La piste des soleils de Jack LONDON

Publié le par Hélène

♥ ♥ ♥

Le sage indien Sitka Charley s'interroge devant une gravure. Il cherche un sens à cet instantané de vie. Il établit alors un parallèle entre l'art et la vie  "Moi aussi j'ai vu maintes images de la vie, dit-il, des images qui n'étaient pas peintes, mais vues avec les yeux. (...) J'ai vu beaucoup de fragments de vie, sans commencement, sans fin, impossibles à comprendre."

Ainsi l'indien raconte l'une de ses aventures qui commence au bord du lac Lindeman. Il nous emmène à ses côtés dans la mission mystérieuse que s'est assignée une femme qui fuit en avant, poursuivie ou à la poursuite de quelque chose ou quelqu'un. La jeune femme se heurte aux conditions difficiles du grand nord, mais, portée par sa quête, elle continue à avancer, vivante. Elle dépasse ses limites physiques, luttant pour sa survie, grâce à la toute puissance de sa volonté. L'indien, témoin muet de sa fuite en avant aura beau chercher un sens à cette folie humaine, sa question restera à jamais sans réponse. Mais était-il nécessaire de comprendre ?

Si Jack London n'a pas son pareil pour peindre les contrées glaciales de l'Alaska, le froid mordant, les hommes qui avancent contre les éléments et luttent pour leur survie, la force de ses récits tient surtout à leur profondeur.

La Piste des soleils résonne comme un hymne à la création qui fige peut-être les vies des personnages, mais inscrit aussi des moments dans l'éternité. Chercher un sens à la vie comme aux histoires contées n'est peut-être pas tellement nécessaire. Jack London laisse la question ouverte, comme une invitation à interpréter notre propre vie et à lui assigner le sens qui nous convient ...

 

Du même auteur : Smoke Bellew ; Martin Eden

Présentation de l'éditeur : Folio

extrait du recueil L'amour de la vie

Cette mise en abyme de la création a été choisie pour honorer le nouveau rendez-vous hebdomadaire initié par Martine : tous les lundis nous mettrons l'accent sur une nouvelle "La bonne nouvelle du lundi"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tietie007 05/02/2017 11:25

Je fais souvent étudier London à mes élèves.

Hélène 06/02/2017 11:48

Ils doivent aimer !

Moka 02/02/2017 22:04

Ah London... <3

Hélène 06/02/2017 11:41

-soupir-

Brize 02/02/2017 08:15

Une nouvelle que je ne connaissais pas, mais qui semble mériter le détour !

Hélène 02/02/2017 08:35

Une belle découverte !

Alex-Mot-à-Mots 31/01/2017 10:41

Un chouette rendez-vous.

Hélène 01/02/2017 08:11

Je trouve aussi !

Folavril 30/01/2017 21:31

Bien tentée par ce récit, surtout que j'ai très envie de découvrir plus en profondeur l'oeuvre de cet auteur.

Hélène 01/02/2017 08:11

J'ai d'autres livres aussi de lui dans ma PAL !

Electra 30/01/2017 17:13

je connais plus sa vie que son œuvre ! à remédier

Hélène 01/02/2017 08:10

Exactement !

jerome 30/01/2017 13:14

De l'excellent London, dans la veine de l'inégalable "Construire un feu".

luocine 30/01/2017 12:40

J'ai tellement aimé London dans ma jeunesse , mais j'ai oublié ce titre. L'ai je lu?

Hélène 01/02/2017 08:10

Il est dans un recueil "L'amour de la vie"

Kathel 30/01/2017 09:52

Tentant ! Je n'ai jamais lu de nouvelles de London, seulement des romans et ses lettres à sa fille qui ne m'avaient pas trop convaincues...

Hélène 01/02/2017 08:10

Je te le conseille !

Une Comete 30/01/2017 09:44

moi tu me dis Jack je te dis ouiiii... et j'irai avec lui jusqu'en Alaska...

Hélène 01/02/2017 08:10

Oh oui je vous accompagne !

manou 30/01/2017 08:55

Relire Jack London...quelle bonne idée d'autant plus que celui-ci ne me rappelle rien. L'ai-je lu ? Je ne crois pas... Ta belle chronique me donne envie d'un petit retour en Alaska...

Hélène 30/01/2017 09:31

c'ets toujours un plaisir de partir en Alaska avec lui, surtout quand on est au chaud sous la couette !