Trois jours et une vie de Pierre LEMAITRE

Publié le par Hélène

Bienvenue dans un univers glauque ! L'auteur semble-t-il voulait s'interroger sur les conséquences de nos actes. Il a donc choisi un jeune garçon de douze ans responsable de la mort d'un autre petit garçon de 6 ans. En proie à la panique après avoir tué le petit Rémi dans un accés de colère, Antoine décide de cacher le corps et de se taire. Les recherches pour retrouver le petit Rémi s'organisent alors dans le petit village de Beauval,  microcosme dans lequel les conflits s'exacerbent... Observant de loin les uns et les autres s'agiter pour résoudre le mystère de la disparition du petit garçon, Antoine tremble...

Si Pierre Lemaître maîtrise indéniablement l'art de la narration, l'ensemble de son roman m'a semblé creux, basé sur un fait divers somme toute sordide. Le suspens demeure l'élément principal qui nous laisse accroché aux pages : Antoine sera-t-il découvert ? Mais la construction reste bancale, puisque au moment où les recherches battent leur plein, une tempête violente inopinée sévit sur Beauval, plaçant soudainement au second plan la disparition. Tempête artificielle, placée ici pour permettre à l'auteur de s'abstraire rapidement du présent. Que faire après la tempête si "brillamment" trouvée ? Deux ellipses temporelles permettent un autre retournement de situation tout aussi soudain, la première nous lance en 2011, puis la deuxième en 2015, aussi vides de sens l'une que l'autre.

Alors oui, la peinture d'une petite vie de province étriquée est plutôt bien rendue, ainsi que cette volonté de fuir chevillée à Antoine mais je n'ai guère compris où voulait en venir l'auteur ! Une déception, un roman inabouti après l'excellent Au revoir là-haut.

 

Présentation de l'éditeur : Albin Michel 

Du même auteur : Au revoir là-haut ; Mise en BD avec Christian DE METTER : Au revoir là-haut

D'autres avis : Jérôme ; Alex  ; Sandrine ; Delphine  ; Clara 

 

Trois jours et une vie, Pierre Lemaître, Albin Michel, mars 2016, 288 p., 19.80 euros 

Commenter cet article

Noukette 23/08/2016 00:19

Toujours pas lu Au revoir là-haut mais je partage ta déception pour ce titre...

Hélène 23/08/2016 07:54

QUe c'est glauque cet univers, brrr....

Alex-Mot-à-Mots 14/08/2016 09:20

Une légère déception également. L'auteur nous avait habitué à mieux.

Cryssilda 11/08/2016 00:57

Moi j'ai vraiment aimé! Mais c'était mon premier livre de l'auteur alors mon avis n'a pas souffert de la comparaison avec ses autres romans...

Bernieshoot 10/08/2016 18:39

J'ai hésité à le lire après ce fabuleux "Au revoir là-haut" ...

zazy 10/08/2016 15:10

Ce n'est pas le premier avis plus que mitigé que je lis, je passe mon tour

Estellecalim 10/08/2016 14:52

Les billets mitigés ou négatifs se suivent et se ressemblent sur ce roman. Je passe mon tour, surtout qu'au revoir là haut m'attend dans ma PAL ;)

Yuko 10/08/2016 13:30

Depuis le temps que je veux lire Au-revoir là-haut, il faut que je m'y mette...

Indira 10/08/2016 09:30

et bah tu vois, dès le départ ce roman m'a peu inspirée et je crois, au vu des critiques peu enthousiastes, que je vais en effet m'abstenir

cathulu 10/08/2016 08:50

Pas réussi à le finir...

Moka 10/08/2016 08:16

J'ai lu tellement d'avis déçus sur ce titre.
Au revoir là-haut m'attend sur ma PAL.

Sandrine 10/08/2016 07:55

Moins bien, c'est certain. Mais j'aime toujours le on Lemaitre, cette ironie constante qui fonctionne même ici avec un sujet tragique tout du long.

Hélène 10/08/2016 08:08

Je l'ai trouvé décousu, et assez artificiel, mais il n'empêche que je suis allée au bout grâce, sans doute, à ce ton dont tu parles !