Un petit détour et autres racontars de Jorn RIEL, Gwen de BONNEVAL, Hervé TANQUERELLE

Publié le par Hélène

                             

♥ ♥ ♥ ♥

"Dans les grandes lignes, faut bien reconnaître que la vie est surprenante et merveilleuse à vivre."

 

Les auteurs :

Jorn RIEL : Auteur. Né au Danemark en 1931, bercé par les récits de Knud Rasmussen, Jørn Riel a passé seize ans au Groenland, où il a cotoyé Paul-Émile Victor. Écrivain, ethnologue, c’est aussi un conteur fabuleux. Le succès de ses fameux « racontars arctiques », puis celui de trilogies comme Le Chant pour celui qui désire vivre ou Le Garçon qui voulait devenir un Être Humain, tous publiés aux éditions Sarbacane, lui ont apporté la reconnaissance. Il vit actuellement en Malaisie.

Gwen de BONNEVAL : scénariste Gwen de Bonneval est un auteur complet (Basile Bonjour,Monsieur Forme), dessinateur sur des scénarios de Fabien Vehlmann (Samedi et DimancheLes Derniers Jours d’un Immortel), ou scénariste pour des dessinateurs (Frantz Duchazeau, Nicolas Hubesch, Hervé Tanquerelle… ). Primé au Festival d’Angoulême en 2010 pour Messire Guillaume, en collaboration avec Matthieu Bonhomme. Il est aujourd’hui directeur éditorial du mensuel de bd numériques : Professeur Cyclope. Ses deux derniers ouvrages parus sont Bonneval Pacha avec Hugues Micol (Dargaud), et Adam et Elle avec Michaël Sterckeman (Glénat).

Hervé TANQUERELLE : Dessinateur. Hervé Tanquerelle a multiplié les expériences graphiques et narratives : La Ballade du Petit Pendu chez l’Association, puis il reprend le dessin de la série Professeur Bell de Joann Sfar aux éditions Delcourt, suivent La Communauté, éditions Futuropolis, Faux Visages sur un scénario de David B, Les Voleurs de Carthage publié aux éditions Dargaud. Il est également rédacteur en chef de Professeur Cyclope, mensuel de bd et fictions numériques. Hervé Tanquerelle vit à Nantes.

(Présentation de l'éditeur)

L'histoire :

Dans la première partie du XXe siècle, sur le vaste territoire du nord-est du Groenland, des trappeurs vivaient de la chasse et de la vente de peaux d’ours polaires, renards, phoques et autres gibiers… De son séjour dans les années 50 auprès de ces trappeurs, Jørn Riel en a rapporté ses désormais célèbres Racontars. Selon lui, un racontar, «c’est une histoire vraie qui pourrait passer pour un mensonge. À moins que ce ne soit l’inverse.»

- L’oeuvre majeure de Jørn Riel formidablement adaptée en BD !
- 20 000 exemplaires vendus des tomes 1 et 2

(Présentation de l'éditeur)

 

Ce que j'ai aimé :

Retrouver l'univers délirant de Jorn Riel en Bd, c'est un vrai bonheur. Trois de ses nouvelles sont adaptées dans ce tome :

"La balle perdue" : une fameuse chasse à l'ours orchestrée de main de maître par Siverts.

"Un petit détour" : où Valfred entre deux siestes, et Hanse, entre deux bains, visitent du pays. Mais les deux compères se retrouvent dans une position improbable.

Un petit détour et autres racontars de Jorn RIEL, Gwen de BONNEVAL, Hervé TANQUERELLE
Un petit détour et autres racontars de Jorn RIEL, Gwen de BONNEVAL, Hervé TANQUERELLE

"Ce qu'il advint d'Emma par la suite" où l'indécrottable positivisme de l'Islandais Fjordur. Cette dernière nouvelle reprend le mythe d'Emma, particulièrement fascinant et inventif : les trappeurs, en manque d'affection féminine, ont inventé une femme imaginaire, Emma, dont ils se cèdent "les droits" tour à tour. Jusqu'à Fjordur qui ne comprend pas qu'on ne lui présente pas la femme en chair et en os alors qu'il en a acheté les droits... 

Chaque nouvelle est un trésor d'inventivité et d'intelligence, et cette adaptation parfaitement réussie est idéale pour s'initier au monde particulier de ces hommes du froid, drôles et philosophes à la fois.

"J’ai découvert la série des Racontars par hasard, on m’en avait offert un épisode pour un anniversaire. J’ai trouvé les héros tellement attachants que j’ai eu envie de les faire connaître à mes amis. D’où l’idée d’une adaptation. Jørn Riel est un homme au regard bleu froid, il impose le respect, on n’a pas envie de lui taper sur l’épaule. Aussi, je n’en menais pas large quand on lui a présenté des planches. Mais son regard s’est adouci, puis a pétillé, enfin il a souri en regardant le personnage de Valfred. Quel soulagement ! » (Gwen de Bonneval)

 

Ce que j'ai moins aimé :

Comme toujours dans les BD noir et blanc, j'ai imaginé les pages en couleurs et je me suis dit que cela aurait été magnifique !

 

Vous aimerez aussi :

Du même auteur ; La vierge froide ;  Le roi Oscar et autres racontars

 

D'autres avis :

Télérama

A propos des livres 

 

Un petit détour et autres racontars, Riel, Tanquerelle, De Bonneval, Sarbacane, octobre 2013, 22 euros

 

Reçu dans le cadre de l'opération "La BD fait son festival" chez Priceminister 

Note : 18/20

 

Commenter cet article

Nathalie 05/10/2014 11:47

Je partage ton avis sur la BD ! Il faut que je chronique les personnages dans ma petite revue des personnages de fiction mais je ne sais pas trop comment m'y prendre et lesquels choisir !!! Peut-être le vieux barbu qui flingue par hasard l'ours polaire sur son toit, c'est trop marrant (pardon aux ours polaires...)

keisha 10/04/2014 18:10

Les racontars en BD? Je découvre, là. Pourquoi pas?

Noukette 09/04/2014 17:37

Tu penses bien que je suis tentée vu que je découvre moi aussi le talent de Bonneval aujourd'hui ! ;-)

Elodie 09/04/2014 16:27

Je ne connais pas Jon Riel. Ce sera l'occasion de le découvrir

cristie 09/04/2014 15:54

Et bien pourquoi pas !

Mirontaine 09/04/2014 15:35

Tentant car j'aime beaucoup l'ambiance sauvage qui s'en dégage même si je partage avec toi l'attrait pour les couleurs...

Theoma 09/04/2014 14:16

la première histoire m'a fait hurler de rire !

jerome 09/04/2014 11:55

Jamais lu Jorn Riel mais je crois que j'aimerais découvrir son univers avec cet album.

Yv 09/04/2014 10:46

j'ai un peu de mal avec les livres de Jon Riel, par contre j'aime bien les adaptations BD qu'il suscite

Mango 09/04/2014 09:10

A découvrir pour moi car je ne connaissais pas du tout!