Dans la nuit Mozambique et autres récits de Laurent GAUDE

Publié le par Hélène

♥ ♥

Ce recueil de nouvelles rassemblent des textes écrits entre 2000 et 2007 par Laurent Gaudé. 

Sang négrier : Au temps de l'esclavage, cinq nègres s'enfuient d'un navire négrier. Le capitaine du navire, hanté par leurs disparitions, devient peu à peu fou. Cette nouvelle flirte avec le fantastique pour mieux décrire la folie des hommes et s'interroger sur la nature humaine : sommes nous des monstres sanguinaires ? L'examen de certains évènements historiques sème le doute...

Gramercy Park Hotel : un vieil homme revient sur les lieux heureux de son passé. Un beau texte sur le couple et ses errances.

Le colonel Barbaque : L'histoire raconte la vie d'un poilu de la première guerre sauvé par un africain qui lui même aura une fin tragique dans cette guerre qu'il n'a pas choisie... Sur ces africains qui se sont engagés dans la guerre 14-18 du côté de la France, servant ni plus ni moins de chair à canon.  

"Les nègres crèvent entassés les uns sur les autres. Ils crèvent d'être venus chez nous. Ils crèvent de subir cette pluie qui vous glace les os. Et d'obéir aux ordres de cette guerre dans laquelle ils ne sont pour rien. Ils crèvent là. Par obéissance. Par générosité. Et rien. Ni médaille. Ni merci." p. 97

Dans la nuit Mozambique : Des hommes se retrouvent dans un café pour se raconter des histoires. Ce dernier texte constitue la seule lueur d'espoir dans ce recueil assez désespéré. 

"Oui. C'était bien. Ils avaient été cela. Quatre hommes qui parlaient, quatre hommes qui se retrouvaient parfois, avec amitié, pour se raconter des histoires. Quatre hommes qui laissaient sur le snappes de petites traces de vie. Et rien de plus." p. 160

Des nouvelles frappantes sur la violence dont sont capables les hommes, au nom de la politique ou de causes aléatoires...

 

Présentation de l'éditeur : Actes Sud 

Du même auteur Ouragan ; Le soleil des Scorta ;  Pour seul cortège ; La mort du roi Tsongor ; Danser les ombres

 

Dans la nuit Mozambique, Actes sud, Babel, août 2008, 7 euros

 

Commenter cet article

Violette 30/01/2016 16:13

il y a une sorte d'incompatibilité entre cet auteur et moi, mais je ne lâche pas l'affaire pour autant... peut-être pas avec ce livre!

Hélène 01/02/2016 08:37

Pourquoi pas ?

zazy 29/01/2016 22:36

Un auteur que j'apprécie beaucoup. Déjà noté ce titre pour le réserver

Hélène 30/01/2016 10:23

Certaines nouvelles m'ont plus touchée que d'autres...

Philisine Cave 29/01/2016 13:21

C'est un des titres anciens de Gaudé que je n'ai pas encore lu. Un jour peut-être ou pas ... Bises

Hélène 30/01/2016 10:22

Oui, ou pas !

Electra 29/01/2016 10:59

je me fie sur tes étoiles et l'absence d'avis enthousiaste de ta part (le résumé et les extraits ne me convainquent pas du tout) ... je passe mon tour !

Hélène 30/01/2016 10:22

;-)

Kathel 29/01/2016 08:41

J'ai lu plusieurs romans de Laurent Gaudé... Mes préférés étant Les portes des enfers, Pour seul cortège et Ouragan... Je ne me souviens plus bien du Soleil des Scorta, lu il y a plus longtemps.

Hélène 30/01/2016 10:22

Il me reste à lire "La porte des enfers" j'en entends beaucoup de bien !

Luocine 29/01/2016 08:34

Je ne suis pas une fan de cet auteur qui possède pourtant une bellevlangue. Je me demande pourquoi . Et comme les nouvelles m'ennuient souvent sauf exception, je dois à ton blog (me semble t il "la patience du buffle sous la pluie") je vais laisser passer ce titre.

Hélène 30/01/2016 10:22

Je ne dirais pas que ce titre est essentiel effectivement !

Velidhu - Que Lire ? 29/01/2016 08:12

J'ai lu plusieurs romans de Gaudé et mon préféré est "Ouragan". Je n'ai jamais lu ses nouvelles. Mais on m'a conseillé les oliviers du Négus, peut-être vais-je commencer par celui-là. Tu as noté dans la nuit du Mozambique avec 2 cœurs, tu l'as aimé ou sans plus ?

Hélène 29/01/2016 08:18

Sans plus, mon préféré est "le soleil des Scorta" pour ma part. Je n'ai pas lu "les oliviers de Négus", tu me tentes !