013 19:23



L'an dernier je retenais "tout seul", cette année pour moi c'est aussi celui ci le number one !



cristie 20/11/2013 09:04


Ne m'en veux pas de ne pas te lire. Il est toujours dans ma PAL. J'attends the moment !

Hélène 20/11/2013 19:23



Quelle chance !