L'homme de la Saskatchewan de Jacques POULIN

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Jack Waterman, écrivain accepte d'écrire le témoignage d'un joueur de hockey, « l’autobiographie » du jeune gardien de but du Grand Club de Hockey de Montréal, Isidore Dumont, issu de la lignée de Gabriel Dumont, chef militaire de Louis Riel.

Submergé par son propre roman, il demande à son petit frère Francis de s'en charger, aidé par la Grande Sauterelle le personnage qui a traversé l’Amérique avec Jack dans Volkswagen blues, et qui rentre justement à Québec. Le hockeyeur est un métis dont les ancêtres ont été décimés par la milice anglaise en Saskatchewan; il a des idées bien arrêtées sur la place que la langue française devrait occuper dans le Grand Club.

L'univers ouaté de Jacques Poulin se retrouve en ces pages dans lesquelles le lecteur se love comme les chats qui parcourent ses histoires. Un monde dans lequel les rapports humains sont somme toute assez simples, sans promesses inutiles ou attaches, à l'image de la Grande Sauterelle qui suit sa route, indépendante et heureuse. C'est toujours un plaisir de s'immerger dans son monde...

 

Présentation de l'éditeur : Actes Sud

Du même auteur :  La tournée d'automne ♥ ♥ ♥ ; Le vieux chagrin ♥ ♥ ♥ ♥ Volkswagen blues  ♥ ♥ ; Les grandes marées ♥ ♥ ; Les yeux bleus de Mistassini ♥ ♥ ♥

D'autres avis : Karine

Catégorie Un roman qui a traversé les océans

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

isallysun 13/11/2020 22:55

tu m'as rappelé que je l'avais lu... cette année! Même si je n'ai pas détesté, je crois que tu as beaucoup plus apprécié que ce que je me souviens!

zazy 13/11/2020 18:01

J'aime la langue de Poulin

Alex-Mot-à-Mots 13/11/2020 13:57

Je rejoins le slogan de Yueyin : Poulin, c'est toujours bien ;-)

Perle 13/11/2020 12:00

Super merci, passez me voir ;)

yueyin 12/11/2020 16:49

oui oui oui Poulin c'est toujours bien :-)